CNews n°2542 16 mar 2020
CNews n°2542 16 mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2542 de 16 mar 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 25

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : coronavirus, le pays à l'arrêt.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 N°2542 LUNDI 16 MARS 2020 SPORTS CNEWS.FR JP PARIENTE/SIPA CHINE NOUVELLE/SIPA Bien sûr, une victoire est une victoire, mais celle-ci est totalement différente des autres, car cette compétition n’aurait pas dû avoir lieu ! Sébastien Ogier, vainqueur du Rallye du Mexique, samedi soir. 56% DES AMATEURS de football pensent que le PSG peut remporter la Ligue des champions cette saison, selon un sondage Odoxa pour RTL et Groupama publié hier. LA PANDÉMIE DU CORONAVIRUS BOULEVERSE LA FIN DE LA SAISON QUELS SCÉNARIOS EN LIGUE 1 ? Un peu partout dans le monde, le coronavirus a mis en sommeil le sport. Le football et la Ligue 1 n’ont pas été épargnés, avec l’espoir que la saison puisse reprendre et aller à son terme en l’étendant jusqu’en juin, alors qu’il reste une dizaine de journées. Dans le cas contraire, quels seraient les scénarios possibles ? Les règlements de la LFP ne permettent pas de tirer au clair une situation inédite. Deux solutions se dégagent néanmoins en cas de non reprise. Le dernier mot pour la FFF La première, portée par le président de l’OL, Jean Michel Aulas, serait d’instaurer une saison « blanche ». L’exercice actuel serait ainsi annulé. Aucun titre de champion de France ne serait attribué et il n’y aurait aucune relégation en Ligue 2. Les clubs qualifiés en Coupe d’Europe seraient les mêmes que cette saison avec le PSG, Lille et Lyon – seulement 7 e à dix points du podium – en Ligue des champions, et Rennes, Saint-Etienne et Strasbourg en Ligue Europa. Une hypothèse qualifiée d’« opportuniste » ou d’« indécente » par les dirigeants de Marseille (2 e) et Rennes (3 e). Mais également re- toquée par la LFP et fermement critiquée par le président de la Fédération française Noël Le Graët. L’autre possibilité serait de figer le classement au soir de la 27 e journée, comme la 28 e n’a pu être jouée dans son intégralité avec le report du match entre Strasbourg et Paris. Le club de la capitale serait sacré, l’OM et le Stade Rennais obtiendraient leur billet pour la C1, alors que Lille, Lyon et Montpellier joueraient la Ligue Europa. Mais la décision finale, liée à la tenue ou non de l’Euro 2020, reviendrait à la FFF, qui est la seule « habilitée » à décider si le championnat « continue ou pas ». n LE COMITÉ OLYMPIQUE ET LES FÉDÉRATIONS VONT SE CONCERTER DEMAIN LES JO DE TOKYO AU CENTRE DES DISCUSSIONS Selon le Premier ministre japonais, son pays est prêt à accueillir l’événement. L’hypothèse émise par le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, a déclenché de vives réactions de certains dirigeants. Que vont-ils décider ? A moins de cinq mois des JO de Tokyo, le président du CIO, Thomas Bach, fera le point sur la situation demain avec les fédérations internationales, lors d’une conférence téléphonique. Cette réunion aura pour but de « tenir les fédérations internationales informées de la situation, tout comme les Comités nationaux olympiques et les sportifs », a révélé une source proche du dossier. L’instance « va faire un point des actions menées » pour répondre aux conséquences de la crise du coronavirus « et les fédérations auront l’opportunité de poser des questions », a ajouté une source au sein d’une fédération internationale. Le CIO « mène un dialogue régu- lier avec tous les partenaires olympiques et les informe régulièrement de la situation », a indiqué de son côté un porteparole de l’instance. Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a promis que Tokyo accueillerait bien les JO. Thomas Bach a confié que son organisation suivrait les recommandations de l’OMS. Il a reconnu que l’annulation de certaines compétitions servant d’épreuves qualificatives, posait « de sérieux problèmes ». La question des qualifications devrait être au centre de la réunion téléphonique, alors que l’organisation de nombreux tournois de qualification est encore en suspens. Restera ensuite à savoir si les Jeux seront toujours maintenus. n R. BIARD/ICON SPORT
SAVEURS CNEWS.FR N°2542 LUNDI 16 MARS 2020 17 SUPERSTOCK/SIPA LE CHEF DÉVOILE DANS UN LIVRE SON HISTOIRE ET LES PLATS QUI L’ONT FAIT LES MADELEINES DE CYRIL LIGNAC C’est le chef le plus célèbre du PAF. Chef contre chef, Le meilleur pâtissier, Top chef… Depuis sa première apparition sur le petit écran avec Oui chef ! sur M6 en 2005, Cyril Lignac collectionne les programmes aux millions de téléspectateurs. Et tout semble lui réussir  : à 42 ans, il est à la tête de quatre restaurants, un bar, cinq pâtisseries et une chocolaterie. Pour en arriver là, le chantre du « gourmand croquant » a dû se retrousser les manches. Ce parcours, jalonné de bons petits plats, il le raconte dans Histoires de goûts publié chez Robert Laffont. Un récit autobiographique et sensible, coécrit avec la journaliste Elvire von Bardeleben. De ses racines aveyronnaises à l’effervescence parisienne, Cyril Lignac dévoile tout avec, à chaque fois, un plat en guise de repère. Du gâteau marbré au navarin d’agneau en passant par le lobster roll et le kebab, il partage ses plus belles émotions culinaires et donne l’impression de les avoir vécues encore hier. Il y est question d’odeurs  : CAP SUR LE SUD Les herbes de Provence de Max Daumin sont présentées sous forme de dosettes. Thym, marjolaine et origan conservent ainsi toute leur fraîcheur. Boîte dosettes herbes de Provence, Max Daumin, 6,90  € . VOYAGE ÉPICÉ Taboulé, houmous… Ahmedel Turk dévoile ses recettes inspirées de la cuisine libanaise. Accessibles à tous, elles promettent une explosion de saveurs et d’épices. La cuisine libanaise, Ahmedel Turk, éd. Solar, 10,95  € . DR SOLAR BAROMÈTRE DU « BIEN-MANGER » celles des carcasses de poulet encore fumantes d’Alain Passard ou plus simplement celles des viennoiseries de sa boulangerie fétiche à Rodez. Le livre rend un hommage appuyé à sa défunte mère, à qui il doit son perfectionnisme et une bonne partie de sa cuisine. Il relate enfin l’accident de scooter qui a failli lui coûter la vie en 2016, la veille de l’ouverture d’un nouveau restaurant. Depuis, Cyril Lignac confie avoir mis de côté la cuisine de performance au profit de celle qui se partage entre proches. n Histoires de goûts, de Cyril Lignac avec Elvire von Bardeleben, éd. Robert Laffont. UN DÎNER PRESQUE SACRÉ Faire la cuisine le soir est un plaisir. Alors que le concept plateau télé fait toujours plus d’adeptes, le dîner n’a pas dit son dernier mot. D’après le premier baromètre du « bien-manger » mené par le Credoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) pour Quitoque, 65% des Français affirment ne jamais le manquer. Ils ne sont que 23% à confesser faire « très rarement » l’impasse sur ce dernier repas. Certes, les nutritionnistes recom- L’INFO EN PLUS L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION. Sur le chemin de son collège à Rodez, Cyril Lignac faisait toujours une petite pause chez l’épicier pour acheter un ours en guimauve au chocolat. mandent de manger léger le soir, mais pour une grande majorité des sondés, le dîner ne rime pas avec frugalité. Le repas du soir est perçu comme un moment de plaisir gustatif (83%) , de convivialité (81%) , de pause (81%) et de variété alimentaire (70%). Sans surprise, près des trois quarts des Français (72%) dînent chez eux quand 13% le font au restaurant. En termes de durée, on est loin de l’image d’Epinal des agapes qui durent des heures  : 68% des consommateurs consacrent entre 20 et 45 min à ce moment. Il y est aussi question de convivialité et d’échange, puisqu’il se compose aussi de bavardages à propos de ce qu’il s’est passé dans la journée (60%) ou de l’actualité (56%). Enfin, faire la cuisine ne semble pas rebuter les Français  : seuls 7% des sondés avouent que préparer un repas est une contrainte à ce moment de la journée. n Le chantre du « gourmand croquant » revient sur les étapes de son parcours. En bref LE CHEF TROIS ÉTOILES MICHEL ROUX EST DÉCÉDÉ Le chef Michel Roux est décédé à l’âge de 79 ans. Sa table Waterside Inn, située dans le Berkshire en Grande-Bretagne, et reprise par son fils Alain Roux, est triplement étoilée depuis 1985. Il s’agit du seul restaurant hors de France à réaliser une telle performance. LES FRANÇAIS APPRÉCIENT LES MARQUES DE DISTRIBUTEUR Les Français semblent apprécier les marques de distributeur (MDD) d’après une étude du cabinet YouGov. Elles sont notamment plébiscitées pour leur prix (78%) , leur qualité (67%) et leur origine (37%). LE BON VIN SIMON RIBERT, STRATEUS 2017, PACHERENC DU VIC-BILH Quoi ? Simon Ribert est un jeune vigneron à la tête d’un tout petit domaine – 3 hectares – qu’il cultive avec amour. Son blanc moelleux est un exemple d’équilibre entre douceur et acidité. Quand ? A boire dès cette année ou à laisser en cave quelques années. Avec ? La tarte au citron vert et au basilic de Jacques Genin. Combien ? Dès 15  € chez les cavis tes ou au domai ne. strateusmadiran.com SIMON RIBERT JEROME GALLAND



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :