CNES Mag n°43 oct/nov/déc 2009
CNES Mag n°43 oct/nov/déc 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de oct/nov/déc 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 11,5 Mo

  • Dans ce numéro : l'espace au service de la défense.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
ERATJ news IASI LES PREMIÈRES CARTES GLOBALES D’AMMONIAC Embarqué sur le satellite météorologique Metop, l’instrument Iasi*, conçu par le CNES et développé avec la collaboration d’Eumetsat, démontre de nouvelles capacités en matière d’étude du climat et de la pollution. Après l’ozone, le monoxyde et le dioxyde de carbone, le méthane, c’est l’ammoniac atmosphérique qu’il vient de traquer. Favorisé par l’usage des fertilisants agricoles et l’intensification des pratiques d’élevage, l’ammoniac (un gaz polluant) est difficile à détecter car rapidement diffus dans l’atmosphère. En isolant la signature de l’ammoniac du bruit de fond de l’instrument, une équipe de chercheurs franco-belge a pu mettre en évidence les zones de concentration de ce gaz. Le 21 juin 2009, la prestigieuse revue Nature Geoscience publiait un article annonçant la production des premières cartes globales d’ammoniac atmosphérique. Ces observations mettent en évidence une sous-estimation dans l’hémisphère Nord des émissions d’ammoniac comparées aux modélisations de chimie/transport. Ces travaux marquent une avancée significative vers une meilleure estimation des constituants azotés, nocifs pour la santé et les écosystèmes. * Iasi : interféromètre atmosphérique de sondage infrarouge. POUR EN SAVOIR PLUS : FIND OUT MORE AT qwww.nature.com/ngeo/journal/v2/n7/index.html First global ammonia maps Flown on the MetOp-A weather satellite, the IASI* instrument designed by CNES and developed in partnership with Eumetsat is demonstrating new capabilities for climate and pollution studies. After ozone, methane and carbon monoxide and dioxide, atmospheric ammonia is the next compound under its watchful eye. Used in agricultural fertilisers and intensive livestock farming, ammonia is a pollutant that is hard to detect because it diffuses rapidly in the atmosphere. A team of French and Belgian researchers has isolated the signature of ammonia from the instrument background noise to reveal areas of gas concentration around the world. On 21 June 2009, the prestigious journal Nature Geoscience ran an article about the first global maps of atmospheric ammonia. IASI observations show that ammonia release in the northern hemisphere has been underestimated in chemical transport models. These results are a significant step towards an accurate estimation of levels of nitrogenous compounds in the atmosphere, harmful to human health and ecosystems. * Infrared Atmospheric Sounding Interferometer www.cnes.fr http://www.cnes.fr/web/CNES-fr/7769-gp-iasi-mesure-pour-la-1ere-fois-l-ammoniac-de-l-atmosphere.php Distributions d’ammoniac en 2008 au-dessus de l’Europe, mesurées par le sondeur IASI/Metop. Du jaune au rouge, les couleurs indiquent des concentrations d’ammoniac de plus en plus fortes. Ammonia distribution in 2008 measured over Europe by IASI on MetOp. Increasing concentrations of ammonia are depicted on a scale from yellow to red. ZÉOLITHES La traque à la contamination moléculaire D’utilisation fréquente dans les systèmes orbitaux, les matériaux polymères ne sont pas exempts de risques de nocivité. La contamination moléculaire constitue l’un des points critiques qui peuvent affecter les performances de l’instrumentation en vol. Le dégazage sous vide au sol de ces polymères permet de contrôler a priori les risques potentiels et les seuils de performance. Cette méthode connue et employée minimise ces risques de pollution. Mais une nouvelle piste est actuellement dégagée pour juguler les effets de ce problème récurrent sur certaines surfaces sensibles. L’utilisation de matériaux poreux de type zéolithe, du fait de leurs caractéristiques intéressantes d’absorption et de rétention, est une voie prometteuse pour piéger les contaminants. Les travaux se poursuivent afin de qualifier cette deuxième solution qui, combinée ou non avec la méthode du dégazage, pourrait permettre de diminuer sinon de s’affranchir des prétraitements au sol, économiquement coûteux. Les premières procédures concrètes sont programmées pour être intégrées sur le satellite Hélios 2B (2009) et l’instrument Chemcam sur le robot MSL (2011). ZEOLITES Molecular contamination under scrutiny Polymeric materials used in orbital systems can sometimes cause complications, as molecular contamination affects instrument performance. Degassing of polymers in vacuum conditions on the ground is an accepted method to minimize contamination risks. However, a new avenue is now under investigation to overcome this recurrent problem on certain sensitive surfaces. Zeolites are microporous materials with effective absorbent and retentive properties, offering real potential to trap contaminants. Work is underway to qualify this new solution, which could reduce or even eliminate the need for expensive pretreatment on the ground. The first concrete procedures will be applied in the construction of the Helios 2B satellite (2009) and the ChemCam instrument on the MSL rover (2011). 10/cnesmag OCTOBRE 2009
u Propos recueillis par/Interview by PHILIPPE COLLOT/BRIGITTE THOMAS, CNES OLIVIER DE KERSAUSON Le navigamuseur Maritime adventurer and author Avec plus de 250 000 exemplaires vendus depuis sa sortie fin 2008, Ocean’s songs, ode à la mer, a fait partie des best-sellers de l’été. Loin des propos caustiques des Grosses Têtes qui le campent comme un « Amiral bougon », la passion du marin révèle ici un poète habité par le tumulte des océans. L’envie insatiable de les parcourir a été pour lui une manière de se frotter aux limites de l’absolu. Skipper d’exception, Olivier de Kersauson a décidé de raconter sa géographie maritime et personnelle dans un récit passionnant. guest column l’invité « En tant que skipper rompu depuis des décennies aux caprices des océans, avez-vous constaté un changement dans leur climat ? Oui en 1993. À mes débuts aux côtés d’Éric Tabarly, nous nous intéressions à deux choses pour appréhender le comportement de notre voilier dans les différentes zones à traverser : la géographie marine et le type de temps rencontré sur le parcours. En géographie nous avions des connaissances, mais en météorologie quasiment aucune. À l’époque (fin des années 1960) très peu de bateaux avaient traversé encore toutes les mers du globe. C’est seulement en 1993, lors des retours d’expérience des premiers tours du monde, que nous avons constaté la récurrence de conditions extrêmes (sur les courants et les vents). Jusque-là, nous n’avions pas l’impression d’un réchauffement car le changement de système éolien marin nous semblait pérenne. Or il avait bel et bien commencé à cette époque et ne s’est plus arrêté depuis, au contraire. Nous avons vu alors apparaître sur les côtes bretonnes (Atlantique) un phénomène nouveau : les vents verticaux qui induisaient de très grosses dépressions c s With over 250,000 copies sold since its release in late 2008, Ocean’s Songs was one of the summer’s bestsellers in France. Olivier de Kersauson’s caustic humour made him a regular on French radio show Les Grosses Têtes (literally « the bigheads » in English), where he gained his nickname the « grumpy admiral ». Yet his book reveals a passionate sailor and poet, enamoured by the noise and power of the oceans. And his insatiable desire to sail them has caused him to push the bounds of the absolute. A skipper of exceptional ability, he recounts his exciting maritime adventures as wellas his own personal journey. As a sailor intimate with the oceans and their vagaries over several decades, have you noticed a change in the ocean climate ? Yes. When I started out alongside Éric Tabarly in the late 1960s, we were interested in two things as we sought to understand how a sailing ship behaves as it crosses different parts of the ocean : the marine geography and the type of weather we could expect to encounter. We knew a bit about geography, but almost nothing about meteorology. Back then, few boats had crossed all of the world’s oceans. In 1993, when the first circumnavigations began to report their experiences, we noticed that extreme current and wind conditions were tending to become even more extreme. We had no notion of c OCTOBRE 2009 cnesmag/11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 1CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 2-3CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 4-5CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 6-7CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 8-9CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 10-11CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 12-13CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 14-15CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 16-17CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 18-19CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 20-21CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 22-23CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 24-25CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 26-27CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 28-29CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 30-31CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 32-33CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 34-35CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 36-37CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 38-39CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 40-41CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 42-43CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 44-45CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 46-47CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 48-49CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 50-51CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 52-53CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 54-55CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 56-57CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 58-59CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 60-61CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 62-63CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 64-65CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 66-67CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 68-69CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 70-71CNES Mag numéro 43 oct/nov/déc 2009 Page 72