CNews n°2511 10 jan 2020
CNews n°2511 10 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2511 de 10 jan 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 17

  • Taille du fichier PDF : 3,0 Mo

  • Dans ce numéro : alerte rouge en Australie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 © F. MORI/AP/SIPA © LIEWIG/SIPA N° 2511 VENDREDI 10 JANVIER 2020 FRANCE CNEWS.FR NOUVELLE JOURNÉE D’ACTION CONTRE LA RÉFORME DES RETRAITES HIER LA MOBILISATION MARQUE LE PAS Et de quatre. Au 36 e jour d’une grève historique, notamment dans les transports, et alors que les négociations ont repris cette semaine, une nouvelle journée d’action nationale contre la réforme des retraites a eu lieu, hier, à Paris et partout en France. Pour cette nouvelle mobilisation, la quatrième du genre depuis le 5 décembre dernier, les cortèges ont à nouveau rassemblé cheminots, professeurs, pompiers ou encore avocats, tous venus dans le but de faire plier le gouvernement, déterminé à mettre en place le futur système universel par points. Pour les syndicats, l’objectif était ainsi de mobiliser autant, sinon plus, que lors des manifestations précédentes. 44 000 manifestants à Paris Pari manqué dans la capitale, où l’intersyndicale CGT-FO-Solidaires, a rassemblé, selon un décompte du cabinet Occurrence, 44 000 personnes. Un chiffre similaire à la mobilisation du 5 décembre (40 500) mais en nette baisse, comparé à celle du 17 (72 500). Des tensions Gérard Larcher, président Les Républicains du Sénat, hier. L’objectif était de rassembler au moins autant que lors des dernières dates. CONVENTION CITOYENNE SUR LE CLIMAT HAUTE-MARNE LA CARTE VERTE DE MACRON Le président est attendu au Cese. Un dossier prioritaire mais épineux pour le président. Un an après le début du «grand débat», Emmanuel Macron va dialoguer aujourd’hui avec 150 citoyens tirés au sort pour proposer des mesures contre le réchauffement climatique. C’est à «leur demande», selon l’Elysée, que le chef de ont par ailleurs éclaté en fin de cortège, et au moins seize personnes ont été interpellées. Alors qu’Edouard Philippe doit recevoir, aujourd’hui, les partenaires sociaux pour parler d’une conférence de l’Etat «échangera» à partir de 18h30 avec les membres de la Convention citoyenne sur le climat (CCC), dans l’hémicycle du Conseil économique, social et environnemental (Cese) à Paris. Le chef de l’Etat interviendra au début de la 4 e session de travail de la CCC, qui a déjà auditionné de nombreux experts depuis septembre. Elle devrait conclure ses travaux en avril avec des propositions pour «réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40 % d’ici à 2030 par rapport à 1990», le tout dans un esprit de «justice sociale». Emmanuel Macron, qui a fait de l’écologie l’une de ses priorités pour 2020, se sait très attendu sur ce sujet, qui s’annonce comme l’un des enjeux de la prochaine présidentielle. n financement, les syndicats campent sur leurs positions. L’intersyndicale demande ainsi toujours le retrait pur et simple du texte, lorsque, de son côté, la CFDT, pourtant favorable au système par points, En bref LUBRIZOL : L’ENQUÊTE CIBLE DES MANQUEMENTS DE SÉCURITÉ La justice a élargi l’enquête sur l’incendie de l’usine Lubrizol Rouen, a-t-on appris hier. Elle pointe des manquements de sécurité de l’entreprise, et de son voisin Normandie logistique. RENNES : UNE FEMME MORTE PERCUTÉE PAR UNE VOITURE DE POLICE Une femme est décédée hier à Rennes après avoir été renversée dans la nuit par une voiture de police. Le véhicule se rendait sur une intervention, et la victime était sur un passage protégé. Les Français sont passés en un an du scepticisme à la défiance. [...] Nous étions à l’aube d’un nouveau monde, et le jour ne s’est pas encore levé. © A. JOCARD/AFP REPÈRES 5 DÉCEMBRE. La première journée d’action contre la réforme des retraites rassemble entre 800 000 (CGT) et 1,5 million de personnes en France (ministère de l’Intérieur). 10 DÉCEMBRE. La veille de la présentation du projet gouvernemental, ce sont entre 340 000 (gouvernement) et 885 000 personnes (syndicats) qui défilent dans tout le pays. 17 DÉCEMBRE. La CFDT est désormais dans le camp des opposants à la réforme des retraites, alors que la troisième journée d’action rassemble entre 615 000 et 1,8 million de personnes partout en France. reste braquée sur l’âge pivot à 64 ans. Et si depuis le début de la crise, des concessions ont été faites, le leader de la CFDT, Laurent Berger, estime «être encore loin d’un accord». n LES 90 KM/H DE RETOUR Un grand soulagement. Depuis hier, la Haute-Marne est repassée aux 90 km/h sur ses routes départementales. Selon ce qu’a indiqué Nicolas Lacroix, le président LR du conseil départemental, ce rehaussement va concerner d’abord quelque 200 km de voies, pour couvrir 476 km de routes d’ici à la fin de la semaine. Ces routes départementales concentrent «85 % du trafic», a-t-il indiqué, avec des messages de vigilance tels que «Pour votre sécurité, respectez la vitesse» installés à côté des panneaux de limitation. En juin dernier, l’Assemblée nationale avait voté la possibilité d’un assouplissement par les départements et les maires de la limitation à 80 km/h. n 5,4 MILLIONS DE PATIENTS ne disposaient pas de médecin traitant en 2019, révèle aujourd’hui Nicolas Revel, directeur de l’assurance maladie, au «Généraliste».
CNEWS.FR MONDE N° 2511 VENDREDI 10 JANVIER 2020 11 © POOL FOR YOMIURI/AP/SIPA Le pape François, hier au Vatican. En bref ROYAUME-UNI : FEU VERT POUR LE BREXIT Les députés britanniques ont donné hier leur approbation finale au texte qui permettra au Royaume- Uni de quitter l’Union européenne le 31 janvier. Après son examen par la Chambre des Lords – la Chambre haute du Parlement – la semaine prochaine, puis l’assentiment de la reine, le texte devra être ratifié par le Parlement européen le 29 janvier. DONALD TRUMP AUTORISÉ À UTILISER 3,6 MILLIARDS POUR SON MUR Donald Trump s’est félicité hier d’une décision de justice l’autorisant à puiser 3,6 milliards de dollars dans le budget du Pentagone pour la construction du mur à la frontière avec le Mexique. En décembre, un tribunal fédéral avait bloqué l’utilisation de ces fonds, destinés à ériger environ 800 km de barrière à la frontière sud. IRAN : LE CANADA VEUT PARTICIPER À L’ENQUÊTE SUR LE CRASH AÉRIEN Le ministre canadien des Affaires étrangères a demandé à son homologue iranien que le Canada participe à l’enquête sur le Boeing ukrainien qui s’est écrasé mercredi en Iran, a annoncé hier le ministère. Sur les 176 victimes du crash, 63 étaient canadiennes. LE CATALAN JUNQUERAS DÉCHU DE SON MANDAT D’EURODÉPUTÉ Après des mois de bataille juridique devant la justice nationale et européenne, la Cour suprême espagnole a décidé hier que l’indépendantiste catalan Oriol Junqueras, en prison, ne pouvait pas être député européen. En conséquence, elle a refusé de le libérer et de le laisser prendre ses fonctions au Parlement européen. Beaucoup de jeunes s’engagent sur les changements climatiques. La préservation de notre maison commune doit être une préoccupation de tous. © YONHAP NEWS/NEWSCOM/SIPA LE RETRAIT DE HARRY ET MEGHAN SECOUE LE ROYAUME LE CHOC À BUCKINGHAM Actée en secret. La décision du prince Harry et de son épouse Meghan de renoncer à leur rôle au sein de la famille royale, a profondément surpris et déçu la reine Elizabeth II. Vécue comme une trahison, cette annonce choc, dévoilée sur Instagram mercredi, a provoqué une véritable onde de choc dans le clan de la famille royale. Si cette annonce n’est pas forcément surprenante, puisque depuis plusieurs mois, le couple s’était fait remarquer pour prendre peu à peu ses distances, il n’en reste pas moins qu’à Buckingham Palace la «déception» est grande, selon la BBC. «Les discussions avec le duc et la duchesse n’en sont qu’aux prémices. Nous comprenons leur désir d’avoir une approche différente mais il y a des situations compliquées qui vont prendre du temps à être solutionnées», a fait savoir un porte-parole du palais. Une éventuelle référence à des questions financières, de sécurité ou encore administratives. n UN NOUVEAU SRAS DÉTECTÉ EN CHINE UN VIRUS QUI INQUIÈTE Près de 60 cas ont été répertoriés. Une mystérieuse épidémie. Un virus provoquant une forme de pneumonie, et qui a déjà infecté des dizaines de personnes en Chine, vient d’être identifié. Il s’agit d’un nouveau coronavirus (la famille de virus qui comprend notamment le Sras), a annoncé hier la presse officielle chinoise. Depuis le mois dernier, une course contre la montre s’était engagée dans le pays, où les autorités sa- L’annonce du couple princier a profondément surpris la reine Elizabeth II. nitaires tentaient de comprendre de quelle maladie souffraient plusieurs habitants de Wuhan. Entre le 12 et le 29 décembre, 59 cas d’une mystérieuse infection respiratoire avaient été signalés dans cette ville de 11 millions d’habitants. Une réapparition du Sras, maladie respiratoire très contagieuse qui avait frappé le pays en 2003 faisant près de 800 morts en Chine et dans les Etats voisins, a été écartée. Sur les 59 personnes contaminées, huit ont été considérées comme guéries et autorisées à quitter l’hôpital, tandis que les autres malades restaient en quarantaine. L’enquête sanitaire a permis de déterminer que plusieurs patients travaillaient sur un marché local spécialisé dans la vente en gros de fruits de mer et de poissons. Dans ce contexte, la piste d’une contamination par les animaux est privilégiée et le marché a été fermé. n 1,5 TONNE de cannabis a été saisie par la frégate de la marine française «Courbet» à l’est du golfe d’Oman, dans l’océan Indien, a annoncé hier l’état-major. CARLOS GHOSN UN PROCÈS AU LIBAN ? Vers une nouvelle fuite ? La justice libanaise a interdit, hier, à Carlos Ghosn de quitter le pays. «Le parquet général a adopté une décision interdisant à l’ex-PDG de voyager et a demandé son dossier judiciaire» auprès du Japon, a précisé une source judiciaire, alors qu’il a fui des accusations de malversations financières. Hier, l’homme d’affaires de 65 ans s’est rendu discrètement à son interrogatoire au parquet général. «En fonction du contenu du dossier, s’il est avéré que les crimes dont il est accusé au Japon imposent des poursuites judiciaires au Liban, il sera jugé», a précisé cette source. «Si aucune poursuite judiciaire ne s’impose en vertu de la législation libanaise, il sera alors libre», a-t-elle ajouté. n © TOLGA AKMEN/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :