CNES Mag n°84 mai/jun/jui 2020
CNES Mag n°84 mai/jun/jui 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°84 de mai/jun/jui 2020

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (180 x 240) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : biodiversité, le temps de la résilience.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36  |  Aller à la page   OK
36
TRANSFERT LA TELESCOP S’ATTAQUE À LA POLLUTION NOCTURNE La lumière artificielle en milieu urbain perturbe la biodiversité nocturne. Face à cette menace écologique, la ville de Nantes repense son réseau d’éclairage public. Elle peut compter sur l’appui technique de La TeleScop, jeune start-up coopérative spécialisée en télédétection. n 2018, trois jeunes ingénieurs et E chercheurs, Bastien Nguyen Duy-Bardakji, Claire Dupaquier et Julie Chaurand, unissent leurs compétences en télédétection, cartographie et sciences de l’environnement pour créer La TeleScop 1, soutenue depuis fin 2019 par les incubateurs du BIC-3M et la SATT 2 AxLR. « L’objectif était clairement de démocratiser l’usage des images spatiales », explique Bastien Nguyen Duy-Bardakji. Pour ce faire, la start-up coopérative utilise l’imagerie spatiale très haute résolution (THR) pour produire des cartographies et des services d’exploitation « clés en main ». La demande de la ville de Nantes, soucieuse de concilier usage urbain et sauvegarde de la biodiversité, entrait donc pleinement dans son champ d’expertise. HIÉRARCHISER LES SOURCES DE POLLUTION LUMINEUSE Pour répondre au besoin nantais, La TeleScop a misé sur l’imagerie satellitaire THR de nuit. Des cartes de luminosité nocturne ont pu être établies à partir de plusieurs sources  : des archives de données satellitaires de radiance (Jillin-1, novembre 2018), l’ortho-photographie départementale de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) et le référentiel Iris 3 de découpage infracommunal fourni par l’Insee. Résultat  : une hiérarchisation de l’impact lumineux quartier par quartier, alliée de poids pour un réaménagement du parc d’éclairage public. Cette orientation « biodiversité et environnement », La TeleScop entend la développer. En partenariat avec le CNES, elle a d’ailleurs élaboré une nouvelle proposition de POC 4 qui met en évidence le rôle de l’imagerie spatiale au service de l’obligation légale de débroussaillement pour la métropole montpelliéraine. 1. En 2019, La TeleScop reçoit le 1er prix spatial de création de sociétés coopératives et participatives ; en 2020, elle obtient le 1er prix Pépite de l’ESS Montpellier - Occitanie. 2. Société d’accélération du transfert de technologies. 3. Îlots regroupés pour l’information statistique. 4. « Proof of concept » ou démonstration de faisabilité. 3 6 62% FR En 2013, le premier arrêté d’extinction fait la chasse aux « éclairages inutiles ». Depuis, 62% des sites urbains français ont pris des mesures de conformité avec cet arrêté. Luminance (W/m 2/sr) 1 257 Luminance moyenne par Iris 2,3 - 5,9 5,9 - 9,5 9,5 - 16 16 - 27 27 - 49 49 - 63,3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :