CNews n°2448 5 sep 2019
CNews n°2448 5 sep 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2448 de 5 sep 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 25

  • Taille du fichier PDF : 4,6 Mo

  • Dans ce numéro : le casse-tête des retraites.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 IBO/SIPAC. ARCHAMBAULT/AFP N°2448 JEUDI 5 SEPTEMBRE 2019 GRAND PARIS CNEWS.FR En tant que président de la République, Emmanuel Macron n’a pas fait grandchose pour Paris. L’Etat a souvent manqué ces dernières années. Gaspard Gantzer, candidat aux municipales, hier sur Radio Classique. ÉLECTIONS MUNICIPALES 2020 CÉDRIC VILLANI PREND LE DÉPART Le mathématicien s’est lancé hier dans la course à la mairie, sans étiquette. C’est désormais officiel. Cédric Villani est candidat pour les élections municipales de 2020 à Paris, faisant ainsi dissidence au sein de LREM. Le mathématicien s’est déclaré hier soir, depuis un bar du 14 e arrondissement, le café Gaité. Dans un discours d’une dizaine de minutes, Cédric Villani a mis en avant son expérience personnelle et sa capacité « à fédérer des équipes pour résoudre des problèmes complexes » pour justifier sa candidature. Il a ensuite regretté « une ville devenue dure, dans laquelle il est dur de se loger et de se déplacer. Si je suis candidat, c’est pour redonner aux Parisiens le pouvoir de vivre ». Il entend ainsi « porter le projet d’une ville douce, où les Parisiennes et les Parisiens pourront retrouver le pouvoir de vivre ». Enfin, il a abordé l’un des thèmes principaux de sa campagne à venir  : une écologie « de proximité et d’action ». Il a notamment promis qu’elle serait « servie par les sciences et la technologie », en assurant vouloir faire de la capitale « la métropole internationale de référence d’un développement humain et durable ». En réponse à cette déclaration de candidature, LREM a vite réagi en « regrettant » cette décision, mais sans l’exclure du parti. De son côté, après avoir passé un long moment avec la centaine de militants et de soutiens présents, Cédric Villani s’est projeté dans la suite de la campagne. Il a ainsi déjà prévu de faire demain une autre de ses « déambulations de 24h » dans la capitale. Benjamin Griveaux et Anne Hidalgo doivent désormais composer avec un candidat qui devrait leur grignoter des voix. n En bref SAINT-OUEN  : UNE RIXE DEVANT UN LYCÉE Une vingtaine de jeunes, dont certains armés de battes de base-ball, s’en sont pris à un élève du lycée Paul-Eluard à Saint-Denis (93), hier devant l’établissement, a indiqué Le Point. Les agresseurs proviendraient d’un autre lycée de la ville. La victime a été hospitalisée. PARIS  : UN « PERMIS DE DÉBITUMER » LANCÉ Après le permis de végétaliser, la mairie de Paris vient de lancer celui pour « débitumer ». Sur le site de la ville, les volontaires peuvent faire une demande pour que les services techniques enlèvent du béton du trottoir pour le remplacer par de la terre où planter des végétaux. POISSY  : UNE MÈRE SE FAIT PASSER POUR UNE PROF Une femme parent d’élève s’est fait passer pour une nouvelle enseignante d’espagnol le jour de la rentrée au lycée Le-Corbusier de Poissy (78), a indiqué hier Le Parisien. Démasquée au bout de cinq heures, elle a été interpellée puis internée. UN ESCAPE GAME VIRTUEL À CHÂTELET-LES-HALLES Une salle d’escape game en réalité virtuelle a récemment ouvert au sein de la station Châtelet-les- Halles, a indiqué hier la RATP. Situé au sein de la salle d’échanges RER, l’espace est géré par l’entreprise spécialisée Team Break. 500 ÉLÈVES environ de Seine-Saint-Denis quitteraient cha - que année l’enseignement public à destination du privé, a indiqué hier France Bleu Paris. 75 75 NOTRE-DAME DES ÉCOLES ROUVRENT Nettoyage terminé. Trois des cinq écoles privées parisiennes restées fermées le jour de la rentrée à cause de la pollution au plomb, vont pouvoir rouvrir, a fait savoir hier le rectorat. Les établissements Sainte-Catherine et Saint-Victor (5 e), ainsi que Sainte-Clotilde dans le 7e, accueilleront donc leurs premiers élèves aujourd’hui. Environ 650 enfants sont concernés. Un nettoyage en profondeur et de nouveaux prélèvements ont ainsi dû être réalisés pour que ces écoles puissent Les établissements étaient pollués. rouvrir. Saint-Jean-Gabriel (4 e) et Saint- Thomas-d’Aquin (7 e) attendent quant à eux les résultats des ultimes analyses. A noter que seules trois (Sainte- Catherine, Saint-Thomas-d’Aquin et Sainte-Clotilde) des cinq écoles concernées se trouvent dans le périmètre de surveillance établi autour de Notre- Dame. Si la municipalité parisienne a, quant à elle, procédé à plusieurs chantiers de dépollution dans les écoles publiques de la ville, touchées par les particules de plomb– comme par exemple l’école Saint-Benoît (5 e) –, elle ne pouvait pas intervenir dans les établissements privés, qui ne dépendent pas de sa compétence. n 2019 GOOGLE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :