CNews n°2459 20 sep 2019
CNews n°2459 20 sep 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2459 de 20 sep 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 17

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : jeunes et mobilisés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 N°2459 VENDREDI 20 SEPTEMBRE 2019 GRAND ANGLE CNEWS.FR S. THOMAS/AFP LA NOUVELLE GÉNÉRATION À L’ONU POUR UN SOMMET SUR LE CLIMAT LES JEUNES EN SURCHAUFFE Plus de 3 000 événements doivent être organisés aujourd’hui, dans une centaine de pays à travers le monde. Avec Greta Thunberg comme égérie, le mouvement veut se faire entendre, alors que les résultats tardent à venir. Le combat de la jeunesse pour le climat est loin d’être terminé. A l’appel de l’activiste suédoise Greta Thunberg, 16 ans, elle est à nouveau appelée à descendre dans la rue aujourd’hui, pour une nouvelle grève mondiale. Il s’agit de la troisième mobilisation de ce genre en sept mois, sans compter les très nombreuses manifestations nationales, organisées chaque vendredi dans les plus grandes villes du monde. Des mois et des mois de mobilisation sans pause ou presque, avec une première petite victoire à la clé  : l’organisation par les Nations unies du premier sommet de la jeunesse sur le climat, demain, à New York. LES PRINCIPAUX LEADERS GRETA THUNBERG Icône du climat à seulement 16 ans, la Suédoise à l’origine des grèves pour le climat a désormais l’oreille des grands leaders mondiaux. Une mobilisation planétaire En amont de l’événement inédit, plus de 3 000 événements dans au moins 130 pays (France, Etats-Unis, Allemagne, Kenya, Australie, Inde…) seront organisés aujourd’hui, d’après les chiffres du mouvement de grève scolaire « Fridays for Future ». De quoi en faire l’une des plus grandes mobilisations pour le climat de l’Histoire, et battre le record du 15 mars, quand 1,6 million de jeunes avaient battu le pavé. De son côté, Greta Thunberg, arrivée aux Etats-Unis après un long voyage transatlantique – très médiatisé – en voilier « zéro émission », prendra part à la manifestation. Une nouvelle étape pour elle, après sa rencontre avec l’ex-président Barack Obama et son témoignage devant le Congrès. L’égérie du mouvement a un agenda chargé, puisqu’elle sera aussi en première ligne lors du sommet de la jeunesse à l’ONU, aux côtés de 500 autres jeunes leaders. Une occasion unique, pour ces derniers, de se faire entendre et de transmettre leurs propositions aux dirigeants internationaux. Une centaine d’entre eux sera présente (dont Emmanuel Macron et Angela Merkel) à New York lundi, pour le « Sommet Action Climat 2019 » des Nations unies. « Il faut casser cette image selon laquelle les jeunes n’ont pas de solutions concrè - tes », estime Côme Girschig, 24 ans, représentant de la France sur place et cofondateur de l’association Jeunes ambassadeurs pour le climat. Un manque d’actions concrètes Reste à savoir si le cri d’alarme de la jeunesse va être enfin entendu, alors CÔME GIRSCHIG A 24 ans, ce fondateur français d’une association qui vulgarise l’urgence climatique va représenter la France à l’ONU lors d’un sommet de la jeunesse. EUROPA NEWSWIRE/REX/SIPA CAPTURE CNEWS S. SADURNI/AFP EN CHIFFRES 7 °C, c’est la hausse de la température moyenne mondiale, qui pourrait être atteinte en 2100, selon un récent rapport de scientifiques français. Soit deux degrés de plus que le pire scénario établi en 2014. 55% D’ÉMISSIONS de gaz à effet de serre en plus ont été enregistrées en vingt ans sur la planète. Elles ont notamment augmenté d’au moins 2,7%, entre 2017 et 2018. 2 200 MILLIARDS D’EUROS seraient nécessaires, d’après le GIEC, pour contenir le réchauffement climatique à 2 °C d’ici à 2100, comme prévu par l’accord de Paris. Soit environ 2,5% du PIB mondial annuel. 2,9 PLANÈTES TERRE seraient nécessaires pour répondre aux besoins des 7,5 milliards d’humains si le monde entier vivait comme les Français, selon l’association WWF. que les études préoccupantes sur le changement climatique se multiplient. Les responsables politiques, dans leur ensemble, ne brillent pas par leur efficacité. « Les choses vont dans le bon sens, mais pas assez vite », regrette Côme Girschig. C’est aussi le constat du Haut Conseil pour le climat, lancé par Emmanuel Macron fin 2018, qui a jugé en juin « insuffisantes » les actions françaises. Sans compter les mauvais élèves, qui ne font ouvertement aucun effort, tels les Etats-Unis et le Brésil, dirigés par les climatosceptiques Donald Trump et Jair Bolsonaro. n L’INFO EN PLUS Comme en Islande en août, une cérémonie sera organisée en Suisse, dimanche, pour un glacier disparu à cause du réchauffement climatique. LEAH NAMUGERWA Originaire d’Ouganda, très touché par la déforestation, l’ado de 15 ans est inspirée par Thunberg. Elle alerte aujourd’hui les jeunes de son pays.
CNEWS.FR GRAND PARIS N°2459 VENDREDI 20 SEPTEMBRE 2019 A. ROBERT/SIPA E. FEFERBERG/AFP 5 Pour répondre à l’urgence, je propose 1 334 la création d’un camp [pour migrants] à STATIONS Paris, aux normes de l’ONU, avec accès Vélib’sont ouvertes, dont 977 dans la capitale au nécessaire pour vivre dignement. et 357 dans 54 autres villes du Grand Paris, a indiqué hier le syndicat Autolib’Vélib’Métropole. TOUTE LA CAPITALE CONCERNÉE 77 LES PROPRIÉTAIRES ONT ÉTÉ SÉQUESTRÉS UN VOL À VAUX-LE-VICOMTE Les châtelains dévalisés. Les propriétaires du château de Vaux-le- Vicomte (77) ont été séquestrés dans la nuit de mercredi à jeudi. Ils ont été ligotés, mais ne présentent pas de blessures. Ignorant les collections du château, un « commando » de six voleurs a ensuite cambriolé un appartement privé. Ils sont repartis avec un butin estimé à deux millions d’euros, a indiqué Un important butin a été emporté. le parquet de Melun, et étaient toujours activement recherchés hier soir. Plus entre 1656 et 1661 à une cinquantaine grande propriété privée classée de de kilomètres au sud de Paris, avait valu France, avec un domaine de 500 hectares, le château de Vaux-le-Vicomte jalousie du roi Louis XIV, qui l’a fait em- à son propriétaire, Nicolas Fouquet, la accueille 250 000 visiteurs par an. Ce prisonner à vie. L’édifice reste ouvert chef-d’œuvre architectural, construit aux visites touristiques. n sées. Aucun véhicule motorisé n’y coupera  : ni voiture, ni scooter, ni moto, ni même véhicule électrique (Cityscoot, autopartage...) ne seront autorisés à circuler. Les resquilleurs s’exposent à une contravention de 35 euros. Des exceptions existeront toutefois pour les bus touristiques et de la RATP, les véhicules de secours, les taxis et VTC, les camions de déménagement munis de leur autorisation et les titulaires de la carte handicapé. Leur vitesse maximum sera toutefois limitée à 30 km/h, et à 20 km/h dans les quatre arrondissements centraux. Les résidents rentrant de week-end, eux, devront présenter un justificatif de domicile. n INDICE DE POLLUTION 40 David Belliard, candidat EELV aux municipales 2020 à Paris, hier. 75 UN DIMANCHE SANS VOITURE Aucun véhicule motorisé ne pourra circuler dans la ville, entre 11h et 18h. Paris va mieux respirer pendant quelques heures. La cinquième édition de la Journée sans voiture aura lieu ce dimanche à Paris, de 11h à 18h. Seule la circulation à pied, à vélo, en trottinette, rollers, gyropode, monoroue ou encore en transports en commun sera autorisée. L’ensemble de la ville – hors périphérique – sera concerné par la mesure, y compris une grande partie des bois de Boulogne et de Vincennes, et les entrées de la capitale seront bloquées par des barrages filtrants. Montmartre (18 e), le bassin de la Villette (19 e), le canal Saint-Martin (10 e), le Sentier (2 e) ou encore le Marais (4 e) seront même complètement piétonni- LA QUALITÉ DE L’AIR AUJOURD’HUI 0 25 50 75 >100 M. MEDINA/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :