CNES Mag n°52 jan/fév/mar 2012
CNES Mag n°52 jan/fév/mar 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°52 de jan/fév/mar 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 14 Mo

  • Dans ce numéro : l'innovation Pléiades.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 64 - 65  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
64 65
J monde World europe u GENEVIÈVE GARGIR, CNES EXPLORATION SPATIALE La Déclaration de Lucques La troisième conférence internationale sur l’exploration spatiale, organisée à Lucques 1 (Italie) le 10 novembre, avait pour objectif l’élaboration pour l’Europe d’une vision commune dans le domaine de l’exploration spatiale. La Déclaration de Lucques, à laquelle les participants ont abouti, reconnaît l’importance d’établir un dialogue politique de haut niveau sur l’avenir de l’exploration spatiale. Derniers préparatifs au JPL du robot martien Curiosity. Putting the final touches to the Curiosity Mars rover at JPL. 1 Lucca en Toscane. Lors de cette rencontre internationale de haut niveau sur l’exploration spatiale organisée par l’Union européenne et l’Esa, les représentants des gouvernements des États membres de l’UE et de l’Esa ainsi que des principales puissances spatiales mondiales 1 ont adopté une déclaration « reconnaissant l’importance d’établir un dialogue politique de haut niveau sur l’avenir de l’exploration spatiale, pouvant aider à identifier des domaines de coopération internationale ». Parmi les déclarations, deux constatations peuvent être soulignées. D’une part, l’exploration ne peut faire uniquement l’objet d’une analyse fondée sur le retour économique (ses retombées n’étant souvent pas visibles à court terme). Et, malgré un nombre important de missions, une impression de routine et d’absence d’avancées majeures semble persister. Face à ce constat, il importe d’insister sur les découvertes majeures et le développement de nouvelles technologies liées à l’exploration, tout en essayant de réduire la charge financière de l’ISS. D’autre part, l’exploration spatiale dispose d’une forte capacité à stimuler les efforts de coopération internationale et à générer des retombées positives majeures pour les citoyens. Elle contribue, dans le monde entier, à l’émergence des technologies répondant à des défis terrestres, à l’innovation, à la croissance économique et au progrès de la connaissance. 64/cnesmag JANVIER 2012
J World monde europe Les débats ont également mis en évidence le partage entre coopération et compétition. En termes d’organisation, il semble indispensable de déterminer les domaines réservés à la coopération et ceux ouverts à la compétition. En effet, les grandes infrastructures ne peuvent être que le fruit de coopérations, alors que l’innovation ou la science peuvent bénéficier d’une approche compétitive. Dans le cadre d’une feuille de route commune, des coopérations peuvent être mises en place avec un nombre restreint de partenaires volontaires. La plateforme internationale doit contribuer activement à la mise en place d’une telle organisation. Au nom du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Laurent Wauquiez, Yannick d’Escatha, président du CNES, a exprimé la position française. L’Europe doit élaborer sa vision de l’exploration spatiale, s’insérant au sein d’une stratégie mondiale d’exploration. Elle doit tenir compte de ses compétences et de ses ressources et démontrer le caractère indispensable de sa contribution, la tenue régulière d’un forum politique mondial établissant un dialogue structuré de haut niveau et aboutissant à l’élaboration d’une vision commune. En effet, l’absence d’une vision politique partagée conduirait toute initiative à l’échec, aucun État ne pouvant désormais agir seul dans un tel domaine. L’Union, avec l’aide de l’Esa et de ses État membres, dispose de la légitimité politique nécessaire pour conduire l’Europe au sein d’une telle entreprise mondiale. Sur le plan programmatique, les travaux de l’Iseg 2 constituent une bonne base de travail. La prochaine réunion de la plateforme internationale se tiendra aux États-Unis, en 2013. t Communication de la Commission sur GMES/Le 30 novembre 2011, la Commission européenne a adopté une communication sur le programme GMES et sa mise en œuvre à l’horizon 2014. Sur le plan financier, elle a proposé de mettre en place un fonds spécifique. Hors cadre financier de l’UE, ce fonds a été abondé par l’ensemble des 27 États membres (sur la base de leur PNB) sous forme de financement intergouvernemental géré par la Commission. Un schéma de gouvernance approprié, pour tenir compte des besoins de la phase opérationnelle, à partir de 2014, a été également présenté. Commission Communication on GMES/30 November 2011, the European Commission adopted a Communication to implement the GMES programme by 2014. It proposes to setup a specific fund outside the EU financial framework with contributions from all 27 EU member states based on their gross national income, through an intergovernmental agreement managed by the Commission. A governance plan for the operational phase of the programme starting in 2014 was also presented. 1 États-Unis, Russie, Chine, Japon, Canada, Afrique du Sud et Ukraine. 2 International Space Exploration Coordination Group. SPACE EXPLORATION The Lucca Declaration The third international conference on space exploration in Lucca, Italy, on 10 November aimedto craft a shared vision of space exploration for Europe. The Lucca Declaration agreed by the participants recognized the importance of establishing a high-level policy dialogue on future space exploration. At this High-level International Space Exploration Platformorganized by the European Union and ESA, government representatives from EU and ESA member states and the leading world space powers 1 endorsed a declaration that « recognised the benefit from a continued and structured high-level policy dialogue on future space exploration that can help identify potential areas for international cooperation. » Two key issues emerged from discussions. First, participants agreed that exploration cannot be viewed only in the light of its economic benefits, since spin-offs are often not apparent in the short term. And despite a large number of missions, the prevailing impression is that space exploration has become routine and is not making any major new breakthroughs. To counter this notion, it is necessary to highlight major discoveries and new exploration technologies while striving to reduce the cost of sustaining the ISS. Second, space exploration has great potential to boost international cooperation and bring big benefits to citizens, helping worldwide to nurture new technologies to meet challenges facing us here on Earth, to spur innovation and economic growth, and to advance knowledge. Debate also highlighted the balance between cooperation and competition. In terms of organization, it appears vital to decide which areas should be reserved for cooperation and which opened to competition. Key infrastructures can only be built through cooperation, whereas innovation and science can benefit from a competitive approach. Cooperative agreements can be established with a limited number of voluntary partners as part of a joint roadmap. The international platformmust play an active part in settingup such an organization. CNES President Yannick d'Escatha expressed France’s position on behalf of Laurent Wauquiez, the Minister for Higher Education and Research. Europe must set out its vision of space exploration within a global exploration strategy, commensurate with its competencies and resources, and demonstrate that its contribution is essential. A global political forum must meet regularly to create a structured, highlevel dialogue working towards establishing a common vision, without which any initiative is bound to fail, since nations can no longer afford to go it alone in this domain. The EU, backed by ESA and its member states, has the political muscle to lead Europe in this global enterprise. The work of the ISEG 2 offers a good programmatic foundation to move forward. The next meeting of the international platformwill be held in the United States in 2013. 1 United States, Russia, China, Japan, Canada, South Africa and Ukraine. 2 International Space Exploration Coordination Group. JANVIER 2012 cnesmag/65



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 1CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 2-3CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 4-5CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 6-7CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 8-9CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 10-11CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 12-13CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 14-15CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 16-17CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 18-19CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 20-21CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 22-23CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 24-25CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 26-27CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 28-29CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 30-31CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 32-33CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 34-35CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 36-37CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 38-39CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 40-41CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 42-43CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 44-45CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 46-47CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 48-49CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 50-51CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 52-53CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 54-55CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 56-57CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 58-59CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 60-61CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 62-63CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 64-65CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 66-67CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 68-69CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 70-71CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 72-73CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 74-75CNES Mag numéro 52 jan/fév/mar 2012 Page 76