CNES Mag n°41 avr/mai/jun 2009
CNES Mag n°41 avr/mai/jun 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°41 de avr/mai/jun 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : AMA 2009, une année "big bang"

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
J dossier Special report u FRANÇOISE COMBES, astronome à l’Observatoire de Paris, vice-présidente du comité d’organisation de l’Année mondiale en France astronomer at the Paris Observatory and vice-chair of the IYA organizing committee in France AMA 2009, l’astronomie en fête Quatre cents ans après la première utilisation de la lunette par Galilée et quarante ans après les premiers pas de l’homme sur la Lune, l’Année mondiale de l’astronomie (AMA09) veut aider les citoyens du monde à redécouvrir leur place dans l’Univers par l’observation du ciel, de jour comme de nuit, et faire sentir à chacun l’émerveillement de la découverte. Une année au cours de laquelle astronomes et amateurs iront à la rencontre de vastes publics. Une démarche logique tant cette branche du savoir et de l’exploration fascine et continue de bousculer les consciences. Demandez le programme ! Grâce à un grand nombre de manifestations locales et internationales organisées tout au long de l’année, chacun pourra réaliser l’impact de l’astronomie et des sciences de base (mathématiques, physique, chimie) dans la vie quotidienne, et mieux comprendre comment la connaissance scientifique contribue à une société plus équitable et plus paisible en donnant accès gratuitement aux connaissances fondamentales. L’objectif d’AMA09 est donc de stimuler l’intérêt du public, avec un effort particulier en direction des jeunes, pour cette discipline scientifique abordée sous le thème fédérateur « L’Univers, découvrez ses mystères ». Les activités proposées favoriseront une plus grande appréciation de ce qu’apporte l’astronomie comme ressource de valeur inestimable partagée par toutes les nations. Découvrir l’Univers et ses mystères, mieux comprendre nos origines, est aujourd’hui à la portée de tous. Plus de cent trente pays se sentent concernés et participent à l’événement. Sous l’égide de l’Unesco Les Nations unies et l’Unesco ont déclaré 2009 Année mondiale de l’astronomie sur proposition de l’Union astronomique internationale (UAI), qui coordonne les manifestations, tout en étant relayée nationalement par un comité de pilotage constitué de chercheurs. Les projets vers le grand public et l’éducation permettront aux astronomes professionnels de tous les pays membres de l’UAI de renforcer leurs collaborations ainsi que leurs contacts avec les amateurs, et de développer la diffusion de l’astronomie vers les jeunes. À travers un palmarès d’activités événementielles, culturelles… le public pourra accéder également aux dernières découvertes, interroger les astrophysiciens et observer en direct les astres les plus fascinants des deux hémisphères. « Elle est astronome », pour inciter les filles aux métiers scientifiques Afin de faire une plus grande place à l’astronomie dans les cursus scolaires, AMA09 s’intéresse à la formation des Discours de Jean-Michel Jarre lors de la cérémonie d’ouverture de l’Année mondiale de l’astronomie au siège de l’Unesco, à Paris, le 15 janvier 2009. Jean-Michel Jarre during his speech at the opening ceremony of the International Year of Astronomy at UNESCO headquarters in Paris, 15 January. 40/cnesmag AVRIL 2009
enseignants par le biais d’organisations éducatives telles que Sciences à l’école ou encore les Clea (comités de liaison enseignants astronomes), qui focalisent cette année leurs activités sur cette matière, voire le consortium HOU (Hands On Universe), auquel participent de nombreux enseignants à de multiples niveaux. HOU-France met à leur disposition logiciels d’éducation, exercices et expositions sur l’astronomie (http://www.fr.euhou.net/). Un effort tout particulier est porté vers les filles pour les inciter aux métiers scientifiques. L’action phare, « Elle est astronome », a pour but de bousculer les préjugés et de promouvoir la place de la femme dans la science. Cette action développe un « portail sur l’Univers », et sa plateforme Internet fournira une collection de liens vers les programmes régionaux et nationaux existants, les associations, les organisations internationales, les organisations non gouvernementales, les bourses et subventions destinées à des scientifiques femmes. En haut : Saturne vue par la sonde Cassini de la mission Cassini-Huygens. Saturn seen by the Cassini probe on the Cassini-Huygens mission. En bas : Vue en infrarouge de la planète Saturne par la caméra Nicmos du télescope spatial Hubble. Infrared view of Saturn taken by the NICMOS camera on the Hubble Space Telescope. Le Journal du Cosmos, pour une vie privée-vie publique des chercheurs Internet est bien entendu dans la boucle avec un journal interactif qui ne traite pas seulement de la science mais de ceux qui la font. Le Journal du Cosmos met des visages derrière des découvertes. Des astronomes professionnels publient sur le Net des textes et des images sur leurs vies, familles, amis, hobbies ainsi que sur leur recherche, leurs dernières découvertes et les défis auxquels ils ont été confrontés durant leurs travaux. Ces journaux en ligne représenteront un carrefour d’informations, d’échanges et de rencontres entre des astronomes, hommes et femmes, du monde entier. Ils écriront en différentes langues. Sortis de leurs observatoires, de leurs laboratoires, ils sont musiciens, photographes, athlètes… et l’échange promet d’être riche et humain. SOS sauvegarde du ciel étoilé Toutefois une urgence demeure et AMA09 contribue à sa prise de conscience, à savoir faciliter la sauvegarde et la protection du ciel nocturne dans des endroits comme les « oasis » urbaines, les parcs nationaux. En effet, la pollution lumineuse empêche de plus en plus les citadins d’admirer les étoiles dans le ciel. Dans le même esprit, il est essentiel de soutenir les efforts de l’Unesco en vue de la préservation des sites astronomiques historiques pour la postérité, notamment tous les observatoires anciens du monde qui ont plus d’un siècle d’âge. En France, une mobilisation sans précédent des associations d’astronomes amateurs et professionnels a permis le développement de multiples projets sur tout le territoire (y compris l’outremer), avec un effort particulier en direction des jeunes et des personnes empêchées (malvoyants, malentendants, personnes hospitalisées ou atteintes d’un c IYA09 Celebrating astronomy Four hundred years after Galileo first peered at the stars through a telescope and 40 years after humans first landed on the Moon, the International Year of Astronomy (IYA09) seeks to give citizens around the world a chance to rediscover and marvel at their place in the Universe by gazing at the skies, day and night. Professional and amateur astronomers alike will be reaching out to a wide audience eager to learnmore about a branch of knowledge and exploration that continues to occupy our thoughts, with a whole range of events in store. Numerous local and international events throughout the year will bring home to everyone the impact of astronomy and basic science—maths, physics and chemistry—in our daily lives, highlighting how science helps to create a fairer and more peaceful society by disseminating fundamental knowledge. The objective of IYA09 is to fire the public’s imagination and stimulate interest in science among the younger generations through the unifying theme of lifting the veil of mystery surrounding the Universe. The programme of activities will heighten awareness of the benefits of astronomy as an invaluable resource shared by all nations. Today, the mysteries and origins of the Universe are within reach of alland 130 countries are taking part in IYA09. Under UNESCO patronage The United Nations and UNESCO have declared 2009 the International Year of Astronomy on the initiative of the International Astronomical Union (IAU), which is coordinating events and being relayed in each participating country by a steering committee of researchers. Outreach and education projects will give professional astronomers in all IAU member countries the opportunity to forge closer ties with amateurs and bring astronomy to the attention of youngsters. And a range of cultural and other events will offer the public a chance to learnabout the latest discoveries, ask astrophysicists questions and observe the most fascinating stars in both hemispheres. Getting girls interested in science To give more weight to astronomy in school curricula, IYA09 is also focusing on teacher training with educational organizations like Sciences à l’école (Science at school) or teacher-astronomer liaison committees, as wellas the HOU consortium (Hands on Universe) in which numerous teachers are participating at various levels. HOU- France provides them with educational software, classwork and astronomy exhibitions (http://www.fr.euhou.net/.) A big effort is being concentrated on getting girls interested in science careers. The flagship initiative called She is an Astronomer aims to challenge preconceptions and promote women’s place in science. This action is developing a « gateway to the Universe » and its Web portal will provide links to regional and national programmes, associations, international and nongovernmental organizations, grants and subsidies for women scientists. Public and private lives of researchers The online community will of course be playing its part, with an interactive journal about science and scientists. The Cosmic c AVRIL 2009 cnesmag/41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 1CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 2-3CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 4-5CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 6-7CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 8-9CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 10-11CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 12-13CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 14-15CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 16-17CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 18-19CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 20-21CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 22-23CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 24-25CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 26-27CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 28-29CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 30-31CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 32-33CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 34-35CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 36-37CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 38-39CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 40-41CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 42-43CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 44-45CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 46-47CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 48-49CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 50-51CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 52-53CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 54-55CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 56-57CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 58-59CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 60-61CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 62-63CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 64-65CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 66-67CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 68-69CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 70-71CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 72-73CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 74-75CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 76