CNews n°2518 23 jan 2020
CNews n°2518 23 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2518 de 23 jan 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 17

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : Auschwitz, devoir de mémoire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 FRANCE J. WITT/SIPA ARCHIVES/AFP N°2518 JEUDI 23 JANVIER 2020 CNEWS.FR L’ÉPIDÉMIE QUI TOUCHE ACTUELLEMENT LA CHINE INQUIÈTE LES AUTORITÉS LA FRANCE MENACÉE PAR LE VIRUS ? Les nouvelles inquiétantes s’enchaînent autour du 2019-nCoV, ce nouveau coronavirus détecté en Chine et qui y a déjà provoqué la mort d’au moins dix-sept personnes. Au départ exclue, la transmission d’homme à homme est désormais établie et un premier patient infecté a été détecté aux Etats-Unis. A Paris, les autorités se veulent rassurantes mais l’opinion s’interroge  : le virus chinois peut-il frapper la France ? L’Organisation mondiale de la santé (OMS) devait déterminer hier s’il convient de déclarer une « urgence de santé mondiale ». Ce nouveau coronavirus, qui se transmet par les voies respiratoires et qui peut provoquer des pneumonies graves, n’avait en effet « jamais été détecté », selon Yazdan Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Bichat à Paris. « On ne connaît donc pas sa contagiosité ou le délai entre la contamination et l’apparition des symptômes », ajoute-t-il. Agnès Buzyn, ministre de la Santé, tient Je suis là pour que ça avance sans procrastination. Mon rôle est de faire la chasse à tout ce qui pourrait retarder [le chantier] par absence de mobilisation. Général Jean-Louis Georgelin, en charge de la restauration Notre-Dame, hier au Sénat. ASSASSINAT DU PETIT GRÉGORY EN 1984 L’APPEL À L’AIDE DES VILLEMIN Le mystère reste toujours entier. Pour réveiller l’affaire et relancer l’enquête sur la mort du petit Grégory Villemin, l’un des avocats de ses parents a lancé hier un appel à témoins. « Je suis convaincu que des gens savent », a-t-il affirmé. « Nous espérons que des gens dont la conscience va se réveiller vont donner des informations à la justice », poursuit M e Thierry Moser. « Nous faisons tout de même à se montrer rassurante  : « Notre système de santé est bien préparé. Les professionnels et les établissements ont été informés et les recommandations sur la prise en charge d’éventuels cas leur ont été délivrées ». Des messages de prévention à destination des voyageurs se rendant à Wuhan, ville chinoise où les premiers cas ont été recensés, ont été enregistrés et diffusés dans les avions. Dans les aéroports, comme à Roissy, des messages d’alerte et de sensibilisation ont été affichés. Pour le moment, Paris n’a décidé aucune mesure de contrôle aux frontières. Mais cette décision pourrait arriver. n L’INFO EN PLUS Mortel à 60% et très contagieux, le virus mH5N1, créé par l’homme à partir du virus de la grippe aviaire, est le plus dangereux au monde. appel à leur sens moral, à leur civisme, c’est quand même un gamin de 4 ans (qui a été assassiné en 1984). » Depuis, le dossier a connu d’innombrables rebondissements, jusqu’à la récente annulation de la validité de la garde à vue de Murielle Bolle. Ses propos tenus avant le début de son audition ont en revanche été maintenus par la justice. L’enquête, automatiquement suspendue pendant cette procédure, va donc pouvoir reprendre. « Il y aura des auditions, des confrontations, des expertises », prédit l’avocat. Il espère faire grossir le dossier grâce à de nouvelles déclarations. En juin 2017, les époux Jacob, grand-oncle et grandtante du garçon, avaient été mis en examen pour « enlèvement et séquestration suivie de mort », tout comme Murielle Bolle, pour « enlèvement suivi de mort ». Des mises en examen ensuite annulées pour vice de procédure. n Pour éviter la contamination, des mesures ont été prises dans les aéroports. En bref HÔPITAL  : UN APPEL À LA GRÈVE LE 14 FÉVRIER Après dix mois de crise à l’hôpital, syndicats et collectifs de soignants ont appelé hier à une nouvelle journée de grève et de manifestations le 14 février. Ils réclament au gouvernement l’ouverture de « véritables négociations » sur le budget et les salaires du secteur. TEMPÊTE GLORIA  : 1 500 HABITANTS ÉVACUÉS La tempête Gloria, qui frappe le sud de la France, a fait déborder hier les fleuves Agly et Aude, placés en « vigilance rouge crue ». En conséquence, les autorités ont procédé à l’évacuation de quelque 1 500 habitants dans six villages des Pyrénées-Orientales. 13 FORMATIONS de gauche ont présenté hier leur contre-projet de réfor me des retraites, avec un minimum au Smic et une meilleure prise en compte de la pénibilité. CONSOMMATION LA LOCATION CRITIQUÉE Un piège à éviter. L’UFC-Que Choisir a réclamé hier un encadrement d’urgence par les pouvoirs publics de la pratique « ruineuse » de la location longue durée (LLD), qui permet aux consommateurs d’utiliser un bien (en particulier de l’électroménager) sans en devenir propriétaire. « La déferlante incontrôlée de ces offres ruineuses dans les grands magasins constitue une grave menace à l’intérêt des consommateurs », estime l’association dans un communiqué. Elle plaide pour un « cadre juridique propre à contenir les effets nocifs » de cette pratique, via notamment un « plafonnement tarifaire » ainsi qu’une « information précontractuelle standardisée ». Pour l’UFC- Que Choisir, la LLD relève des mêmes « excès » que le crédit « revolving ». n N. ASFOURI/AFP
CNEWS.FR FRANCE N°2518 JEUDI 23 JANVIER 2020 7 UNE NOUVELLE GAMME DE PRODUITS DANS LE VISEUR DES PESTICIDES DÉNONCÉS Un sujet de santé publique. Les pesticides à base de SDHI (inhibiteurs de la succinate déshydrogénase), fongicide contre les moisissures, sont dans le viseur. Les associations Nous voulons des coquelicots, Générations futures et France nature environnement ont annoncé mardi l’envoi d’une lettre pour demander à l’Agence de sécurité sanitaire (Anses) de retirer l’autorisation de trois produits, sur les 150 environ autorisés en France. Elles ont indiqué cibler des produits de « dernière génération ». Des scientifiques inquiets Soutenues par des parlementaires comme Delphine Batho (Génération Ecologie), Loïc Prud’homme (LFI) ou Joël Labbé (EELV), elles dénoncent les SDHI comme une « grave menace pour tout ce qui est vivant », selon Fabrice Nicolino, des Coquelicots, appellent au « principe de précaution » et envisagent de saisir le tribunal administratif. Cette demande intervient au moment où quelque 450 scientifiques ont appelé, dans une tribune publiée par Le Monde, à « mettre en œuvre au plus vite l’arrêt de l’usage ENTRÉE GRATUITE POUR 2 PERSONNES AVEC CETTE PAGE SALON BIEN-ÊTRE MÉDECINE DOUCE & THALASSO le LA SANTÉ AU IgUREL Médecines douces Alimentation saine Compléments alimentaires Cosmétiques naturels Bien-être Tourisme de santé f #13a11:3102Co solon-biencitro.com 11P201.Litilk fémininbio IMedislkrg07 estvi ! Lus com Le fongicide incriminé est utilisé par les agriculteurs contre les moisissures. des SDHI en milieu ouvert ». Ils estiment que les dernières études « laissent prévoir le risque additionnel chez l’homme d’une catastrophe sanitaire liée à leur usage ». Le patron de l’Anses a lui estimé « qu’en l’état actuel des connaissances », 30 janv.-3 fév. 2020 Paris Porte de Versailles Hall 4 MME LIEU, MEME DATE Iw Reitirerde GOHEAUFIT -POP— l’agence n’avait pas matière à revenir sur ses autorisations. L’Union des industries des produits phytosanitaires a estimé que la démarche des associations relevait d’une « lecture résolument exces - sive du principe de précaution ». n S. SALOM-GOMIS/SIPA VOUS RENCONTREZ UN PROBLÈME JURIDIQUE ? VOUS SOUHAITEZ BÉNÉFICIER DE CONSEILS 1URIOIOLIES GRATUITS ? L'uniuersité Paris II Panthéon-Assas organise des consultations juridiques FAMILLE/LOGEMENT/SUCCESSION/TRAVAIL UNIVERSITÉ PARIS PA.NThÉON-ASSAS LA MAISON DU DROIT Consultations en octobre, novembre, février, mars et avril PRENEZ RENDEZ-VOUS DÈS MAINTENANT tél. +33 {Q)1 44 41 59 55 maisondudroit@u-paris2.fr + D'INFORMATION5 En bref L’ÉTAT ENCADRE LE RETOUR AUX 90 KM/H Pour relever la vitesse maximale à 90 km/h sur certaines routes avec l’approbation de l’Etat, les élus locaux devront motiver leur décision et respecter certaines conditions, souligne une circulaire envoyée par le gouvernement aux préfets. Ils devront notamment transmettre au préfet un « projet d’arrêté motivé » et « basé sur une étude d’accidentalité ». UNE REVALORISATION DES SALAIRES DES JEUNES CHERCHEURS ANNONCÉE Les salaires des jeunes chercheurs vont être revalorisés, a promis mardi soir la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Frédérique Vidal, lors de ses vœux. Tout chargé de recherche et tout maître de conférences sera désormais recruté « à hauteur d’au moins deux Smic, contre 1,3 à 1,4 Smic aujourd’hui », a-t-elle assuré. www.u-paris2.fr, Formations Enseignements cliniques, Maison du droit



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :