CNews n°2504 13 déc 2019
CNews n°2504 13 déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2504 de 13 déc 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 10,4 Mo

  • Dans ce numéro : la grève partie pour durer ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 A. MESENGE/AFP La réforme des retraites provoque toujours autant la colère des syndicats, qui menacent d’intensifier leur action. Plus remontés que jamais. Les opposants au projet de réforme des retraites présenté par le gouvernement entendent maintenir coûte que coûte la pression pour obtenir gain de cause. Le blocage des transports et ses conséquences (quais de gares bondés, routes encombrées, commerces désertés…) va donc se poursuivre, avec la menace, pour les usagers, que cela déborde sur la période des vacances de fin d’année. Comme a prévenu hier la CGT-Cheminots, organisation majoritaire du secteur, il n’y aura « pas de trêve » à la grève pour Noël, « sauf si le gouvernement revient à la raison ». Une situation bloquée Preuve de la détermination des grévistes, plus d’un cheminot sur six (17,3%) était en grève, hier, contre 15,5% la veille, selon les chiffres publiés par la direction de la SNCF. Même constat du côté de la RATP où, avec seulement deux lignes de métro en circulation (1 et 14), et la majorité des autres lignes fermées, les jours ont tendance à se suivre et se ressembler. A la pointe de la mobilisation depuis le 5 décembre GRAND ANGLE N°2504 VENDREDI 13 DÉCEMBRE 2019 CNEWS.FR LE MOUVEMENT DE CONTESTATION POURRAIT S’INSCRIRE DANS LA DURÉE UNE GRÈVE SANS TRÊVE ? A la pointe de la mobilisation, les salariés de la RATP et de la SNCF entendent faire reculer l’exécutif à tout prix. dernier, les salariés des deux entreprises entendent en effet toujours faire reculer le Premier ministre, après que ce dernier a confirmé la fin progressive de leurs régimes spéciaux. Dès mercredi, plusieurs assemblées générales, se sont d’ailleurs constituées sur le terrain, dans le but de poursuivre le mouvement jusqu’à la fin de la semaine, voire au -delà, et cela en dépit des pertes de salaires (600 euros environ à ce jour par gréviste). « Nous sommes déterminés à manger de la bûche de Noël sur les piquets de grève », résume ainsi Laurent Djebali, secrétaire général de l’UNSA -RATP. Autre signe qui laisse présager un conflit long, à cette paralysie des transports se sont ajoutées plusieurs actions de blocages, hier, en régions, alors que, de de leur côté, les enseignants de la FSU ont appelé à la reconduction de la grève. Des actions multiples qui doivent se prolonger au moins jusqu’à ce week-end, coïncidant, samedi, avec l’acte 57 des gilets jaunes, et avant une troisième mobilisation nationale, mardi, à Paris. Une paralysie générale des transports et services publics, rendant impossible, en somme, le quotidien des salariés, commerçants et familles, à mesure que Noël et ses vacances se profilent. Une sortie à trouver d’urgence Dans cette séquence sociale, l’officialisation de l’entrée en vigueur, en 2027, d’un « âge d’équilibre » d’une retraite à taux plein à 64 ans a dès lors placé l’exécutif dans une situation complexe. Cette décision a en effet fâché tout rouge Laurent Berger, le numéro un de la CFDT, pourtant partisan d’un système universel par points. Dès hier, plusieurs ténors LREM ont tenté de rassurer le premier syndicat de France. L’Etat « est ouvert à la négociation » sur l’âge pivot à 64 ans a affirmé, dans la matinée, Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie. Alors qu’Edouard Philippe devait appeler, dans LE SYSTÈME D POUR HORIZON P.LOPEZ/AFP REPÈRES 1936. La grève générale des mois de mai et juin rassemble jusqu’à 600 000 ouvriers. Ils obtiennent notamment des conventions collectives. 1953. En plein été, une grève générale de près d’un mois éclate dans la fonction publique, opposée à un projet de réforme du statut en vigueur. 1968. Une révolte étudiante parisienne, suivie d’une grève générale, fait basculer le pays, entre mai et juin, dans une grave crise politique. 1995. Le « plan Juppé », qui vise à réformer les retraites et la Sécurité sociale, provoque, à l’automne, une grève massive de trois semaines. Le projet sera finalement abandonné. 2006. Le projet de loi du contrat première embauche (CPE) déclenche un mouvement lycéen de trois mois. Ils parviendront à le faire retirer. l’après-midi, les partenaires sociaux afin de « voir avec eux comment reprendre le dialogue », Emmanuel Macron, depuis Bruxelles, a lui assuré que la concertation « continuait ». Des avancées, comme celles trouvées avec les policiers, qui, hier, ont suspendu leur mouvement, ne sont donc pas exclues. Elles sont plus que souhaitables pour un retour rapide à la normale pour tous des Français. n L’INFO EN PLUS Mercredi soir, en pleine grève, une femme a accouché d’une petite fille dans le RER D. Le wagon a dû être évacué. La mère et l’enfant vont bien. Avec trains et métros à quai, de plus en plus de Français font le choix de transports alternatifs. A l’approche du 5 décembre, marchands et réparateurs de cycles avaient déjà connu une hausse de leur activité de 30% à 50%. Et depuis cette date, à Paris, le service de vélos en libre-service Vélib a vu son taux de rotation moyen passer de 7 utilisations par jour à plus de 13. De leur côté, plusieurs plates-formes de covoiturage ont vu leurs inscriptions multipliées par dix. Même chose pour les locations de voitures, qui voient leurs réservations bondir (+30%).
iPhone 11 et AirPods, Noël est dans la poche. F r='.`r':, - 6 :. e-IL I AirPoci liietiPtle 11_es _. - -4- -.* ; -..'-'-:..,-74-2"., _.- _.1 - -, jepl N..".,- - -<. -"...73-':-..-41..ee _.1 - -.."... 0,95 W/kgm Financement Orange Bank  : à partir de 20 € Im O i s pendant 24 mois sans frais, soit 480 € financés à crédit. Et un acompte de 118,90 € . Soit un total de 698,90 € avec 100 € supplémentaires pour la reprise de votre ancien équipement en bon étatm, pour l'achat d'AirPods avec charge sans fil à 229 € et d'un iPhone 11 64 Go à 469,90 € avec un forfait 50Go pour un client Pack C -41 à 34,99 € /moism, engagement 24 mois. Par exemple  : pour un crédit affecté à un achat de 698,90 € , dont 118,90 € d'acompte et 100 € supplémentaires pour la reprise de votre ancien équipement en bon état, vous empruntez 480 € sur 24 mois au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0% (taux débiteur annuel fixe de 0%), hors assurances facultatives, et vous remboursez 24 mensualités de 20 € . Montant total dû  : 480 € (sans intérêts et sans frais de dossier). Offre valable jusqu'au 07/01/2020 disponible uniquement pour le financement des équipements achetés en boutique Orange. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. CU Kit mains-libres recommandé. Offre soumise à conditions, valable en France métropolitaine du 14/11/2019 au 07/01/2020, réservée aux particuliers, propriétaires de mobiles éligibles. Couleur selon disponibilité. Conditions et reprise en boutique Orange. (1) Le DAS (débit d'absorption spécifique) des téléphones mobiles quantifie le niveau d'exposition maximal de l'utilisateur aux ondes électromagnétiques, pour une utilisation à l'oreille. La réglementation française impose que le DAS ne dépasse pas 2 W/kg. (2) Tarif réservé aux particuliers, dans la limite de 4 forfaits mobile par Pack Open, incluant une remise sur le tarif du forfait 50 Go à 44,99 € /mois. Perte de la remise en cas de  : changement d'offre, résiliation de l'offre Pack Open, demande de suppression de la remise par le client Pack Open. (3) 100E supplémentaires sur la valeur initiale de reprise de votre ancien équipement ayant une valeur après évaluation et l'achat concomitant de l'iPhone 11. Vous pouvez également bénéficier du taux 0% pour tout financement d'une durée égale à 3 mois ou si vous souscrivez ou êtes détenteur d'un forfait mobile 50Go à 150 Go sur 24 mois. Le forfait mobile 50Go et le crédit affecté à la vente du téléphone peuvent être souscrits séparément à des conditions financières différentes. Crédit affecté, après accord d'Orange Bank et délai de rétractation de 14 jours, disponible uniquement pour le financement des équipements achetés en boutique Orange. Tarification  : de 0% à 14,80% TAEG fixe, selon l'offre de téléphonie de l'emprunteur, l'objet financé à crédit ou la durée du crédit. Dans le cas d'un crédit consenti gratuitement à l'emprunteur, les intérêts sont pris en charge par votre boutique Orange. Sous réserve de l'acceptation d'Orange Bank. Orange, SA au capital de 10640226396E - 78 rue Olivier de Serres 75015 Paris - 380129 866 RCS Paris - n°13001387 (www.orias.fr). Générale de Téléphone SA, au capital de 37962376 € , 50 avenue du Président Wilson 93200 Saint-Denis, 437 723 844 RCS Bobigny - Orias n°120 678 71. Orange et Générale de Téléphone peuvent commercialiser les produits et services bancaires d'Orange Bank, respectivement en qualité de mandataire exclusif en opérations de banque et en services de paiement d'Orange Bank, et de mandataire d'intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement exclusif d'Orange. Orange Bank, SA au capital de 659775712E - 67 rue Robespierre 93107 Montreuil Cedex - 572 043 800 RCS Bobigny - Orias n°07006369.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :