CNews n°2521 30 jan 2020
CNews n°2521 30 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2521 de 30 jan 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 25

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : un rapatriement et des questions.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 FRANCE M. PATTIER/SIPA R. SCHMIDT/AFP N°2521 JEUDI 30 JANVIER 2020 CNEWS.FR L’ÉTAT ET LES SYNDICATS VEULENT L’ÉQUILIBRE DU SYSTÈME DE RETRAITES LE FINANCEMENT SUR LA TABLE Des décisions importantes. Edouard Philippe et les partenaires sociaux se réuniront aujourd’hui dans les locaux du Cese (Conseil économique, social et environnemental) pour trouver, d’ici à fin avril, les moyens d’atteindre l’équilibre financier du système de retraites français en 2027. Le gouvernement et les syndicats vont donc donner leurs pistes afin de combler un déficit qui oscillerait entre 8 et 17 milliards d’euros en 2025. Des experts financiers auront la charge de les étudier et de les valider. La CGT s’est toutefois étonnée que l’on aborde la question du financement alors que les « modalités de la pénibilité, [qui doivent] normalement coûter de l’argent », ne sont pas encore connues. De son côté, la CFDT a d’abord demandé que le projet de loi soit rendu concret et précis. La conférence « doit commencer par une étude très claire, avec des experts indépendants, des projections financières », estime Laurent Berger. Il a aussi escompté « des assurances en termes de Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, hier au Sénat. Il n’existera jamais sous l’autorité de ce gouvernement de délit de blasphème. La liberté d’expression permet à chacun de pouvoir critiquer une religion. DES CAS D’ABUS SEXUELS DANS LE PATINAGE UNE OMERTA ENFIN BRISÉE Quatre championnes ont témoigné. Des agressions sur mineures. Plusieurs anciennes patineuses de haut niveau ont brisé l’omerta, hier, racontant pour la première fois à L’Equipe et à L’Obs les violences sexuelles qu’elles auraient subies de la part de leurs entraîneurs alors qu’elles étaient mineures. Parmi elles, Hélène Godard accuse ainsi deux de ses anciens entraîneurs d’avoir pénibilité, retraite progressive, minimum contributif et transitions pour les agents publics », sans lesquelles il ne fera aucune proposition. Le gouvernement, lui, a d’ores et déjà fixé des lignes rouges à ne pas dépasser, telles que la baisse des pensions ou la hausse du coût du travail. Il a aussi promis que les dépenses seront plafonnées au niveau actuel, à savoir 14% du PIB. Concernant l’âge pivot, Edouard Philippe a admis dans le quotidien La Croix, la semaine dernière, que « si les partenaires sociaux s’accordent sur un cocktail de mesures, y compris une mesure d’âge différente de l’âge pivot, je la prendrai ». n L’INFO EN PLUS En 1960, la France comptait plus de quatre actifs pour un retraité. En 2020, avec le vieillissement des babyboomers, il n’y en a plus que 1,7. eu des relations sexuelles avec elle à ses 14 et 15 ans. Son témoignage est à rapprocher de ceux de deux autres patineuses, Anne Bruneteaux et Béatrice Dumur, qui accusent un troisième encadrant d’agressions sexuelles et même de viols. Sarah Abitbol, championne de patinage multimédaillée, 44 ans aujour - d’hui, accuse elle aussi son ancien coach de l’avoir violée à plusieurs reprises entre 1990 et 1992, alors qu’elle n’avait que 15 ans. Elles espèrent que leurs témoignages pourront « encourager d’autres sportives à en parler et à aller en justice », alors qu’aucune des patineuses n’avait porté plainte à l’époque et que les actes présumés sont désormais prescrits. L’Equipe entend ainsi dénoncer « l’inaction de la Fédération française des sports de glace », dont le dirigeant actuel, Didier Gailhaguet, n’a pas souhaité répondre. n Le gouvernement et les partenaires sociaux cherchent un terrain d’entente. En bref VIOLENCES CONJUGALES  : LE SIGNALEMENT PAR LE MÉDECIN AUTORISÉ L’Assemblée nationale a voté hier la possibilité pour les professionnels de santé de signaler à la justice les victimes de violences conjugales « en danger immédiat ». Même si elle ne donne pas son accord, la victime devra être informée de ce signalement. VERS UN CYBERCAMPUS DÉDIÉ À LA CYBERSÉCURITÉ Le gouvernement a apporté hier son soutien à la création d’un cybercampus, accueillant entreprises, start-up, administrations et écoles actives dans la cybersécurité. Il sera installé en région parisienne, dans un lieu encore à définir. 35% DES MÉNAGES sont des personnes seules, contre 20% en 1962, selon le rapport annuel sur le mal-logement, dévoilé aujourd’hui par la Fondation Abbé-Pierre. ANTI-GASPILLAGE LES MESURES AU SÉNAT Un texte très attendu. Le projet de loi anti-gaspillage, porté par la secrétaire d’Etat à la transition écologique, Brune Poirson, doit être définitivement adopté aujourd’hui, après un ultime vote au Sénat. L’Assemblée nationale avait largement voté en faveur du texte, le 21 janvier dernier. Ce dernier comporte à présent 130 articles. Il prévoit notamment le bannissement des plastiques à usage unique d’ici à 2040, la création de nouvelles filières pollueur-payeur, et la mise en place d’un système de consigne des bouteilles en verre. La mise en place de la consigne des bouteilles en plastique, qui elle a divisé les députés et sénateurs car elle pourrait inciter à consommer du plastique au lieu de s’en débarrasser, a finalement été repoussée à 2023. n E. BLONDET-POOL/SIPA
CNEWS.FR FRANCE N°2521 JEUDI 30 JANVIER 2020 9 QUELQUE 16 000 COLLÉGIENS ET LYCÉENS INTERROGÉS LA LAÏCITÉ BIEN ACCEPTÉE Un sujet sensible. Les collégiens et lycéens adhèrent très majoritairement à ce pilier de l’école républicaine qu’est la laïcité, selon un rapport publié hier par le Centre national d’étude des systèmes scolaires (Cnesco). Pour 90% des jeunes interrogés (16 000 élèves de troisième et terminale d’établissements publics et privés sous contrat), les élèves doivent être tolérants entre eux s’ils n’ont pas les mêmes croyances. Par ailleurs, 82% des lycéens de terminale estiment que les lois de la République sont plus importantes que les règles religieuses. Enfin, ils sont deux tiers à penser que la religion ne doit pas du tout être visible à l’école, indique le Cnesco. Des valeurs enseignées « Si ces jeunes adhèrent majoritairement à ces valeurs, c’est en grande partie grâce à l’enseignement qu’ils ont reçu », estime Nathalie Mons, présidente de cette instance d’évaluation. L’étude montre aussi que les élèves ayant le plus de connaissances civiques sont ceux qui sont le plus attachés à la laïcité. Des difficultés se concentrent Les élèves savent que les lois de la République prévalent sur la religion. toutefois dans certains types d’établissements. Selon le Cnesco, 28% des élèves en lycée professionnel estiment que les règles de vie prescrites par la religion sont plus importantes que celles de la République, contre 14% dans les lycées généraux. Enfin, dans les collèges d’éducation prioritaire, 15% des professeurs chargés de cet enseignement constatent des atteintes à la laïcité, contre seulement 1% hors de l’éducation prioritaire. n 2020, le prix de l'eau potable baisse encore pour 4,6 millions de Franciliens. BONNE NOUVELLE  : le SEDIF baisse le prix de l'eau potable de 10 centimes par m', tout en continuant à investir pour une qualité irréprochable. Étes-vous concernés ? Rendez-vous sur sedif com pour en savoir plus. CHAMUSSY/SIPA En bref LA GRIPPE SAISONNIÈRE A FAIT 22 MORTS DEPUIS LE MOIS DE NOVEMBRE Vingt-deux personnes sont mortes en France de la grippe saisonnière depuis le mois de novembre, et l’épidémie est en pleine expansion, selon les chiffres de Santé publique France publiés hier. Il s’agit de « deux enfants de moins de 15 ans, douze cas âgés de 15-64 ans et huit cas âgés de 65 ans et plus », les trois quarts non vaccinés. RENCONTRES EN LIGNE  : 1 FEMME SUR 2 A REÇU UN CONTENU EXPLICITE Pas moins de 50% des femmes qui utilisent un service de rencontres en ligne confient avoir déjà reçu un contenu explicite non sollicité, contre 22% des hommes, selon une étude YouGov pour l’application Once, publiée hier. Tous sexes confondus, 34% des utilisateurs estiment en outre avoir déjà reçu des messages agressifs (49% des femmes, 21% des hommes). SED1F sludin7 DES EAU>. O'ILE OF FRANCE SERVICE PUBLIC IDE L'EAU



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :