CNews n°2489 20 nov 2019
CNews n°2489 20 nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2489 de 20 nov 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 25

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : crise de l'hôpital, le plan d'urgence.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 EVAN AGOSTINI/AP/SIPA PYRAMIDE PRODUCTIONS N°2489 MERCREDI 20 NOVEMBRE 2019 CINÉMA CNEWS.FR LA SUITE DE « LA REINE DES NEIGES » ENVAHIT LES ÉCRANS AUJOURD’HUI ELSA ATTEND SA MEUTE DE FANS Six longues années d’attente. Après le premier opus de La reine des neiges, qui avait cartonné au box-office, récoltant près de 1,2 milliard d’euros de recettes, Elsa, Anna, Kristoff, Sven et Olaf reviennent dans une suite visuellement superbe, pleine de magie et d’humour. Si tous semblent vivre paisiblement au royaume d’Arendelle, un danger menace pourtant, les obligeant à s’aventurer vers des contrées lointaines à la rencontre de nouvelles créatures. Alors que la structure narrative ne diffère pas du précédent volet, ce long-métrage d’animation de Disney met la sororité à l’honneur et démontre que les héros ont gagné en maturité. Une nouvelle fois, les chansons, dont Dans un autre monde, servent le récit et s’inviteront dans les cours de récréation. Dans la version française, la chanteuse et comédienne Charlotte Hervieux succède à Anaïs Delva, et prête sa voix à la reine Elsa. n La reine des neiges 2, de Jennifer Lee et Chris Buck (1h43). Isabelle Huppert, invitée du festival birman Memory !, à l’AFP. J’ai toujours été attirée par des personnages de femmes qui se révoltent, se libèrent. Je dirais que j’ai toujours été féministe sans le savoir. LES SECTES AU CŒUR D’UN FILM ÉMOUVANT UNE FAMILLE ENDOCTRINÉE La réalisatrice évoque son histoire. Au plus près de la réalité. Pour ses premiers pas derrière la caméra, Sarah Suco s’est inspirée de son histoire personnelle, celle d’une enfant dont les parents se retrouvent dans une communauté religieuse aux dérives sectaires, et qui a réussi à s’en échapper à l’âge de 18 ans, laissant ses proches derrière elle. Dans Les éblouis, qui hésite entre drame En plus de ses sept nouvelles chansons, le film d’animation peut compter sur une qualité visuelle exceptionnelle. et comédie, Camille (Céleste Brunnquell), 12 ans, est l’aînée d’une famille nombreuse. Sa mère (Camille Cottin) et son père (Eric Caravaca) adhèrent peu à peu à un groupe de personnes dont le mode de vie diffère des pratiques d’une société dite traditionnelle. La fillette tentera de se libérer de cet embrigadement en affirmant ses positions parfois radicales par rapport à celles de sa famille. Un douloureux et lent processus. « Ce sont des gens qui font le choix d’abandonner leur ancienne vie pour être quelqu’un de nouveau. Evidemment, pour des enfants qui cherchent à s’épanouir, c’est tout à fait préjudiciable », a récemment expliqué au micro d’Europe 1 l’acteur Jean-Pierre Darroussin, qui incarne dans ce film bouleversant le « berger » que des fidèles suivent aveuglément. n Les éblouis, de Sarah Suco (1h39). DR DR À voir aussi JOYEUSE RETRAITE ! Marilou et Philippe rêvent d’une retraite au Portugal. Mais c’est sans compter sur leurs proches qui viennent perturber leurs plans. Une comédie avec Michèle Laroque et Thierry Lhermitte. De Fabrice Bracq (1h40). TERMINAL SUD L’acteur Ramzy Bedia s’essaie pour la première fois au drame et campe un médecin qui tente d’accomplir sa mission, alors que son pays est en proie à la violence. De Rabah Ameur-Zaïmeche (1h36). 100 SALLES de cinéma en France diffuseront le 6 décembre, lors d’une séance unique, douze épisodes de « Friends » à l’occasion des 25 ans de la série. AU MAC-MAHON LE RACISME ORDINAIRE Un combat contre l’injustice. Dans une petite ville américaine d’Alabama, pendant la Grande Dépression, Atticus Finch est avocat et père de deux enfants. L’homme se retrouve à défendre un Noir accusé du viol d’une femme blanche dans un Etat raciste. Ce récit poignant et plein de suspense est retranscrit à travers les yeux de sa fille, mais est aussi ponctué de témoignages du voisinage de l’inculpé. Adapté du roman Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur d’Harper Lee (prix Pulitzer 1961), Des silences et des ombres de Robert Mulligan, qui ressort cette semaine au cinéma Mac-Mahon en version restaurée, a valu à Gregory Peck l’oscar du meilleur acteur. n Des silences et des ombres, de Robert Mulligan, du vendredi au lundi. cinemamacmahon.com THE WALT DISNEY COMPANY
CNEWS.FR CINÉMA N°2489 MERCREDI 20 NOVEMBRE 2019 19 LADJ LY PRÉSENTE « LES MISÉRABLES », SON PREMIER LONG-MÉTRAGE « UNE FRANCE MULTICULTURELLE » Dans la lignée de « La haine ». Plus de vingt ans après le film de Mathieu Kassovitz, Ladj Ly filme la banlieue et l’histoire d’une bavure policière qui met le feu aux poudres dans une cité de Seine-Saint-Denis. Avec Les misérables, prix du Jury au 72 e Festival de Cannes qui a « bouleversé » le chef de l’Etat, le réalisateur de 39 ans signe une œuvre coup de poing, et rend hommage à ces quartiers où chacun tente de trouver sa place. Qui sont ces misérables à qui vous dédiez ce premier long-métrage ? Ce sont tous ceux qui évoluent en banlieue, les habitants comme les policiers. On a tourné, chez moi, à Clichy-Montfermeil avec des gamins des quartiers. Je voulais qu’ils participent à ce film patriote qui parle de la France multiculturelle. C’est leur histoire. Le cinéma est-il une arme ? Bien sûr ! La caméra a servi à me protéger et à rendre justice quand j’ai filmé les émeutes de 2005 (après la mort de Zyed et Bouna dans un transformateur électrique,ndlr) et une bavure policière en Le réalisateur a reçu cette année le prix du Jury au Festival de Cannes. 2008 (qui a conduit à une enquête de l’Inspection générale des services,ndlr). Croyez-vous à la devise « Liberté, égalité, fraternité » ? Parler de liberté est un bien grand mot quand on observe le climat actuel. Je suis assez inquiet, car j’ai l’impression que la société se divise. Les choses doivent bouger. Vous allez représenter la France JP PARIENTE/SIPA BIO EXPRESS 1980. Il naît à Paris, puis grandit dans la cité des Bosquets, à Montfermeil (Seine-Saint-Denis). 1996. Avec Romain Gavras, Toumani Sangaré et Kim Chapiron, il crée le collectif Kourtrajmé. 2005. Le cinéaste tourne le documentaire 365 jours à Montfermeil. 2017. Ladj Ly collabore au film A voix haute avec Stéphane de Freitas. 2018. Il ouvre une école gratuite de cinéma aux Ateliers Médicis (93). 2019. Il remporte, à Cannes, le prix du Jury pour Les misérables, adapté de son court-métrage (2017). aux Oscars en février prochain… C’est dingue d’être le représentant français aux Etats-Unis. Je suis très fier et content. C’est un signal fort. On va tenter d’aller jusqu’au bout. n Les misérables, de Ladj Ly (1h42).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :