CNews n°2472 9 oct 2019
CNews n°2472 9 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2472 de 9 oct 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 17

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : des profs à bout.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
12 NIKO/LORENVU/SIPA METROPOLITAN FILMEXPORT N°2472 MERCREDI 9 OCTOBRE 2019 CINÉMA CNEWS.FR JOAQUIN PHOENIX INCARNE AVEC GÉNIE L’ANTI-HÉROS DE DC COMICS UN « JOKER » SANS AUCUNE LIMITE Une claque cinématographique. Auréolé du Lion d’or à la Mostra de Venise le mois dernier, Joker de Todd Phillips, qui sort aujourd’hui sur les écrans, se révèle un film politique coup de poing porté par son acteur principal, Joaquin Phoenix, remarquable. Dans cette version inédite de DC Comics et Warner Bros. Pictures, le réalisateur de Very Bad Trip s’intéresse aux origines de la Némésis de Batman au sourire diabolique, sans avoir recours aux effets spéciaux ni à des super-héros aux muscles saillants. A la fin des années 1970, Arthur Fleck fait figure de laissé-pour-compte dans une société désabusée. A Gotham City, et grimé en clown, il se produit dans la rue ou les hôpitaux pour enfants quand il ne s’imagine pas roi du stand-up. Le soir, il retrouve sa mère dans un appartement lugubre avec qui il regarde le show télévisé de son idole Murray Franklin (Robert De Niro). Atteint de troubles de la personnalité qui l’obligent à prendre une forte dose de médicaments, cet Eddie Murphy, acteur, dans un entretien accordé à « Collider ». Juste après avoir fini de tourner « Un prince à New York 2 », on fera « Le flic de Beverly Hills 4 ». Avant le stand-up, je voulais finir sur une note amusante. UN PREMIER FILM SUR LES FEMMES SOLDATS LE CŒUR DES GUERRIÈRES Des volontaires luttent contre Daesh. D’esclaves à combattantes. Pour son premier long-métrage, la journaliste et essayiste Caroline Fourest, qui a eu l’envie de tourner après l’attentat de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015, braque sa caméra sur Kenza (Camélia Jordana) et Yaël (Esther Garrel), deux Françaises qui rejoignent une brigade de femmes kurdes en lutte contre Daesh. Pendant homme humilié et incompris va peu à peu sombrer dans une folie meurtrière. Ce film noir qui inciterait selon certains à la violence tant le récit est ancré dans la réalité, se veut le contre-pied du rêve américain, avec un hommage assumé et appuyé au cinéma de Martin Scorsese (La valse des pantins, Taxi Driver). La performance de Joaquin Phoenix, qui mériterait une nomination aux Oscars, participe grandement à la réussite de ce long-métrage. Transformé physiquement et totalement habité, il donne vie à un être complexe, touchant, terrifiant, et fait de chair et de sang. n Joker, de Todd Phillips (2h02). L’INFO EN PLUS Par crainte d’une éventuelle fusillade, la police de New York a placé des agents en civil dans les salles de cinéma la semaine dernière. leur combat, elles et des volontaires venues du monde entier font la connaissance de Zara (Dilan Gwyn), une survivante yézidie qui se rallie à leur cause pour venger la mort de son père sauvagement assassiné par les djihadistes. Sœurs d’armes plonge les spectateurs dans les tréfonds de l’âme humaine, et dénonce le fanatisme de tortionnaires haineux, qui ne veulent pas être tués par des femmes par peur d’être privés de paradis. Les viols, la traque et le bruit des balles des kalachnikovs, tout y est retranscrit. « La force de ce projet, qui doit éveiller les consciences, est que Caroline Fourest parle de féminisme, tout en présentant un divertissement, un film d’action avec des guerrières », explique la comédienne Camélia Jordana. n Sœurs d’armes, de Caroline Fourest (1h52). La performance du comédien américain a été encensée presque partout. DR DR À voir aussi LA FAMEUSE INVASION DES OURS EN SICILE Présenté au Festival de Cannes 2019 dans la section Un certain regard, ce beau conte d’animationa raconte une rencontre entre des hommes et des ours. De Lorenzo Mattoti (1h22). DONNE-MOI DES AILES Ce film engagé et écolo relate les aventures d’un père et de son fils bien décidés à sauver, grâce à leur ULM, des oies sauvages naines, une espèce en voie de disparition. De Nicolas Vanier (1h53). 80 FILMS français et étrangers seront projetés dans le cadre de la 15 e édition du Festival international du film scientifique, du 14 au 30 octobre, à Paris. AU MAC-MAHON LA PASSION IMPOSSIBLE Un chef-d’œuvre de l’après-guerre qui a valu à Simone Signoret le Bafta (l’équivalent des Césars outre-Manche,ndlr) de la meilleure actrice étrangère. Dans Casque d’or (1952) de Jean Be - cker, dont la version numérique restaurée est programmée cette semaine au cinéma Mac-Mahon, l’actrice, disparue en 1985, joue le rôle de Marie, une prostituée qui vit sur les bords de Marne. Cette dernière se prend de passion pour Manda (Serge Reggiani), un ex-voyou reconverti charpentier. Inspirée de l’histoire vraie d’Amélie Elie, cette idylle suscitera de vives jalousies et mènera à un duel féroce entre l’homme aimé et ses ennemis. n Casque d’or, de Jacques Becker, de vendredi à dimanche. cinemamacmahon.com WARNER BROS
CNEWS.FR CINÉMA N°2472 MERCREDI 9 OCTOBRE 2019 13 VINCENT LACOSTE À L’AFFICHE DE LA COMÉDIE ENLEVÉE « CHAMBRE 212 » « JE N’OUBLIE PAS D’OÙ JE VIENS » Moins d’un an et demi après le dra - me Plaire, aimer et courir vite, Vincent Lacoste retrouve le réalisateur Christophe Honoré pour la comédie enlevée Chambre 212. Dans ce chassé-croisé amoureux, l’acteur de 26 ans incarne le mari – jeune – de Maria (Chiara Mastroianni). Celle-ci, après des infidélités, quitte son conjoint pour faire le point dans une chambre d’hôtel située en face de son appartement. Heureux de collaborer de nouveau avec Christophe Honoré ? J’espérais retravailler avec lui, mais je ne pensais pas que cela se produirait si vite. Deux mois après la sortie de Plaire, aimer et courir vite, il m’a appelé pour me proposer ce rôle alors que j’étais en vacances. J’étais ravi d’explorer un nouveau genre, mais stressé car j’avais peur de le décevoir. Cette peur vous habite-t-elle à chaque nouveau projet ? Je suis toujours angoissé au début d’un tournage. Mais je prends rapidement mes marques, et je cabotine. Le jeune acteur de 26 ans s’est construit rapidement une belle filmographie. Le film parle d’amour et d’infidélité. Le couple peut-il durer ? Je n’en sais rien. je n’ai jamais vécu dix ou quinze ans avec quelqu’un. Les problèmes commencent dans un couple dès lors que l’on devient une entité. Il faut chacun avoir sa propre liberté. En dix ans, vous êtes passé d’ado boutonneux à amant… J’ai commencé jeune, et donc boutonneux comme tous les ados. Mes rôles A.-C. POUJOULAT/AFP BIO EXPRESS 1993. Il naît le 3 juillet à Paris. 2010. Il décroche le prix Lumière du meilleur espoir masculin pour son premier rôle dans Les beaux gosses de Riad Sattouf. 2012. Le comédien joue Goudurix dans Astérix et Obélix  : Au service de sa majesté de Laurent Tirard. 2015. L’acteur retrouve Riad Sattouf pour Jacky au royaume des filles. 2016. Il obtient le prix Patrick-Dewaere. 2018. Après Hippocrate, il collabore de nouveau avec Thomas Lilti dans le film Première année. ont évolué et cela me convient. Je n’ai plus la même vie qu’à mes débuts, mais je n’oublie pas d’où je viens. Ma famille reste très importante. n Chambre 212, de Christophe Honoré (1h27).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :