CNES Mag n°85 jui/aoû 2020
CNES Mag n°85 jui/aoû 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°85 de jui/aoû 2020

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (180 x 240) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : origines de la vie, l'ultime recherche.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
1. RÉCOLTER DES MATÉRIAUX Lancé à l’été 2020 sur la mission Mars 2020, le rover Perseverance se posera sur Mars en février 2021 à proximité du cratère Jezero, choisi pour présenter des formations anciennes d’un bassin sédimentaire. Dans un rayon de plusieurs kilomètres, le bras de Perseverance forera régulièrement le sol rouge jusqu’à 6 cm de profondeur pour en extraire 15 g de matériaux placés dans une éprouvette scellée et disposée dans un casier. Au gré de son trajet, le rover déposera une trentaine d’échantillons au sol, regroupés dans des lieux faciles d’accès. INSTANTS T m s r 2 8 2. RÉCUPÉRER LES ÉCHANTILLONS S’ils seront tous lancés en 2026, le satellite européen ERO (Earth Return Orbiter) se mettra sur orbite martienne en 2027 et les véhicules MAV (Mars Ascent Vehicle) et SFR (Sample Fetch Rover) « amarsiront » en 2028. Conçu au cas où Perseverance ne serait pas au rendez-vous, le rover Fetch récupérera les échantillons laissés au sol. Placés dans une coque, l’Orbiting Sample, installé sous la coiffe du MAV, inaugurera alors le premier décollage martien. Puis le satellite effectuera un rendezvous en orbite martienne pour le capturer.
INSTANTS T ANALYSER DU SOL MARTIEN DEPUIS LA TERRE DEVIENDRA BIENTÔT RÉALITÉ GRÂCE À LA MISSION MARS SAMPLE RETURN MENÉE PAR LA NASA ET L’ESA. TROIS LANCEMENTS DEPUIS LA TERRE ET UN DEPUIS MARS, DEUX ROVERS ET UNE CAPSULE D’ÉCHANTILLONS : LE DÉFI TECHNIQUE EST D’UNE RARE COMPLEXITÉ. 3. LIVRER LA CAPSULE Une fois l’Orbiting Sample installé dans sa capsule de retour terrestre (Earth Entry Vehicle), le satellite entreprendra le voyage de retour après s’être allégé de la masse devenue inutile. À l’approche de la Terre, et après vérification que la situation est bien sous contrôle, il larguera la capsule sur une trajectoire de rentrée, avant de dévier sa route pour éviter la planète. Bouclier en avant et amortisseurs écrasables pour protéger l’Orbiting Sample, la capsule tombera dans le désert de l’Utah en 2031 avec 500 g d’échantillons martiens. 2 9 4. ANALYSER EN TOUTE SÉCURITÉ Pour éviter tout risque de contamination de l’environnement terrestre par d’éventuels organismes martiens, les échantillons seront conditionnés au sein de trois enceintes étanches, à la façon de poupées russes, jusqu’à leur arrivée sur Terre. Récupérés dans l’Utah par un camion blindé, ils rejoindront un laboratoire américain de classe P4. Ces échantillons ne seront distribués pour des analyses plus poussées dans d’autres laboratoires qu’une fois déclarés inoffensifs pour la vie terrestre.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :