CNES Mag n°43 oct/nov/déc 2009
CNES Mag n°43 oct/nov/déc 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de oct/nov/déc 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 11,5 Mo

  • Dans ce numéro : l'espace au service de la défense.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
J dossier Special report u BENOÎT BOISSIN, CNES Simulation Pléiades de la rade de Toulon. Pleaides simulation of Toulon harbour, France. DUALITÉ EN OBSERVATION DE LA TERRE Priorité d’accès et augmentation d’acquisition En bénéficiant de la technologie des satellites civils Spot, les systèmes d’observation militaire ont réduit leurs délais de revisite et augmenté leurs temps d’observation des zones sensibles. La complémentarité des programmes ira encore plus de l’avant avec la nouvelle génération de satellites. Depuis sa création, le CNES a joué un rôle essentiel pour assurer l’indépendance nationale dans la maîtrise des techniques spatiales. Dans le domaine de l’observation de la Terre, il a contribué depuis le milieu des années 1970 à développer les technologies nécessaires grâce aux programmes civils Météosat et Spot. Ces programmes civils ont permis de satisfaire certains des besoins des utilisateurs de défense, comme en témoigne le chiffre d’affaires de Spot Image sur ce marché. Cette dualité d’usage s’est par *Haute résolution stéréoscopique la suite confirmée dans la plupart des domaines d’application, comme par exemple l’océanographie avec les programmes Topex-Poséidon et Jason. HRS* sur Spot 5 Bien sûr tous les besoins de défense ne pouvaient être satisfaits par des moyens civils dont la performance n’était pas toujours suffisante et pour des raisons de confidentialité et de disponibilité. La Défense française a donc décidé de se doter de son propre système d’observation, Hélios 1, en profitant des technologies duales développées sur le programme Spot. Compte tenu des compétences acquises sur ce programme civil, le CNES s’est vu confier la maîtrise 52/cnesmag OCTOBRE 2009
J Special report dossier d’ouvrage de la composante spatiale. Cette dualité a été encore renforcée par l’utilisation de produits communs avec le programme civil Spot 4, tels que la plateforme et des servitudes de la charge utile (enregistreurs, télémesure image, etc.), afin de partager les coûts de développement mais aussi pour profiter des synergies en opération. Un tel schéma a été reproduit pour la génération suivante, Spot 5 et Hélios 2. D’ailleurs, cette synergie a été élargie en embarquant sur Spot 5 un instrument stéréoscopique (HRS), spécialement conçu pour répondre aux besoins des utilisateurs civils et de défense. Il a été développé au titre d’un partenariat public-privé équilibré avec Spot Image, octroyant à la Défense française environ 50% de la capacité du système pour ses besoins propres. Le pari de la dualité avec Pléiades Pléiades sera, lui, le premier système d’observation optique véritablement dual. Complémentaire d’Hélios 2, il a été conçu pour répondre aussi bien aux besoins des utilisateurs défense en termes de priorité d’accès et de protection d’information, qu’à ceux des utilisateurs civils et commerciaux en termes de capacité d’acquisition et de compétitivité des services fournis. Dans un futur proche, la composante optique du programme de défense multinational Musis va permettre de nouvelles avancées. Pour ce faire, de nouvelles technologies duales sont développées en commun par le CNES et la DGA. Elles pourront profiter à de futures missions, qu’elles soient militaires, civiles ou duales. Pléiades En matière d’observation de la Terre, les images obtenues par le système optique Spot 5 présentent l’avantage de balayer un champ géographique relativement large, avec une résolution inférieure à 3 mètres. À partir de 2010, les satellites mis en orbite par le système optique Pléiades fourniront des images de plus petite superficie mais dont la résolution sera de 0,70 mètre. Le premier modèle de vol de l’instrument a été livré en juillet 2008 et la livraison du premier modèle de vol du satellite est prévue en novembre 2009 pour un lancement par Soyouz depuis Kourou au dernier semestre 2010. Dual-use satellites Priority access and enhanced acquisition capacity Using technologies developed for the SPOT series of civil satellites, military observation systems have shortened their revisit times to obtain more regular data on high-risk zones around the globe. The new generation of satellites is set to exploit this complementarity even further. Since its inception, CNES has played a key role in assuring an independent national capability to develop space technologies. In the field of remote sensing, it has helped since the mid-1970s to develop the technologies for the Meteosat and SPOT civil programmes. These programmes have also served military requirements, as the revenues that Spot Image has generated in this market show. This dual-use rationale has since been confirmedin many other application areas, like oceanography with the Topex/Poseidon and Jason programmes. High stereoscopic resolution on SPOT 5 Obviously, civil systems could not provide all the required performance, security and availability guarantees to meet military needs. The French military authorities therefore decided to acquire their own observation system, Helios I, Pléiades en préparation pour des essais de vide thermique chez Intespace. Pleaides is readied for thermal vacuum tests at Intespace. leveraging dual-use technologies developed for the SPOT programme. On the strength of the expertise it builtup on this civil programme, CNES was given oversight responsibility for the space component. The dual-use architecture was further consolidated through commonality with the SPOT 4 civil programme, for example on the satellite bus and payload systems (recorders, imagery telemetry, etc.), to share development costs and exploit operating efficiencies. The same modus operandi was established for the next generation of satellites, SPOT 5 and Helios 2. Indeed, synergies were extended by including a high-resolution stereoscopic instrument (HRS) on SPOT 5, designed with civil and military users in mind. HRS was developed under a public-private partnership with Spot Image, with about 50% of system capacity allocated to fulfil defence needs. Going dual with Pleiades Pleiades will be the first truly dual-use Earth-observation system. Designed to complement Helios 2, the new system will meet both defence needs in terms of priority access and secure delivery, and civil and commercial needs in terms of acquisition capacity and competitive services. In the near future, the optical component of the multinational MUSIS observation system will bring new advances. To this end, CNES and DGA, the French defence procurement agency, are developing new dual-use technologies together for future military, civil or dualuse missions. Pleiades The Earth imagery acquired by the SPOT 5 optical system combines the advantages of a relatively large field of view and resolution better than 3 metres. From 2010, the Pleiades optical satellites will supply images covering a smaller area but at a resolution of 70 centimetres. The first flight model of the instrument was delivered in July 2008 and delivery of the first flight model of the satellite is scheduled in November for launch by Soyuz from Kourou in the second half of 2010. OCTOBRE 2009 cnesmag/53



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 1CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 2-3CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 4-5CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 6-7CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 8-9CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 10-11CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 12-13CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 14-15CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 16-17CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 18-19CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 20-21CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 22-23CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 24-25CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 26-27CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 28-29CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 30-31CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 32-33CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 34-35CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 36-37CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 38-39CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 40-41CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 42-43CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 44-45CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 46-47CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 48-49CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 50-51CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 52-53CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 54-55CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 56-57CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 58-59CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 60-61CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 62-63CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 64-65CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 66-67CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 68-69CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 70-71CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 72