CNews n°2494 27 nov 2019
CNews n°2494 27 nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2494 de 27 nov 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 33

  • Taille du fichier PDF : 8,7 Mo

  • Dans ce numéro : la France pleure ses héros du Mali.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 N°2494 MERCREDI 27 NOVEMBRE 2019 FRANCE CNEWS.FR L. MERESSE/SIPA P.KOVARIK/AFP MANIFESTATIONS D’AGRICULTEURS LES CAMPAGNES SONT EN COLÈRE Ils ont pris la route. A l’appel de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles et des Jeunes agriculteurs du Grand Bassin parisien, un millier de tracteurs doivent converger aujour - d’hui aux portes de Paris. Une opération de grande ampleur pour un monde paysan en crise, venu crier son « ras-le-bol » au gouvernement, mais aussi à la ville. Attendue dès 6 heures aux entrées de la capitale, cette mobilisation se place dans la continuité de deux actions syndicales nationales menées le mois dernier, et au cours desquelles les agriculteurs s’étaient déjà réunis partout en France pour alerter sur leur situation économique et dénoncer l’action politique en cours. Dans leur viseur, notamment, leurs rémunérations qui n’ont pas évolué, malgré l’interdiction faite à la grande distribution de vendre sans marge. Plus On peut arriver à déstabiliser le gouvernement si on arrive à chasser en meute, Sénat et Assemblée nationale ensemble. Damien Abad, président du groupe Les Républicains à l’Assemblée, hier. Les producteurs se plaignent de leurs rémunérations, qui n’ont pas évolué. généralement, sur l’ensemble du territoire, de plus en plus d’éleveurs et de producteurs se disent victimes « d’agribashing », un sentiment de haine, voire de violence à leur égard. Alors que les premiers subissent des attaques d’associations animalistes, les seconds se plaignent d’agressions verbales et phy - siques et, surtout, d’une forme de dénigrement généralisée. En moyenne, deux agriculteurs mettent quotidiennement fin à leurs jours en France. n L’INFO EN PLUS Les agriculteurs allemands ont eux aussi convergé vers leur capitale, Berlin, hier, pour dénoncer les « régulations excessives et interdictions ». Centre de formation hôtelier vous propose des formations certifiées et gratuites. F.A.C. Hôtel, 8 rue Lincoln 75008 Paris - 01 53 63 01 78 En bref ABUS SEXUELS  : ADÈLE HAENEL A PORTÉ PLAINTE L’actrice Adèle Haenel, qui a affirmé avoir été victime, adolescente, d' « attouchements » et de « harcèlement » de la part du réalisateur Christophe Ruggia, a décidé de porter plainte contre ce dernier, ont annoncé hier ses avocats. Elle s’est rendue dans les locaux de l’Office central pour la répression des violences aux personnes, pour y être entendue dans le cadre d’une enquête. VAR  : DÉCOUVERTE DU CORPS PORTÉ DISPARU APRÈS LES INTEMPÉRIES Un septuagénaire porté disparu depuis samedi matin dans le Var, en plein épisode de pluies intenses, a été retrouvé mort hier près de chez lui, a-t-on appris auprès de la gendarmerie. Cet homme de 77 ans avait quitté sa maison de Saint-Antonin-du-Var en pleine nuit pour vérifier les dégâts causés par les pluies. LE DÉPARTEMENT FRANÇAIS LE PLUS TOUCHÉ PAR LE CHÔMAGE RESTE MAYOTTE Avec un taux de chômage de 30%, Mayotte est le département français qui est le plus touché par le chômage (9% pour l’Hexagone, 18 à 24% pour les autres DOM), selon une enquête dévoilée hier. Ce taux se stabilise depuis des années, hormis en 2018, année de mouvements sociaux de grande ampleur sur le territoire, où il a atteint 35%. 13 ASSOCIATIONS et syndicats ont demandé hier à l’Education nationale un « réel plan d’action » pour prévenir les risques d’exposition à l’amiante et leurs effets. ESTELLE MOUZIN FOURNIRET ATTENDU Va-t-il parler ? Le tueur en série Michel Fourniret doit être entendu aujourd’hui par la magistrate chargée de l’enquête sur la disparition d’Estelle Mouzin, en 2003. L’affaire a été relancée jeudi dernier, après l’audition de son exépouse Monique Olivier, qui a contredit l’alibi fourni par son ancien mari dans la disparition de la fillette. « L’ogre des Ardennes » avait dit aux enquêteurs avoir appelé son fils ce jour-là, depuis son domicile de Sart-Custinne (Belgique), pour son anniversaire. Cet appel, auquel son fils n’avait pas répondu, a été attesté par L’alibi du tueur est remis en cause. des relevés téléphoniques. Mais Moni - que Olivier a mis à mal jeudi cette version, en racontant avoir elle-même passé ce coup de téléphone, à la demande de son mari, qui était absent ce jour-là. « On sait qu’à l’époque Michel Fourniret partait plusieurs jours. [...] Situer et dater ses absences de janvier 2003, c’est un peu compliqué aujourd’hui », a expliqué l’avocat de Monique Olivier. L’audition portera donc sur la question de l’alibi, pour l’« éclaircir », a indiqué une source. Le cas échéant, elle pourrait déboucher sur une mise en examen de Fourniret. n CDI, CDD, fin de CDD, Extra, Intérim ou demandeur d'emploi DEVENEZ GOUVERNANT/E ❑U RÉCEPTIONNISTE D'HÔTEL B. PEYRUCQ/AFP
CNEWS.FR FRANCE N°2494 MERCREDI 27 NOVEMBRE 2019 13 LE BUDGET DES FRANÇAIS REVU À LA BAISSE EN 2019 UN NOËL À L’ÉCONOMIE Pas encore les fêtes et déjà les comptes. Alors que le budget global des Français pour Noël s’élevait en moyenne à 571 euros en 2018, il devrait, cette année, baisser, et s’établir à 549 euros, selon le baromètre Cofidis rendu public hier. Sur cette somme, 215 seront dépensés directement en ligne. Pour autant, le spécialiste du crédit à la consommation précise dans son enquête qu’il s’agirait en réalité de chiffres en trompe-l’œil. Car si le total baisse, certaines dépenses augmentent. Sur la partie repas de fêtes notamment avec, là encore en moyenne, 131 euros consacrés aux victuailles (+ 2 euros, comparativement à 2018). Des cadeaux plus onéreux Pour les cadeaux, primordiaux en pareille occasion et premier poste de dépense, le budget est aussi en augmentation et passe, sur un an, de 340 à 355 euros. Mais une petite subtilité subsiste  : il y aura cette année moins de paquets sous le sapin, avec une moyenne de 7 (un chiffre qui monte à 9 pour les foyers avec enfants), contre 8,5 l’an MAKE joui fais les choses et n'attends pas) THE WORLD (oui, laisse les frontières aux outres) YOURS* (oui, choisis une école qui fait bouger) 05e2 Monde. rae5r,r5Elt ermx-ignorncntsweic,or Cet, Pour les fêtes de fin d’année, les foyers dépensent 549 euros en moyenne. passé. Moins de présents, donc, mais à un prix plus élevé. A noter enfin que, pour pouvoir faire plaisir à leurs proches, les Français sont prévoyants. Ils sont 6 sur 10 à déclarer anticiper leurs dépenses de Noël. Et, parmi ces derniers, 55% déclarent mettre de l’argent de côté toute l’année, 28% disent économiser à partir d’un mois donné (à partir d’octobre pour 38% d’entre eux), et un quart (24%) disent préférer reporter leurs dépenses après les fêtes de fin d’année. n SUPERSTOCK/SIPA INTERNATIONAL BUSINESS SCHOOL isgsfr En bref JOURNÉE PORTES OUVERTES SAMEDI 7 DÉCEMBRE 2019 - DE 10H À 17H 15G 8 rue de Loto 75116 Paris 01 56 26 26 10 admission@isgir ALIMENTATION  : 5% DES PRODUITS AFFICHENT LEUR NUTRI-SCORE Deux ans après son introduction officielle, l’étiquetage nutritionnel simplifié Nutri-Score n’est présent que sur 5% des produits vendus en grande distribution, a estimé hier UFC-Que Choisir. L’association demande à ce que le dispositif, qui classe les aliments de A à D, soit rendu obligatoire au niveau européen. LES DÉPUTÉS VEULENT INTERDIRE LES PROMOS DU « BLACK FRIDAY » Les députés ont donné leur feu vert hier, en commission, à une interdiction des campagnes de promotions du « Black Friday », qui donne l’impression aux consommateurs de bénéficier de soldes, alors que ce n’est pas la période. Cet amendement au projet de loi anti-gaspillage doit encore être examiné dans l’Hémicycle à partir du 9 décembre.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :