CNews n°2512EN 14 jan 2020
CNews n°2512EN 14 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2512EN de 14 jan 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 11

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : enfin l'éclaircie en Australie ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 P.VILLARD/SIPA J. EID/AFP ÉDITION NUMÉRIQUE - MARDI 14 JANVIER 2020 FRANCE CNEWS.FR L’usage juste et proportionné de la force est ce qui sépare la démocratie de l’arbitraire, ce qui distingue l’ordre et la brutalité. Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, hier lors de ses vœux à la police nationale. 3,5 MILLIARDS D’EUROS de ventes ont été enregistrés en 2019 dans le secteur du jouet, selon le bilan annuel publié hier par le cabinet de référence NPD. LES RISQUES LIÉS AU TRAVAIL AU CŒUR DE LA RÉFORME DES RETRAITES LA PÉNIBILITÉ EN NÉGOCIATION Les débats sur l’âge pivot ont jusque-là éclipsé ce grand chantier de la réforme des retraites. La pénibilité au travail sera au menu des négociations entre Muriel Pénicaud et les partenaires sociaux aujourd’hui. Le calendrier est serré, la ministre du Travail souhaitant dégager de « grandes orientations » sur ce thème avant la présentation du projet de réforme en Conseil des ministres le 24 janvier. Muriel Pénicaud et les organisations syndicales et patronales ont déjà eu plusieurs réunions bilatérales sur ce sujet entre le 8 et le 10 janvier. Désaccords sur les critères Sur la pénibilité, « on doit avancer sur trois sujets », a expliqué la ministre du Travail le 7 janvier dernier  : « la prévention », « la reconversion » et « la réparation ». Sur le premier volet, des réflexions sur les méthodes de travail ou l’adaptation des équipements doivent être menées, selon le gouvernement. Pour la reconversion, « nous allons examiner la possibilité d’avoir un vrai congé pour changer à mi-parcours vers des métiers moins difficiles » car « un couvreur ne peut pas monter sur les L’ANCIEN PATRON CONTESTE LES CONDITIONS DE SON DÉPART DE L’ENTREPRISE GHOSN ATTAQUE RENAULT AUX PRUD’HOMMMES L’homme d’affaires affirme qu’il s’est placé en retrait sans démissionner. Les syndicats souhaitent que quatre critères supprimés en 2017 – dont les vibrations mécaniques – soient réintégrés. Il poursuit sa contre-attaque. Après sa fuite au Liban et sa conférence de presse en forme d’opération de communication, Carlos Ghosn poursuit en justice Renault, son ancien employeur, pour réclamer le paiement de son indemnité de départ en retraite, soit 250 000 euros. L’ancien PDG de Renault-Nissan, inculpé au Japon pour différentes malversations financières, conteste en effet sa démission du groupe automobile. Une décision pourtant constatée par Renault le 24 janvier 2019, après que Carlos Ghosn avait signé une lettre la veille à l’attention du conseil d’administration de la firme au losange de- toits à 55 ou 60 ans », a jugé Muriel Pénicaud. Enfin, sur la réparation, il s’agit de voir, selon la ministre du Travail, « comment améliorer les dispositifs existants » concernant les possibilités de départ anticipé à la retraite pour les personnes qui ont travaillé dans des conditions pénibles. Les syndicats veulent également mettre sur la table le sujet des critères de pénibilité. En 2017, quatre critères sur dix (port de charges lourdes, postures pénibles, vibrations mécaniques et agents chimiques dangereux) ont été supprimés. Les organisations exigent leur réintégration. n puis sa prison japonaise. Il y avait fait savoir sa « décision de mettre un terme à [ses] mandats ». Mais selon lui, Renault n’avait pas le droit de le priver de ses droits à la retraite, ainsi que de ses actions de performances attribuables au titre des années 2015 et suivantes – qui représenteraient plus de 20 millions d’euros, selon Capital. Carlos Ghosn a donc saisi les prud’hommes fin décembre, pour réclamer du constructeur français le paiement de son indemnité de départ en retraite. Une audience aura lieu fin février, révèle Le Figaro. Du côté de Renault, c’est l’incompréhension la plus totale. n M. GILE/SIPA
OFFREZ LES PLUS BEAUX mue o toffie toetto, CONGERTSskL.CULTURUITY PLACES DE CONCERTS CULTURUITY Rock, Classique, Pop, Rap, Jazz, Electro Chansons françaises... DÉCOUVREZ TOUTE NOTRE GAMME DE COFFRETS SUR www.culturinthecity.com Coffrets disponibles dans les magasins Cultum, aa. me un grena AAAHI VOUS CHOISISSEZ LE COFFRET IL I ELLE CHOISIT LES CONCERTS ET LES DATES 600 CONCERTS/MOIS 250 SALLES DONT LES PLUS PRESTIGIEUSES F URÉES WrStES & MORIMPiTS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :