CNews n°2522 31 jan 2020
CNews n°2522 31 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2522 de 31 jan 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 17

  • Taille du fichier PDF : 3,1 Mo

  • Dans ce numéro : ce soir à minuit, le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 S. GRANGIER/CNEWS CLÉS DU JOUR N°2522 VENDREDI 31 JANVIER 2020 CNEWS.FR L’ŒIL DE... BON À SAVOIR L’HISTOIRE Laurence Ferrari CONTAGION Halte à la panique autour du coronavirus, qui, certes, est à surveiller, mais qui ne doit pas nous faire perdre la raison ! Pour rap - pel, la grippe a tué environ 8 000 personnes, l’an dernier en France. Alors, comment expliquer les réactions irrationnelles face à ce virus ? Sans doute à cause de notre inconscient collectif, imprégné du fléau de la grippe espagnole, de l’hécatombe de la peste bubonique (qui était due à Soyons sérieux ! Ne cédons pas à la panique du coronavirus. un bacille et non un virus) ou, bien sûr, des films de zombies ayant tous pour point de départ un virus qui décime l’humanité tout entière. Allons, soyons sérieux ! Le seul risque, pour l’instant, c’est la fièvre des Bourses mondiales et un ralentissement de la croissance économique chinoise. Donc, inutile de prévenir le Samu à la moindre toux ou de courir à la pharmacie pour acheter des masques. Ou, pire encore, de regarder d’un air soupçonneux tous nos amis asiatiques  : c’est cela le véritable fléau. Laurence Ferrari, à retrouver du lundi au jeudi, à 17h, dans Punchline sur CNEWS. À RETROUVER SUR.FR DE NOUVEAUX EMOJIS ARRIVENT SUR MOBILES Ninja, fondue, otarie… La liste des 117 nouveaux emojis prêts à débarquer cette année sur smartphones a été dévoilée. D’OÙ VIENT L’EXPRESSION « ÊTRE UNE HUILE » ? Lorsqu’on veut désigner un personnage important, haut placé ou influent, on dit parfois que « c’est une huile ». Une expression apparue vers la fin du XIX e siècle, dans le domaine militaire, et plus particulièrement au sein de l‘école de Saint-Cyr. Dans le jargon de l’armée, les « sardines » désignaient en effet à l’époque les galons des gradés. Ainsi, les hommes qui étaient les mieux placés dans la hiérarchie étaient ceux qui avaient le plus de « sardines » sur leur uniforme. Ces dernières y étaient serrées comme dans les boîtes de conserve où elles baignent dans l’huile. C’est ainsi que les soldats ont d’abord L’IMAGE imaginé l’expression « nager dans les huiles », pour faire référence à une rencontre avec des officiers importants. Puis, au fil du temps, la locution a fini par être simplifiée et perdre sa dimension militaire en passant dans le langage courant. UNE ROBE À FLEURS Un vendeur de fleurs déambulant sur le marché de la métropole indienne de Calcutta a une technique bien à lui pour exposer ses marchandises  : il les porte en bandoulière, les végétaux constituant ainsi ce qui ressemble à une robe colorée et parfumée. Cette dernière est constituée de plusieurs dizaines de pétales de souci et de rose attachés ensemble. ADELE ET HARRY STYLES SERAIENT EN COUPLE La chanteuse récemment divorcée et l’ex-membre des One Direction entretiendraient secrètement une relation. EMOJIPEDIA J. SHEARER/AP/SIPA J. HAYNES/AFP MANDEL NGAN/AFP A. MOMIN/SOLENT NEWS/SIPA UNE PUB POUR REMERCIER SON VÉTÉRINAIRE Une reconnaissance à la hauteur du miracle. On ne donnait qu’un mois à son chien avant de mourir. Mais après la survie de son golden retriever, un homme d’affaires américain, David MacNeil, a décidé d’acheter une pub de 6 millions de dollars lors du Super Bowl pour inciter les téléspectateurs à faire un don à l’hôpital vétérinaire de la faculté du Wisconsin. Il faut dire que l’animal, nommé Scout, revient de loin. Atteint d’un cancer, on lui avait donné 1% de chance de survie. Mais l’équipe de l’hôpital universitaire lui a appliqué un traitement intensif, qui a quasiment permis d’éradiquer les tumeurs. Le doyen de la fac s’est ainsi réjoui de ce « cadeau », qui sera bénéfique pour la médecine vétérinaire ainsi que la recherche contre le cancer en général. C’EST ARRIVÉ... UN 31 JANVIER La bataille de Stalingrad s’achève (1943). Alors que les armées allemande et soviétique s’opposaient dans cette ville à l’ouest de l’URSS depuis août 1942, les nazis finissent par reculer. Ces six mois de combats feront près de deux millions de morts. Le Centre Georges-Pompidou est inauguré (1977). Après environ cinq ans de travaux, le centre d’art moderne parisien à l’architecture avant-gardiste est inauguré par le président de la République, Valéry Giscard d’Estaing. CHICAGO ABANDONNE SON SYSTÈME PRÉCRIME La police de la ville américaine utilisait un système pour prédire les crimes, qui s’est révélé être inefficace et raciste. CAPTURE UW MADISON/YOUTUBE
