CNews n°2523EN 4 fév 2020
CNews n°2523EN 4 fév 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2523EN de 4 fév 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 11

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : un inquiétant coup de chaud dans plusieurs régions.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 AP/SIPA R. ZVULUN/AP/SIPA ÉDITION NUMÉRIQUE - MARDI 4 FÉVRIER 2020 MONDE CNEWS.FR LE DIRIGEANT BRITANNIQUE A DÉTAILLÉ HIER SES PRIORITÉS POST-BREXIT BORIS JOHNSON TIENT TÊTE À L’UE Une nouvelle relation à tisser. Pour son premier discours depuis le Brexit, le Premier ministre britannique Boris Johnson a tenu hier à mettre les choses au clair, en répétant que, durant la phase de négociations qui s’annonce, il rejetterait tout alignement du Royaume-Uni sur les règles européennes. Une position qui entre en contradiction avec celle de l’Union, pour qui il s’agit d’une condition sine qua non à un accord commercial tel que le veut Boris Johnson, c’est-à-dire avec « zéro droit de douane » et « zéro quota », du même type que le Ceta, l’accord conclu entre Bruxelles et le Canada en 2016. Pas de concurrence déloyale « Allons-nous empêcher les voitures italiennes ou du vin allemand d’entrer dans ce pays sans droits de douane faute d’alignement de l’Union européenne sur nos règles britanniques, sur les touillettes à café en plastique, ou sur les congés maternité ? [...] Bien sûr que non », a déclaré le dirigeant conservateur lors d’un discours à Greenwich, un quartier de Londres. « Alors, j’espère C'est ma cinquième visite en Afrique depuis trois ans et demi. Ce sont des liens qui sont très importants dans le domaine politique, économique, sécuritaire [...]. Benjamin Netanyahou, Premier ministre israélien, hier en Ouganda. Unleashing Britain's Potential LE NOMBRE DE DÉCÈS CONFIRMÉS EST PASSÉ À 361, SELON LES AUTORITÉS L’ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS S’ÉTEND EN CHINE La très grande majorité des cas sont à déplorer à Wuhan et sa province. Le Premier ministre a assuré que le Royaume-Uni n’avait pas l’intention de s’aligner sur les règles européennes. que nos amis [européens] comprendrons qu’il est [...] inutile qu’un accord de libre-échange implique d’accepter toutes les règles de l’UE sur la concurrence, les subventions, la protection sociale, l’environnement ou autre », a-til ajouté, menaçant. Malgré tout, le Premier ministre britannique s’est voulu rassurant, promettant que son pays ne ferait aucune « concurrence La crise ne se calme pas. Le nombre des décès confirmés dus au coronavirus en Chine est passé à 361, soit davantage que pour l’épidémie de Sras en 2002-2003 (349 en Chine continentale), après que les autorités de la province du Hubei ont annoncé 57 nouveaux décès entre samedi et dimanche. Dans son point quotidien, la commission provinciale de la Santé a aussi fait état de 2 103 nouveaux cas confirmés d’infection dans le Hubei, une province du centre de la Chine, qui est le foyer de la nouvelle épidémie. La très grande majorité des décès et des cas de contamination sont à déplorer à Wuhan et dans sa province, où quelque 56 millions déloyale » à l’UE après la période de transition post-Brexit. « Nous ne ferons aucune concurrence déloyale, qu’elle soit commerciale, économique ou environnementale ». n d’habitants sont coupés du monde depuis le 23 janvier. Face à un système hospitalier débordé, Wuhan devait accueillir hier les premiers malades, dans un hôpital construit en dix jours. Un autre hôpital encore plus grand (1 600 lits) est en construction et doit ouvrir ses portes dans quelques jours. Dans le même temps, Pékin a reconnu des « insuffisances » dans sa réaction, et a aussi admis compter sur le reste du monde pour répondre à la crise. « Ce dont la Chine a besoin d’urgence, ce sont des masques, des combinaisons et des lunettes de protection », avait déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hua Chunying. n 83,7 MILLIONS DE TOURISTES étrangers ont visité l’Espagne en 2019, a indiqué hier l’Institut national de la statistique. Un record. Ils ont dépensé plus de 92 milliards d’euros. F. AUGSTEIN/AP/SIPA
"FAISONS LA GUERRE AU CANCER" Chaque année 500 enfants meurent du cancer en France Aidez la recherche contre le cancer des enfants ! www.imagineformargo.org



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :