CNES Mag n°84 mai/jun/jui 2020
CNES Mag n°84 mai/jun/jui 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°84 de mai/jun/jui 2020

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (180 x 240) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : biodiversité, le temps de la résilience.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
INSTANTS T f o R ê T TROIS DÉFIS… … POUR COMPRENDRE LA FORÊT Considérée comme une variable climatique essentielle (EVC), la biomasse désigne la quantité de carbone stockée par hectare. Majoritairement composées d’eau et de carbone, les forêts en sont les premières productrices, en corrélation avec la vie qu’elles accueillent. Or plus la biomasse est élevée, plus la biodiversité est riche. Dès 2022, le satellite européen Biomass relèvera donc trois grands défis  : mesurer la biomasse forestière tropicale, cartographier en 3D les structures forestières, et enfin détecter et quantifier les changements à l’œuvre dans une forêt. 2 8 UN RADAR UNIQUE… … POUR PERCER LA CANOPÉE Observer les tropiques, des régions très souvent couvertes, requiert une technologie d’imagerie radar dite SAR (synthetic aperture radar). Insensible aux nuages, cette technologie est actuellement incapable de franchir la canopée des forêts denses. Pour parvenir jusqu’aux troncs, siège de l’essentiel de la biomasse, le radar de Biomass fonctionnera en basse fréquence (435 MHz). Contenant l’information du sol jusqu’aux cimes à plus de 40 mètres, ce radar unique en son genre révélera les différentes évolutions d’une forêt, qu’elles soient de nature climatique ou anthropique.
INSTANTS T ABRITANT 80% DE LA BIODIVERSITÉ MONDIALE, LES FORÊTS TROPICALES SONT RONGÉES PAR LA DÉFORESTATION. LE SATELLITE EUROPÉEN BIOMASS PARTIRA BIENTÔT À LA DÉCOUVERTE DU RÔLE DE CES POUMONS DE LA TERRE DANS LES CYCLES DU CLIMAT, DU CARBONE ET DE LA VIE. LA TOMOGRAPHIE SAR… … POUR CARTOGRAPHIER LA BIOMASSE Non content d’être le premier à pouvoir estimer la biomasse des forêts, Biomass met en œuvre une autre technologie pionnière, la tomographie SAR. Ce traitement avancé du signal radar va « découper » la forêt en tranches pour visualiser en 3D les différentes strates sur toute la hauteur des arbres. Objectif  : comprendre où la forêt stocke précisément sa biomasse. Le satellite consacrera ses 18 premiers mois d’activité à produire une tomographie mondiale, puis il mettra à jour une carte mondiale de la biomasse tous les sept mois. Une première. 2 9 DES MESURES IN SITU… … POUR CALIBRER L’INSTRUMENT Quinze laboratoires nationaux dont le Cesbio (la composante biosphère du CNES) et plusieurs organismes de recherche mondiaux participent à cette mission de l’ESA. Depuis 2009, des mesures de terrain effectuées dans plusieurs pays aident à calibrer l’instrument et à optimiser l’exploitation de ses données. Pour comprendre l’influence des paramètres biophysiques de la forêt d’une saison à l’autre sur le signal radar, l’expérimentation TropiScat-2 effectue des mesures radar en continu depuis une tour de 65 mètres de haut sur le site guyanais de Paracou.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :