CNews n°2514 16 jan 2020
CNews n°2514 16 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2514 de 16 jan 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : 90 km/h, marche arrière ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 S. GRANGIER/CNEWS CLÉS DU JOUR N°2514 JEUDI 16 JANVIER 2020 CNEWS.FR L’ŒIL DE... BON À SAVOIR L’HISTOIRE Pascal Praud SPIKE LEE, PREMIER NOIR Spike Lee sera le prochain président du Festival de Cannes. Il sera aussi le premier président noir du Festival, alors que Cannes existe depuis 1946, soit soixantetreize ans. Soixante-treize ans sans qu’un homme ou qu’une femme d’origine africaine ne dirige le plus prestigieux des rendez-vous du cinéma au monde. J’avoue avoir été surpris quand j’ai appris la nouvelle. Elle montre une réalité  : la L’artiste engagé milite, entre autres, pour des quotas aux Oscars. place réservée aux Noirs dans les sociétés occidentales est minime, notamment dans les médias – le cinéma, bien sûr, mais aussi la télévision, et plus largement, les arts et la politique. Longtemps, les Noirs les plus célèbres du monde entier étaient des sportifs. Les choses changent. Tant mieux ! Spike Lee, spectateur engagé, milite pour une discrimination positive. Il réclame, par exem ple, des quotas pour les Oscars. Il sera le président à Cannes. Bonne idée ! Pascal Praud, à retrouver du lundi au vendredi, à 9h, et du lundi au jeudi, à 20h, dans L’heure des pros sur CNEWS. À RETROUVER SUR.FR D’OÙ VIENT L’EXPRESSION « FAIRE BONNE CHÈRE » ? Lorsque plusieurs convives partagent un repas délicieux et copieux, on dit parfois familièrement qu’ils ont « fait bonne chère ». Une expression que certains écrivent à tort « faire bonne chair », en croyant faire référence à la viande. Employée dans son sens actuel depuis le XVII e siècle, elle tire son origine de l’ancien français. Le mot « chère » L’IMAGE UNE ÉCOLE « ARROSÉE » DE CARBURANT D’AVION Un aéronef en difficulté a largué son kérosène au-dessus d’un quartier d’habitation et d’une école de Los Angeles. GRIS CENDRÉ (venant du latin « cara ») faisait alors référence au visage, et la locution voulait ainsi dire autrefois « faire bonne figure ». Il s’agissait en effet pour la personne qui recevait des invités pour un repas, de sourire, de faire preuve de politesse, mais surtout de veiller à ce que ceux-ci mangent bien. Avec le temps, ce comportement généreux est donc devenu une expression liée à l’abondance des festins. A noter que le sens premier de la locution a été conservé en anglais dans le terme « cheers », qui évoque la bienveillance. Une jeune Philippine porte dans ses bras une statue de Jésus, bien protégée sous un voile et sauvée in extremis des décombres, après l’éruption du volcan Taal, dans la province de Batangas, dans le sud du pays. Celui-ci s’est réveillé après quarantedeux ans d’inactivité, crachant un immense panache qui a recouvert d’une couche de cendres de nombreux villages des alentours. LES PRIX EXORBITANTS DU MATCH DE NBA À PARIS Les tarifs peuvent dépasser les 2 000 euros pour voir le match Milwaukee-Charlotte à l’Accor - Hotels Arena, vendredi 24. B. BENNETT/GETTY/AFP SUSA/ICON SPORT V. AUTRUFFE/AFP SUPERSTOCK/SIPA AARON FAVILA/AP/SIPA IL SURVIT SEUL EN ALASKA PENDANT TROIS SEMAINES C’est un miraculé. Tyson Steele, un Américain de 30 ans, vivait seul dans une petite cabane de Skwentna, en Alaska, lorsque celle-ci a brûlé. Téméraire mais pas inconscient, ce dernier, dont le plus proche voisin se trouve à plus de 30 km, n’a pas risqué sa vie en partant à l’aventure et a préféré rester sur place. Durant environ trois semaines, il a donc affronté des conditions extrêmes. Pour manger, il n’avait que quelques boîtes de conserve ayant échappé aux flammes, et s’abritait la nuit dans une tente faite de débris de sa cabane détruite. C’est alors qu’il a pensé à former un « SOS » géant dans la neige, qui lui a permis d’être repéré par un hélicoptère de la police. Loin d’être choqué, Tyson Steele n’a demandé que deux choses  : une douche et manger chez McDonald’s. C’EST ARRIVÉ... UN 16 JANVIER La prohibition est instaurée aux Etats-Unis (1920). La vente et la consommation d’alcool sont interdites dans le pays. Le président Franklin D. Roosevelt y mettra fin en 1933, après des années de commerce illégal. Une prise d’otages a lieu sur le site gazier d’In Amenas (2013). En Algérie, un commando islamiste prend en otages 800 personnes sur ce site industriel. Trois jours plus tard, l’armée algérienne donnera l’assaut, faisant 37 morts, dont un Français, YannDesjeux. SAINT-BARTH  : LE CAVEAU DE JOHNNY TRANSFÉRÉ Jusqu’alors menacé par le sable et les crabes, le cercueil de la star a été transféré dans un caveau définitif. AP/SIPA
GRAND ANGLE CNEWS.FR N°2514 JEUDI 16 JANVIER 2020 3 S. BOZON/AFP CERTAINS DÉPARTEMENTS ONT DÉCIDÉ DE REVENIR SUR LA LIMITATION LES 80 KM/H AU RALENTI En Seine-et-Marne, le coût du changement de panneaux est évalué à 500 000 euros pour 500 kilomètres de route. Problème de lisibilité, de somnolence… Les élus concernés ont des arguments, mais la polémique risque de rebondir. Les élus souhaitent accélérer. Un an et demi après l’abaissement de la limitation de vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes départementales, en juillet 2018, la Haute-Marne et la Seineet-Marne sont revenues il y a quelques jours sur cette mesure, qui avaient suscité, et suscite encore débats et colères chez les Français. Une vingtaine d’autres départements pensent fortement à leur emboîter le pas. En effet, depuis le 26 décembre dernier, les responsables départementaux sont autorisés à abandonner cette limitation, sous certaines conditions. Deux camps irréconciliables Depuis plus d’un an, la liste de contestations s’est allongée pour les automobilistes. Certains ne comprennent pas la limitation, surtout si la route n’est pas dangereuse, et affirment porter plus d’attention au compteur qu’à la route. Patrick Septiers, président du conseil départemental de Seine-et- Marne, dénonce lui aussi le manque « de lisibilité de la route qui influait sur le comportement des conducteurs ». Ils se plaignent également d’avoir des voitures qui les collent de trop près, quand d’autres pointent du doigt l’ennui de conduire trop lentement. Un argument non recevable pour Anne Lavaud, déléguée générale de la Prévention routière, qui met en avant une étude selon laquelle les somnolences concerneraient plus les autoroutes que les routes départementales. La responsable se base également sur le nombre de personnes tuées sur les routes l’an dernier. En 2018, 3 259 personnes ont perdu la vie en France métropolitaine, soit 206 de moins qu’en 2017. « Principalement grâce aux 80 km/h », a-telle assuré mardi sur CNEWS. Ce qui ne constitue pas une véritable preuve pour Yves Carra, de l’Automobile club association (ACA). Pour lui, la baisse avait déjà commencé au début de l’année 2018 alors que la limitation n’avait pas encore une influence sur les automobilistes. La mesure ne « sert à rien », a-t-il assuré, et le message envoyé « n’est pas bon ». D’ailleurs, si progrès il y avait eu, les présidents de département les auraient mis en avant, selon lui. Ainsi, selon la Ligue de défense des conducteurs (LDC), onze autres départements sont prêts à franchir le pas, notamment le Cantal, l’Essonne ou encore le Bas-Rhin (10 206 km de routes sont concernés), quand une dizaine d’autres analysent actuellement les portions qui pourraient être concernées, comme les Alpes-Maritimes, le Calvados ou les Pyrénées-Atlantiques. Une marche arrière coûteuse Le principal frein a un nouveau changement s’avère être le coût. Pour la Seine-et-Marne, dont le retour aux 90 km/h sur certaines routes est annoncé pour mars, l’addition est salée. Elle est estimée à 500 000 euros pour les 500 kilomètres de routes visées. Elle est moins élevée, 100 000 euros tout de même, pour la Haute-Marne. EN AUTRICHE, ON ACCÉLÈRE CARO/SORGE/SIPA REPÈRES 1 ER OCTOBRE 1970. Les contrôles d’alcoolémie sont rendus obligatoires après une infraction ou un accident de la route. 28 JUIN 1973. Les premières limitations de vitesse sont créées et le port de la ceinture de sécurité devient obligatoire, hors des agglomérations. 1 ER JUILLET 1992. Le permis à points est instauré. Leur nombre sera porté à 12 le 1er décembre. 27 OCTOBRE 2003. Le premier radar automatique est inauguré à La Ville-du-Bois (Essonne) par Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur. 1 ER JUILLET 2018. La limitation de vitesse est réduite de 90 à 80 km/h sur 400 000 kilomètres de routes secondaires. Au-delà du coût, les élus doivent également avoir conscience que d’éventuels décès sur ces tronçons pourraient leur être reprochés, a averti le gouvernement. Edouard Philippe les a placés face à leurs responsabilités, évoquant des « décisions lourdes et qu’il faut assumer ». Ceux qui prendront la décision de faire marche arrière sont sous pression. n L’INFO EN PLUS En sortie d’usine, un panneau coûte 80 euros. Avec l’installation et le prix de la main-d’œuvre, le coût total revient à environ 200 euros l’unité. La décision de la Haute-Marne et de la Seine-et- Marne de repasser de 80 à 90 km/h sur certaines portions de route fait écho à une initiative réalisée en Autriche à l’été 2018. Deux régions avaient en effet relevé la vitesse maximale de 130 à 140 km/h sur une partie d’autoroute longue de 120 kilomètres. Le bilan avait été plutôt satisfaisant, avec une baisse des accidents (leur nombre est passé de 17 en 2016 et 2017 à 4 en 2018). De leur côté, les émissions de CO2 et de dioxyde d’azote n’avaient augmenté que de 1 à 2% sur la période.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :