CNES Mag n°43 oct/nov/déc 2009
CNES Mag n°43 oct/nov/déc 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de oct/nov/déc 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 11,5 Mo

  • Dans ce numéro : l'espace au service de la défense.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
J dossier Special report u Propos recueillis par/Interview by LtGen. (FAF Ret) le généraL HENRY DE ROQUEFEUIL, chargé de la coordination de l’Équipe défense/Defence Team coordinator Camp de réfugiés de Kounoungo au Tchad, photos acquises le 30 décembre 2008 par le satellite Spot 5. Fusion à 2,5 m couleur localisée sur le camp de réfugiés. Kounoungo refugee camp, Chad, imaged by the SPOT 5 satellite on 30 December 2008. 2.5-metre colour merge centred on the camp. LE CNES ET LA DÉFENSE Les enjeux d’une coopération Connaître et anticiper, prévenir, protéger, intervenir et dissuader… le renseignement spatial intervient en soutien à toutes les fonctions stratégiques de notre défense. Comment le CNES s’organise-t-il pour répondre à ces attentes ? Yannick d’Escatha, son président, s’explique. Les relations entre le CNES et la Défense sont-elles historiques ? Y. d’E. : En 1961, à sa création, le CNES était placé sous l’autorité du Premier ministre et avait une vocation clairement scientifique et technique. La cotutelle de la Défense sur le CNES apparaît en 1993 quand François Léotard était ministre de la Défense et François Fillon ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Aujourd’hui, le CNES a ces deux ministères de tutelle. Ainsi, dans le cadre de la loi organique relative aux lois de finances (LOLF), en plus de l’importante subvention « Recherche spatiale » (environ 570 millions d’euros), nous recevons chaque année 165 millions d’euros, via la DGA, au titre du programme LOLF 191 « Recherche duale ». Notre responsabilité est d’optimiser la dualité de l’espace, c’est-à-dire de mettre en place la meilleure synergie entre les activités au profit de la Défense et les programmes ou la technologie des autres domaines thématiques. Quelles dispositions pratiques avez-vous mises en place pour atteindre cet objectif ? Y. d’E. : Pour assurer une coordination à la fois rapide et au bon niveau, ainsi que pour permettre les meilleurs échanges entre les équipes et les programmes de part et d’autre, j’ai créé à mon arrivée au CNES, une Équipe défense qui a constitué l’élément fondateur d’une réelle compréhension 48/cnesmag OCTOBRE 2009
J Special report dossier et intégration entre les deux entités de la Défense (EMA - DGA) et le CNES. Cette Équipe défense, noyau permanent de concertation et de travail en commun des équipes, conçoit de nouvelles activités, identifie les difficultés en amont et propose des solutions au comité de pilotage CNES- Défense (Copil) que je copréside avec le sous-chef plans de l’EMA et l’adjoint du DGA. Ce Copil Défense, qui prend toutes les décisions, se réunit tous les deux ou trois mois, et l’Équipe défense plusieurs fois par mois. Je ne doute pas que vous, général Henry de Roquefeuil, qui en assurez maintenant la coordination, saurez maintenir et amplifier son dynamisme, son esprit d’équipe et son efficacité, à partir de l’élan initial impulsé par votre prédécesseur, le général Pierre Lorenzi. Qu’attendez-vous de cette équipe dans les années à venir ? Y. d’E. : Avec la sortie du Livre blanc et le vote cette année de la loi de programmation militaire 2009-2014, la Défense est en profonde mutation. La DGA, responsable de la préparation et de la conduite des programmes de la Défense, c « NOYAU PERMANENT DE CONCERTATION, L’ÉQUIPE DÉFENSE (CNES, DGA, EMA) CONÇOIT DE NOUVELLES ACTIVITÉS, IDENTIFIE LES DIFFICULTÉS EN AMONT ET PROPOSE DES SOLUTIONS. » « The CNES-DGA-Joint Staff Defence Team works on a permanent basis to conceive new activities, identify early obstacles and put forward solutions. » CNES and defence Expectations driving cooperation Space-based intelligence supports all strategic military functions, from reconnaissance, planning and prevention to protection, projection and deterrence. How does CNES go about fulfilling these requirements ? CNES President Yannick d’Escatha explains. What historical ties does CNES have with the defence community ? Yannick d’Escatha : From its inception in 1961, CNES was placed under the authority of the Prime Minister with a clear science and technology brief. At that time, nobody imagined the military role that space might one day play. The Ministry of Defence was given co-oversight responsibility for CNES in 1993, so today CNES has two overseeing ministries. As a result, in addition to space research funding from the Ministry of Research, we also get € 165 million from the defence budget via the DGA for dual-use research. We are tasked with optimizing dual-use space systems and seeking synergies between defence activities and programmes or technologies in other domains. What practical steps have you taken to attain this goal ? Yannick d’Escatha : To ensure effective coordination and to encourage exchanges between teams and programmes on both sides, when I arrived at CNES I setup a Defence Team to achievecloser integration between the Joint Staff, DGA and CNES. This Defence Team conceives new activities, identifies early obstacles and puts forward solutions to the CNES-Defence steering committee, which meets every two or three months ; the Defence Team several times a month. I have no doubt that as the new team coordinator, you will pursue and amplify the efforts momentum initiated by your predecessor BrGen. Pierre Lorenzi. What is the team’s road map for the years ahead ? Yannick d’Escatha : With the publication of the White Paper and the adoption of the defence spending plan for 2009-2014, the French defence community is set to undergo profound shifts. DGA, which has the task of planning and executing defence programmes, is going to have to meet strong new expectations from the armedforces but with a smaller staff. In space, closer cooperation with CNES will therefore be key to help it accomplish this mission. This is especially true with the White Paper underlining the role that space is expected to play in the nation’s defence. In particular, it defines a new strategic knowledge and anticipation function encompassing space assets for intelligence, reconnaissance of theatres of operation and information superiority. But space assets also support other strategic functions such as prevention (maritime security), protection (space situational awareness, early warning and health security), projection (Galileo) and of course deterrence. How do these shifts concern CNES ? Yannick d’Escatha : The White Paper sets out new military space ambitions with a twofold budget increase and a new organization built around a Joint Space Command that will become our natural partner. All these changes confer major responsibilities on us across the agency, because the Defence Team needs to be able to leverage all of CNES’s expertise to meet the requirements of our armedforces and DGA. What concrete role will CNES be able to play ? Yannick d’Escatha : Our skills and expertise, and our technical and programmatic contribution to defence programmes are much appreciated and give us a solid foundation at a time when European institutions are taking on a growing political role. DGA knows it can delegate oversight responsibility for the space components of its programmes to CNES. We will have to define the integrated CNES-DGA organization on a case-bycase basis, according to the specific demands of defence programmes and CNES’s and DGA’s engineering expertise. We will be able to contribute in two ways. First, by providing systems architecture and technology expertise from phase 0 right through to phase F, and through complementarity with civil space programmes with common R&T, optimized and where possible common technologies, subsystem equipment and platforms, standards, methods and shared ground support resources. This is where dual-use concepts come into their own. Second, by funding defence programmes from our security and defence budget, providing CNES human resources, funding for phase 0/A and to a certain extent for phase B, and developing technologies. Lastly, CNES’s ability to conceive innovative ideas for orbital systems and launchers (or even balloons) to serve defence missions is an additional asset that we must continue to cultivate with the Defence Team. As our second overseeing ministry, the Ministry of Defence accounts for a large portion of our work. We are wedded institutionally and our relationship has grown closer because we share the same ambitions and passions. It is our desire and our duty to nurture this relationship. OCTOBRE 2009 cnesmag/49



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 1CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 2-3CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 4-5CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 6-7CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 8-9CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 10-11CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 12-13CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 14-15CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 16-17CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 18-19CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 20-21CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 22-23CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 24-25CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 26-27CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 28-29CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 30-31CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 32-33CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 34-35CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 36-37CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 38-39CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 40-41CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 42-43CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 44-45CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 46-47CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 48-49CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 50-51CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 52-53CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 54-55CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 56-57CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 58-59CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 60-61CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 62-63CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 64-65CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 66-67CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 68-69CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 70-71CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 72