A. DE CSABAY ÉDITORIAL CNEWS.FR N°2522 VENDREDI 31 JANVIER 2020 LE VIRUS ET SES SILENCES, LA VIE ET SES MÉLODIES LUNDI 27 JANVIER Serait-ce la semaine de la lettre V ? Pourquoi pas ? Ce serait bien possible. En tout cas, essayons-nous à ce genre d’exercice. V comme Versailles. Lundi dernier, près de deux cents chefs d’entreprise français et étrangers ont « choisi la France ». Huit milliards d’euros vont être investis  : Toyota (100 millions d’euros), Dickinson (176 millions), les Chantiers de l’Atlantique (2 milliards). Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, l’a dit  : « La France est devenue le pays le plus attractif pour les investissements. » En fait, c’est le deuxième, après l’Allemagne et juste devant le Royaume-Uni. Cette réalité n’occulte en rien les problèmes sociaux, les objections de tel ou tel syndicat, certes, mais elle est bien là, et c’est un « bon point » pour l’exécutif. V comme Villani. Pour Paris, ça coince. Reçu pendant une heure à l’Elysée pour entendre le président Macron lui exprimer son souhait de le voir se rapprocher de Benjamin Griveaux, candidat LREM à la mairie de Paris, Cédric Villani n’a rien voulu entendre. Du pain bénit pour Anne Hidalgo, que beaucoup voient aisément réélue. C’est aussi un revers pour l’Elysée, et donc un « mauvais point ». V comme virus. L’épidémie du coronavirus chinois doit-elle nous inquiéter ? En apparence, non. C’est avant tout le régime de Xi Jinping qui est concerné. Le verrouillage de l’information est tel que, pour l’instant, nous n’avons pas pu, malgré le pouvoir mondial des réseaux sociaux, avoir accès à une seule vision de ce que à quoi peut ressembler une ville, Wuhan, entièrement isolée et immobilisée. La Chine a beau s’installer comme la deuxième, sinon la première, puissance mondiale, la voici face à la leçon éternelle  : aucun empire n’est à l’abri. LA SEMAINE DE PHILIPPE LABRO V comme vie. Il se trouve que, com - me beaucoup d’entre vous, je me balade de temps en temps sur Twitter, esquivant les ordureries et les fausses infos, à l’affût de je ne sais quel sourire. Eh bien, je suis tombé sur un tweet de l’excellent correspondant de RTL à New York, Philippe Corbé. Il nous informe que, chaque dimanche matin, sur la grande chaîne de télévision CBS, lors du CBS Morning Show, on propose un court montage vidéo, sans commentaire, qui offre des vues sensationnelles de la nature et de la vie sur Terre. Titre de cette rubrique  : Ne faites rien pendant deux minutes. C’est absolument merveilleux. Cette semaine, les téléspectateurs ont eu le droit à un concert d’oiseaux migrateurs, perchés dans les branches ou évoluant dans les eaux de High Island, au Texas. Des rouges-gorges, des geais, des rossignols, de toutes les couleurs, gris, bleu argent, jaunes, carmin… Un spectacle d’une beauté et d’une pureté inouïes. Surtout, ce qui envoûte le plus, ce sont les chants, la musique pointue et graduée, cette allégresse, cette mystérieuse communication entre eux, cette mélodie innocente et exaltante. Est-il possible toutefois que ce concert gratuit, apaisant, révélateur des trésors innombrables de la nature, parvienne à consoler les millions de fans du légendaire Kobe Bryant ? La star américaine du basket a perdu la vie, à 41 ans, dans un accident d’hélicoptère. L’onde de choc planétaire qui s’en est suivi donne la mesure de ce que sont devenus les sportifs de haut niveau. Ce ne sont pas seulement leurs exploits et leur palmarès qui déclenchent une telle sidération. Il y a autre chose  : eux aussi, tout à leur manière, comme mes petits oiseaux du Texas, ont contribué à nous distraire du chaos du monde. Philippe Labro est écrivain, cinéaste et journaliste. Tous les vendredis, pour CNEWS, il commente ce qu’il a vu, vécu et observé pendant la semaine qui s’est écoulée. Un bloc-notes toujours subjectif, libre, et sans langue de bois. La ville chinoise de Wuhan s’est transformée en véritable cité fantôme, en raison du confinement de la population. Bryant qui s’en va, c’est comme si Federer ou Zidane nous quittaient. Cela paraît inconcevable. Une « légende vivante » doit rester en vie. n Philippe Labro p.labro@cnewsmatin.net Les oiseaux, trésors de la nature. H. RETAMAL/AFP SUPERSTOCK/SIPA 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :