CNES Mag n°42 jul/aoû/sep 2009
CNES Mag n°42 jul/aoû/sep 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de jul/aoû/sep 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 7,5 Mo

  • Dans ce numéro : destination Guyane

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
ERATJ news la fiction. La Lune n’était plus le décor d’un rêve, mais elle était là, devant nos yeux, et l’homme posait le pied dessus. Tous les livres, les poèmes qui parlaient d’elle se sont estompés à ce moment-là au profit de l’exploit. La terre entière avait les yeux fixés sur cet homme qui marchait sur le sol lunaire. Pour un comédien, c’est formidable de se dire qu’un individu a pu procurer une émotion extraordinaire à un si grand nombre de personnes. Les séries Il était une fois ont marqué des générations de téléspectateurs depuis trente ans. Comment expliquez-vous ce succès ? Au début de la production du premier opus, Il était une fois l’Homme, nous ne pouvions imaginer un tel impact. Pourtant le producteur Albert Barillé avait confiance dans l’idée de faire apprendre aux enfants l’histoire en les amusant. Moi-même, pendant le doublage, j’ai été rapidement séduit par le personnage de Maestro, à la fois taquin, sage et malicieux. Les enfants ont tout de suite accroché. Puis les parents aussi, car ils se sont rendu compte que leur progéniture mémorisait les événements de l’histoire grâce à un dessin animé. Les jeunes apprenaient, presque, sans s’en apercevoir. Les autres séries ont fonctionné sur le même principe. Il était une fois la vie, par exemple, a abordé de manière ludique le fonctionnement du corps humain. Les téléspectateurs en herbe voyaient de petits personnages à l’écran, mais dans leur tête restaient le rôle et le fonctionnement des organes. Quelle personnalité avez-vous insufflée à Maestro ? Le graphisme, tout d’abord, m’a inspiré. Face à ce personnage débonnaire, avec sa grande et magnifique barbe blanche qui le recouvre jusqu’au pied, automatiquement, une voix m’est venue. Albert et moi avons pensé ce personnage comme un vieux prof, un vieil érudit à la Paul Léautaud. Alors j’ai pris une intonation d’enseignant, mais d’un enseignant bienveillant et tendre pour son auditoire. Il fallait trouver une voix didactique et ludique à la fois. Quand je double une série animée, le graphisme est certes capital pour imaginer la voix du personnage, mais je m’inspire aussi de la gestuelle, comme par exemple la grenouille Kermit du Muppet Show. Là, j’ai trouvé une voix très rapide et très aiguë. Pour l’extraterrestre Alf, je vais prendre une voix plus lente et plus grave. generations will experience anything like it. On that day, reality surpassed fiction. The Moon was no longer the backdrop for some dream or other—it was the centre of everyone’s attention, and people were actually walking around on it. All the books and poems about the Moon paled into insignificance compared with actual events. The whole Earth watched in awe as a man stepped out onto its surface. As an actor, you appreciate what a remarkable thing it is to produce such emotion in so many people. Il était une fois has captivated generations of viewers for 30 years. How do you explain its success ? When production started on the first opus, Il était une fois l’Homme, none of us imagined the impact it would have. Yet the producer Albert Barillé was confident that you could entertain kids while teaching them about history. When I did the voiceover, I was soon taken in by the character of Maestro, who was cheeky and mischievous yet wise as well. It was an immediate hit with kids, and then with parents too when they saw how their offspring could recite the major events of history after watching a cartoon. Those youngsters were learning without even realizing it. Subsequent series were based on the same principle. Il était une fois la vie, for example, took a fun look at how the human body works. Youngsters watched the little characters on the screen, but what stuck in their minds was the different organs, what they do and how they function. What kind of personality did you breathe into Maestro ? His on-screen appearance inspired me first and foremost. Looking at this mildmannered character, with his wonderful white beard down to his toes, the right voice came tome almost immediately. Albert and I saw the character as a sort of elderly professor. So I adopted the tone of a teacher, but a kind and friendly teacher who’s easy to listen to. I needed a voice that was both fun and instructive. When I dub a cartoon series, the character’s graphic appearance is obviously important when thinkingup the voice. But I also draw inspiration from the way the character moves. For Kermit the Frog, for example, I used a very quick-fire, high-pitched voice. For Alf the alien, I shalladopt a slower, deeper delivery. And finally, are you and Maestro alike in any way ? I was going to say that when I’m old, I hope I’ll be like Maestro. But I am old— and I am like him ! Il était une fois notre terre looks at the big issues of the 21 st century : the north-south divide, climate change, etc. Which topic did you relate to most ? It’s hard to say, since they’re all inextricably linked. Albert Barillé wanted to sound a general alarmabout all the problems that affect and willaffect our planet, if we don’t change our ways. I hope this latest series will instil a vital sense of discipline, since the survival of our planet depends on it. www.cnes.fr La voix de Maestro, et encore plus de vidéos sur la série His Maestro’s voice and more videos from the series http://www.cnes.fr/il-etait-une-fois/Et peut-on dire qu’il vous ressemble sur certains points ? J’allais dire une bêtise. Quand je serai vieux, j’espère ressembler à Maestro. Mais je suis vieux… et je ressemble à Maestro ! Il était une fois notre terre présente les grands enjeux du XXI e siècle : déséquilibre Nord-Sud changement climatique, etc. Quel thème vous a particulièrement touché ? Je ne peux pas dire quel thème est plus important car ils sont tous liés. Albert Barillé a voulu lancer une mise en garde générale sur l’ensemble des problèmes qui touchent et toucheront notre planète, si nous ne changeons pas notre comportement. Cette dernière série doit apporter la discipline indispensable pour la survie de la Terre. 12/cnesmag JUILLET 2009
GEO URGENCE Une aide à la décision pour les médecins urgentistes Sélectionné en 2006 dans le cadre d’un appel à projet national Uliss (Utilisation comme levier d’innovation des signaux satellites) et labellisé par le pôle de compétitivité Aerospace Valley, Geo Urgence a été soutenu par la Direction générale des entreprises. Ce système peut fournir aux médecins régulateurs des Samu, en temps réel, une photographie de l’état des moyens : état des accueils hospitaliers, disponibilité des véhicules d’assistance et des plateaux techniques. Le système utilise les données GPS et Egnos (à terme Galileo) de géolocalisation des unités mobiles, et les informations fournies par les services d’urgence hospitaliers. Il a été expérimenté positivement en zone urbaine grâce à l’étroite collaboration d’Akka Technologies, du Samu des hôpitaux de Toulouse, de Novacom Services et du laboratoire de recherche de l’Institut de recherche en informatique de Toulouse (Irit). Le CNES a joué le rôle d’expert technique en support à la DGE pour le choix et le suivi du projet. Cette initiative a reçu le trophée de « Lauréat de l’innovation » du ministère de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi, attribué la société Akka. GEO URGENCE PROJECT Decision support for A&E doctors Selected in 2006 under the ULISS* nationwide call for projects and endorsed by the Aerospace Valley competitiveness cluster in the Toulouse region, Geo Urgence has the support of the General Directorate for Enterprises (DGE). The Geo Urgence system is designed to provide France’s SAMU mobile accident and emergency services with a real-time picture of available resources : status of local hospitals, availability of emergency vehicles and technical support centres, etc. The system uses GPS and EGNOS data (and soon Galileo) to track mobile units and relays information provided by hospital accident & emergency departments. It has been successfully tested in an inner-city area through a close collaboration between Akka Technologies, Toulouse hospital SAMU units, Novacom Services and the Toulouse IT research institute (IRIT). CNES has provided the DGE with technical expertise and support for project selection and coordination. Geo Urgence recently won an innovation trophy, awarded by the French ministry of the economy, industry and employment to Akka Technologies. *Use of satellite signals to drive innovation AU BÉNIN LA TÉLÉFORMATION MÉDICALE MISE EN ŒUVRE À L’AUTOMNE Les États généraux de novembre 2007 à Cotonou (Bénin) ont mis en évidence la difficulté des médecins et professionnels de santé béninois à se former : 20% des médecins et 7% du personnel soignant bénéficient de formation. Décidé par le ministère français de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Développement solidaire, dans le cadre de la coopération franco-béninoise, un programme de télémédecine va mettre à disposition une plateforme offrant tout à la fois des solutions de téléformation médicale, de veille médicale et de téléconsultation sur le territoire du Bénin. Des moyens satellitaires intègrent des solutions de vidéoconférence pour favoriser la formation continue ou les travaux collaboratifs à distance. Neuf centres de santé seront reliés entre eux et au centre de référence que constitue le Centre national hospitalier universitaire (CNHU) de Cotonou. Une connexion sera établie entre le CNHU de Cotonou et l’hôpital de La Pitié- Salpêtrière à Paris pour favoriser les échanges entre médecins français et béninois dans le cas de pathologies complexes. Le développement du réseau démarrera en septembre2009. BENIN Medical teletraining The November 2007 health summit in Cotonou, Benin, highlighted the difficulty for the country’s healthcare professionals to access further training : only 20% of doctors and 7% of nurses attend courses. Approved by the French ministry of immigration, integration, national identity and co-development in an agreement between the two countries, a telemedicine platformwill be setup under a new programme to provide a range of medical teletraining, medical watch and teleconsultation solutions in Benin. Satellite videoconferencing facilities will support continuous training and remote collaboration. Nine health centres will be interconnected with each other and with Benin’s national university hospital centre in Cotonou as the main referral centre. A link willalso be established between the Cotonou hospital centre and the Pitié-Salpêtrière hospital in Paris to allow Beninese and French doctors to consult on complex cases. Network development will begin in September. JUILLET 2009 cnesmag/13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 1CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 2-3CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 4-5CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 6-7CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 8-9CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 10-11CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 12-13CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 14-15CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 16-17CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 18-19CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 20-21CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 22-23CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 24-25CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 26-27CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 28-29CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 30-31CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 32-33CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 34-35CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 36-37CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 38-39CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 40-41CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 42-43CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 44-45CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 46-47CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 48-49CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 50-51CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 52-53CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 54-55CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 56-57CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 58-59CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 60-61CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 62-63CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 64-65CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 66-67CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 68-69CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 70-71CNES Mag numéro 42 jul/aoû/sep 2009 Page 72