CNews n°2449 6 sep 2019
CNews n°2449 6 sep 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2449 de 6 sep 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 17

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : Boris Johnson, et maintenant ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 CHAMUSSY/SIPA T. SAMSON/AFP N°2449 VENDREDI 6 SEPTEMBRE 2019 FRANCE CNEWS.FR Ce qui nous est proposé, c’est un système individuel dans lequel chacun va travailler pour lui. Si vous ne cotisez pas, vous n’avez rien… Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, hier dans « Libération » à propos des retraites. UN SAMEDI JAUNE ATTENDU SUR LE TERRITOIRE LES GILETS SONT DE RETOUR La mobilisation reprend demain. Un nouveau départ ? Sur les réseaux sociaux, l’heure est déjà aux préparatifs. C’est à partir de demain que les gilets jaunes comptent passer la seconde, promettant au gouvernement un « septembre noir ». Pour cet acte 43, Montpellier sera l’épicentre de la mobilisation, selon des responsables du mouvement. La semaine prochaine, le 14, un rassemblement est prévu à Nantes pour le 44 e samedi consécutif – un événement qui s’annonce tendu, deux mois après la mort controversée de SteveCaniço. Puis, viendra la « mobilisation historique » du 21 septembre  : une grande manifestation à Paris pour « marcher ensemble contre le système, contre la destruction de la planète, le mépris des élites, la réforme des retraites et les fins de mois difficiles ». Pas moins de 15 000 personnes se disent pour l’heure intéressées par l’événement, et déjà 3 700 prévoient d’y participer. n En bref EMMANUEL MACRON À EVIAN AVEC 40 PATRONS FRANÇAIS ET ALLEMANDS Emmanuel Macron est attendu ce soir aux rencontres franco-allemandes d’Evian (Haute-Savoie), où il dînera avec une quarantaine de PDG de grands groupes français et allemands. Il devrait être le seul dirigeant politique présent, sans ses ministres ni aucun membre du gouvernement allemand. TARASCON  : UNE ENQUÊTE SUR UN DÉCÈS SURVENU APRÈS UNE ARRESTATION Une enquête de l’IGPN a été ouverte sur la mort d’un trentenaire mercredi soir à Tarascon (Bouchesdu-Rhône), après son interpellation par des policiers, a-t-on appris hier. Les forces de l’ordre ont fait usage d’un pistolet à impulsion électrique alors qu’il était en pleine crise de démence. UN RECORD DE JEUNES EN APPRENTISSAGE Plus de 458 000 jeunes étaient en apprentissage fin juin, a annoncé hier la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, qui a évoqué « un record » et s’est félicité d’une « inversion du regard » sur cette formation. Le nombre d’élèves ayant coché la case apprentissage lors de leur orientation en fin de troisième a augmenté « de 45% en deux ans ». 130 000 FOYERS FISCAUX VONT VOIR LEUR TAXE FONCIÈRE AUGMENTER Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a estimé hier que 130 000 foyers fiscaux, sur plus de 45 millions (soit 0,3% des contribuables), allaient connaître cette année une hausse de leur taxe foncière. « Il y en a qui vont aussi connaître des baisses », a-t-il toutefois précisé. 80 QUARTIERS défavorisés ont été labellisés « cités éducatives », hier, par le gouvernement. Ils se partageront 100 millions d’euros de crédits sur trois ans. AGRESSIONS LES POMPIERS VONT FILMER Un test sur trois ans. Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a donné le coup d’envoi, hier, de l’expérimentation des caméra-piétons par les pompiers dans les brigades de Paris (BSPP) et le service d’incendie et de secours (SDIS) du Val-d’Oise jusqu’en février 2022. Ces nouveaux équipements visent à mieux lutter contre les agressions dont les soldats du feu sont de plus en plus victimes. Cette mise en place intervient un an après le décès de Geoffroy Henry, 27 ans, poignardé par un déséquilibré lors d’une intervention dans le Val-de-Marne. n Une profession prise pour cible. AGRICULTURE LES ÉLEVAGES CRITIQUÉS Pour la fin de l’élevage intensif. Isabelle Adjani, Pierre Niney, Véronique Sanson et 180 autres personnalités, mais aussi des chercheurs ou citoyens, ont pointé hier dans une tribune « l’immobilisme » des élus, voire leur « soutien actif au lobby de l’élevage intensif ». Les signataires interpellent les pouvoirs publics pour y mettre fin et lutter contre un système qui détruit la biodiversité, ignore la souffrance animale et crée des « déséquilibres sociaux et économiques ». Ils exigent une « transition agricole et alimentaire » pour sortir de ce système. nX. FRANCOLON/SIPA
CNEWS.FR FRANCE N°2449 VENDREDI 6 SEPTEMBRE 2019 9 STÉPHANE BERN PUBLIE UN OUVRAGE PLAIDOYER UN PATRIMOINE À CHÉRIR Un véritable sacerdoce. Deux ans après avoir accepté la mission du président de la République consistant à trouver de nouvelles sources de financements aux monuments en péril, l’animateur et journaliste Stéphane Bern a publié hier Sauvons notre patrimoine (éditions Plon). Un vibrant plaidoyer, dans lequel il dresse un bilan de son action et vient apporter de nouvelles propositions. Une « grande cause nationale » ? C’est ainsi que le monsieur Histoire de France Télévisions expose les enjeux de la mission patrimoine, durant laquelle il a pu mettre en place le loto du patrimoine. Avec 150 chantiers financés grâce la mobilisation des Français, celui-ci s’est révélé être une formidable réussite. Un succès qu’il compte d’ailleurs bien amplifier avec les deux nouveaux tickets à gratter de 3 et 15 euros, mis en vente début septembre par la Française des Jeux. « C’est beaucoup et peu à la fois », tempère toutefois l’animateur, qui confie par ailleurs travailler à l’idée d’un loto européen du patri- L’animateur revient notamment sur le succès du loto et des jeux à gratter. moine. Une proposition concrète parmi d’autres pour l’avenir et la défense d’un secteur qu’il souhaiterait voir désigné « grande cause nationale » du prochain quinquennat. Car Stéphane Bern en est convaincu  : « le patrimoine n’est pas un luxe ; c’est une nécessité, une industrie non délocalisable de 500 000 emplois qui dope l’économie de nos territoires ». n Sauvons notre patrimoine, éditions Plon, 17 euros. R. BEAUFILS/SIPA En bref LE BIO RESTE CONSOMMÉ PAR LES PLUS AISÉS Les produits bio restent principalement achetés par les foyers les plus aisés, selon une étude dévoilée hier par Nielsen. Plus précisément, deux achats sur trois sont effectués par 20% des Français. Leur profil  : plutôt seniors aisés, cadres et Parisiens. La part des familles avec jeunes enfants est toutefois en train d’augmenter sur les dernières années. COUCHES POUR BÉBÉS  : L’INDUSTRIE A RESPECTÉ SES ENGAGEMENTS La répression des fraudes a annoncé hier que les industriels du secteur des couches avaient « globalement respecté » leurs enga gements sur les risques potentiels liés à la présence de substances toxiques (parfums, hydrocarbures…). Mais les autorités ont toutefois assuré que des contrôles continueraient d’être effectués tout au long de l’année.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :