CNews n°2513 15 jan 2020
CNews n°2513 15 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2513 de 15 jan 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 17

  • Taille du fichier PDF : 6,4 Mo

  • Dans ce numéro : un second mandat à portée de main pour Donald Trump.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 J. WITT/SIPA E. DESSONS/JDD/SIPA UNE BATAILLE CLÉ POUR LA DROITE Une décision cruciale. Les Républicains, et leur candidate Rachida Dati, doivent désigner aujourd’hui la tête de liste dans le 15e, arrondissement clé pour les municipales. Or, le maire LR sortant, Philippe Goujon, l’un des derniers barons de la droite parisienne, avait senti le vent tourner à la suite des déroutes successives du parti et annoncé sa candidature à sa succession sans étiquette. Il s’est ainsi affiché aux côtés de personnes ayant quitté ou extérieures aux Républicains  : Pierre-Yves Bournazel, Valérie Pécresse et il a même été question d’un rapprochement avec Cédric Villani, candidat LREM dissident. Autant dire qu’un soutien officiel à Philippe Goujon était loin d’être une évidence aux yeux de Rachida Dati, qui envisageait d’investir un autre candidat LR face à lui. Une déclaration de guerre qui aurait contribué à l’explosion de la droite et mis en péril les chances de sa candidate. Mais ça, c’était avant que LREM, en difficulté, ne décide de sortir les grands moyens ces derniers jours pour soutenir Benjamin Griveaux. Car après la secrétaire d’Etat Marlène Schiappa qui s’est lancée dans le 14e, c’est la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, qui est pressentie dans le 15e. Ce poids lourd de la politique nationale menacerait Philippe Goujon, qui aurait alors tout intérêt à se tourner vers son parti pour obtenir un appui devenu indispensable. Le retournement de situation contenterait aussi Rachida Dati, en lui permettant de compter sur les bonnes chances du maire sortant. Il faut dire que le 15 e est l’arrondissement qui fournit le plus grand nombre (18 sur 163) de conseillers municipaux, ceux-là mêmes qui désignent le maire de Paris dans ce scrutin indirect. Dans un contexte où l’éclatement du paysage politique fait que chaque voix va être très précieuse, ce combat local pourrait faire office de faiseur de rois ou de reines. n GRAND PARIS N°2513 MERCREDI 15 JANVIER 2020 CNEWS.FR Pierre-Yves Bournazel, candidat (ex-LR Macron-compatible), dans une lettre, hier. 75 Cher Cédric [Villani], cher Benjamin [Griveaux], si nous continuons chacun dans notre couloir (…), la réélection de la maire sortante sera acquise. Candidate LR, Rachida Dati devrait investir Philippe Goujon, maire sortant. En bref SEINE-SAINT-DENIS  : UN RECOURS DÉPOSÉ PAR DES VILLES CONTRE L’ÉTAT Cinq maires de Seine-Saint-Denis ont déposé un recours en justice contre l’Etat pour « rupture d’égalité » par rapport aux autres communes françaises, a-t-on appris hier. Ces villes (Saint-Denis, Stains, l’Ile-Saint-Denis, Aubervilliers et Bondy) avaient déjà envoyé un courrier à Edouard Philippe. PARIS  : LE LICENCIEMENT D’UN AGENT DE PROPRETÉ SUSCITE LA POLÉMIQUE Un agent de propreté, limogé en 2018 pour une photo de lui postée à son insu sur Internet alors qu’il était endormi en tenue de travail, a contesté son licenciement hier aux prud’hommes. Il était employé d’une société de collecte des déchets à Paris. La décision devait être mise en délibéré. YVELINES  : UN PRIX POUR RÉCOMPENSER LES ENTREPRISES VERTUEUSES Le nouveau Prix Yvelines Environnement a été lancé hier par l’association du même nom, la chambre de commerce et d’industrie (CCI) Versailles-Yvelines et le conseil départemental. Il distinguera les sociétés du 78 qui ont les meilleures pratiques en faveur d’une croissance durable. Les volontaires doivent candidater par mail. LA QUALITÉ DE L’AIR AUJOURD’HUI INDICE DE POLLUTION 36 108 MILLIONS DE PASSAGERS ont transité par les aéroports parisiens l’an dernier, a-t-on appris hier. Un chiffre en hausse de 2,5% par rapport à 2018. MUNICIPALES DANS LE 15E 75 RUE DE TRÉVISE L’INFO EN PLUS Lorsqu’il a été élu pour la première fois (déjà dans le 15 e), en 1983, Philippe Goujon était alors, à 28 ans, le plus jeune conseiller de Paris. LA NOUVELLE EXPERTISE Une seconde investigation lancée. Une procédure attendue. Une nouvelle expertise doit commencer aujour - d’hui, pour déterminer les causes du drame, près d’un an après l’explosion de la rue de Trévise (9 e), qui a coûté la vie à quatre personnes le 12 janvier 2019. Une procédure civile demandée par les assureurs, qui attendent depuis plus d’un an maintenant le déblaiement du site et la reconstruction de l’immeuble. Et ce, alors que la procédure d’indemnisation des victimes – dont les dommages matériels et corporels sont estimés à plus de 100 millions d’euros – n’a toujours pas commencé. Pour rappel, les résultats provisoires d’une première expertise pénale avaient été remis aux magistrats le 18 décembre dernier, pointant les « manquements » et « défaillances » de certains acteurs, dont le service de la voirie de la mairie de Paris. Mais ce tournant important dans l’enquête pénale n’a finalement rien apporté de concret concernant les travaux de reconstruction, toujours au point mort. n 0 25 50 75 >100C. LABROSSE/AFP
CNEWS.FR FRANCE N°2513 MERCREDI 15 JANVIER 2020 7 J. HORTOLLAND/SIPA T. MORITZ-POOL/SIPA DES ACTIONS DANS PLUSIEURS SECTEURS POUR DÉFENDRE LES RETRAITES QUAND LA GRÈVE SE DIVERSIFIE Continuer à faire pression. Alors que la grève contre la réforme des retraites dépasse désormais les quarante jours, les opposants veulent maintenir la pression sur le gouvernement pour qu’il retire son projet, en se mobilisant trois jours durant, depuis hier, de façon plus diversifiée. Dans le cadre d’une nouvelle journée interprofessionnelle de grèves et de manifestations, demain, plusieurs secteurs devraient ainsi être affectés, ou ralentis, au cours des prochaines 72 heures  : des transports aux administrations, en passant par les écoles, les tribunaux ou les hôpitaux. Outre ces actions, plusieurs grands ports du pays, comme au Havre, à Nantes-Saint-Nazaire ou encore Marseille, devraient aussi rester bloqués au moins jusqu’à vendredi, à l’appel de la fédération nationale CGT des Ports et Docks, pour une opération dite « ports morts ». Du côté des raffineries, la CGT a appelé à poursuivre les arrêts des expéditions de carburant jusqu’au 16 janvier inclus. Paral- Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, hier sur « CNEWS ». ACCUSATION DE VIOLENCES POLICIÈRES La taxation digitale doit passer par une solution internationale à l’OCDE, ça ne vaut pas une guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’Europe. LA FERMETÉ DE MACRON Le président veut des améliorations. Une mise au point attendue. Emmanuel Macron a demandé hier au gouvernement « des propositions clai - res pour améliorer la déontologie » des forces de l’ordre, confrontées à de nouvelles accusations de violence. « Des comportements qui ne sont pas acceptables ont été ou vus ou pointés », a déclaré à Pau le chef de l’Etat, lèlement, plusieurs cortèges continuaient de défiler hier dans le pays, rassemblant, notamment, 5 550 personnes à Marseille et 2 000 manifestants à Bordeaux, selon les autorités. Si la mobilisation a été moins suivie dans l’Education, avec un peu plus de 4% de grévistes dans le primaire et le secondaire, selon le ministère, plusieurs dizaines de professeurs ont néanmoins multiplié les actions, notamment devant la Sorbonne, à Paris, en jetant symboliquement du matériel scolaire sur les portes de la faculté. Des actions qui devraient continuer, puis qu’elles reçoivent toujours le soutien de six Français sur dix. n L’INFO EN PLUS La vidéo d’un usager des transports, passant par la fenêtre d’un RER bondé en pleine grève, a été vue près de 5 millions de fois sur Twitter. tout en déplorant également « la violence et le nihilisme politique » qu’expriment selon lui certains manifestants. Sans « généraliser » ces comportements, le chef de l’Etat ne veut pas que « cela atteigne la crédibilité et la dignité [des] professionnels des forces de sécurité intérieure [et] pour cela il ne faut avoir aucune complaisance ». Le chef de file de La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, s’est déclaré satisfait des propos de l’exécutif, qui avait selon lui « trop tardé et laissé trop de choses aller ». Le député de Marseille a souligné que « la violence légitime doit faire preuve de retenue, de maîtrise, de discipline ». Le député LR des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti a, quant à lui, demandé sur Twitter au gouvernement « plus de moyens et de considération » pour les policiers, dénonçant la « haine anti-flics ». n De nouvelles manifestations doivent encore avoir lieu dans tout le pays. En bref JUSTICE  : LE RÉALISATEUR ÉRIC BERGERON MIS EN EXAMEN POUR VIOL Le réalisateur du film d’animation Un monstre à Paris, Eric Bergeron, a été mis en examen pour viol, a- t-on appris hier. Les faits, qu’il nie, remontent à 2007. Sa victime présumée, qui s’est suicidée en 2017, travaillait sur le long-métrage. PÉDOPHILIE  : AU PREMIER JOUR DE SON PROCÈS, LE PÈRE PREYNAT AVOUE L’ex-prêtre Bernard Preynat a fait hier, au premier jour de son procès, des aveux glaçants sur la fréquence des attouchements sexuels dont il est accusé. Pendant vingt ans, « ce pouvait être quatre ou cinq enfants en une semaine », a-t-il dit. 20% DES FRANÇAIS seulement sont fiers de leur accent lorsqu’ils s’expriment dans une langue étrangère, selon une enquête Ipsos/Babbel publiée hier. SANTÉ PUBLIQUE MÉDECINS EN COLÈRE Une menace collective. Plus de 1000 médecins hospitaliers, dont quelque 600 chefs de service, ont menacé de « démissionner collectivement » hier de leurs fonctions administratives si la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, n’engageait pas de « négociations » sur le budget et les salaires de l’hôpital. « L’hôpital doit être réformé, mais il n’y a pas de grande réforme possible sans moyens », écrivent les signataires dans une lettre publiée par Libération. Interrogée sur cette démarche lundi sur Franceinfo, celle-ci s’est à nouveau dite consciente du « découragement des soignants » qui « est ancien » et a rappelé les mesures déjà annoncées pour permettre « aux hôpitaux qui en ont besoin de rouvrir des lits ou d’embaucher du personnel ». n E. CABANIS/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :