CNES Mag n°41 avr/mai/jun 2009
CNES Mag n°41 avr/mai/jun 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°41 de avr/mai/jun 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : AMA 2009, une année "big bang"

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
J POLITIQUE Business & politics u LILIANE FEUILLERAC, pour le/for, CNES Le Falcon 20, un des trois avions de la flotte de l’unité Safire, de retour de mission à la base de Francazal (Toulouse). The Falcon 20, one of three aircraft in the SAFIRE unit’s fleet, returns to base at Francazal, outside Toulouse. Safire UN PARTENAIRE ACTIF DE L’OBSERVATION SPATIALE Discrets sur le tarmac ou dans les hangars de la base militaire de Toulouse-Francazal, les trois avions instrumentés de l’unité Safire jouent de modestie. Pourtant, leur contribution à l’étude de l’atmosphère et à l’observation de la Terre est essentielle. Le CNES, l’un des trois partenaires de ce service, lui confie des missions de qualification ou de démonstration pour conforter ou compléter les données spatiales. * La fermeture annoncée de cette base aérienne posera, à l’horizon 2010, la question de la relocalisation de cette unité. Administrativement créée en 2004, mais opérationnelle depuis de nombreuses années dans le sillage des pionniers de la recherche aéroportée, l’unité Safire (Service des avions français instrumentés pour la recherche en environnement) est un outil d’investigation précieux dans les programmes de recherche climatique et environnementale. « Parce qu’ils présentent des caractéristiques propres, les trois avions de notre flotte, un Piper Aztec, un ATR 42 et un Falcon 20, assurent des missions particulières en basse, moyenne ou haute troposphère ou peuvent opérer sous la trace des satellites », dit Marc Pontaud, directeur de Safire et artisan de la réussite de cette unité. Pour répondre aux objectifs assignés, les avions sont « instrumentés » et préparés dans les deux hangars de la base aérienne 101*. Trois partenaires impliqués dans la recherche environnementale, Météo-France, le CNRS-Insu et le CNES, mutualisent leurs moyens en hommes et matériel au sein de cette unité. Une préparation « à la demande » Chaque aéronef est en lui-même un véritable laboratoire volant. La première mission de l’équipe est de le mettre en configuration pour permettre son instrumentation. Capteurs, perches, radars et radiomètres réalisés par les laboratoires scientifiques… la customisation n’a pas à voir avec l’esthétique, mais avec la technologie, la physique ou la chimie. Outre ces modifications physiquement inscrites dans la carlingue, l’équipe (soit vingt-cinq ingénieurs, techniciens et administratifs) va préparer la mission. Dans ses différents ateliers, Safire conçoit ses racks en fonction des objectifs de ses clients, dont les principaux sont les scientifiques français. Son expertise est largement reconnue et ses 22/cnesmag AVRIL 2009
J u GENEVIÈVE GARGIR, CNES Business & politics POLITIQUE compétences ont fait leurs preuves dans l’acquisition comme dans le traitement des données pendant le vol. Unique en France, il est l’un des piliers du groupe européen des avions de recherche Eufar. Un assistant apprécié des missions satellitaires « En toute logique, lors des appels d’offres que nous ouvrons à l’international, nos partenaires sont toujours prioritaires », dit Marc Pontaud… quitte à charger un peu le planning. Avec six missions inscrites au calendrier, 2008 a été une année record. Le CNES est au rang des clients prioritaires : « Les moyens aéroportés constituent des compléments indispensables de nos satellites, notamment dans les programmes dédiés à la climatologie et à l’étude de l’atmosphère », confirme Didier Renaut, responsable de programme météo et climat au CNES. Globalement, Safire intervient dans le cadre de démonstrations pour de futures missions spatiales. Cela a permis de mettre au point, en vol, les algorithmes de Carols, le radiomètre qui sera embarqué sur Smos. Il est également mis à contribution pour des opérations de validation. Ainsi, de nombreuses campagnes aéroportées ont servi à valider les mesures de Calipso sur la microphysique des nuages. Le programme Iasi a également fait appel à cette validation par des mesures aéroportées. Au-delà, les avions de Safire interviennent en complément d’autres moyens d’observation, dont les satellites, dans le cadre de programmes scientifiques d’envergure, comme Amma et Polarcat, qui sont d’un intérêt majeur pour la compréhension des phénomènes climatiques. Prague, capitale de la République tchèque, vue par Spot 5. Prague, the capital of the Czech Republic, viewed by SPOT 5. Union européenne Les rendez-vous de la présidence tchèque En succédant à la présidence française de l’Union européenne, la présidence tchèque souhaite, dans le domaine spatial, mettre en œuvre les nouvelles priorités de politique spatiale proposées par la France et adoptées lors du cinquième Conseil espace en septembre 2008, et poursuivre les débats autour de la Politique spatiale européenne. Elle travaille dans ce sens en étroite coopération avec la Commission européenne et l’Esa, ainsi qu’avec le trio des présidences, incluant la Suède qui lui succédera au second semestre 2009 et la France qui l’a précédé. Deux principaux événements sont planifiés par cette présidence : c SAFIRE An active remote-sensing partnership The SAFIRE unit’s three instrumented aircraft on the ramp or in the hangars of Toulouse- Francazal military air base are unobtrusive enough. But their contribution to studying the atmosphere and observing Earth is vital. CNES is one of this unit’s three partners, entrusting it with qualification and demonstration missions to confirmor complement satellite data. Created in 2004 after many years operating in the footsteps of the pioneers of airborne research, the SAFIRE 1 unit is a precious investigative tool for climate and environment research. « The three aircraft in our fleet—a Piper Aztec, an ATR 42 and a Falcon 20—are able to fly special missions in the lower, middle or higher troposphere, or along satellite ground tracks, » says Marc Pontaud, SAFIRE’s director and the architect of the unit’s success. The aircraft are instrumented and prepared in the two hangars of air base 101 2. Three partners from the field of environmental research—Meteo- France, CNRS-INSU and CNES—provide the unit with human and material resources. Aircraft prepped on demand Each aircraft is a flying laboratory. The team’s prime mission is to ready them for instrumentation. Here, customization involves more than painting the aircraft’s livery, as their job is to install sensors, booms, radars and radiometers supplied by science laboratories. Besides these physical modifications on the fuselage, the team of 25 engineers, technicians and clerical staff also prepares the mission. SAFIRE designs equipment racks on its premises for its clients, mostly French scientists. The unit’s expertise is widely renowned and it has a proven track record in acquiring and processing data in flight. Unique in France, it is one of the pillars of the European Fleet for Airborne Research (EUFAR). Assisting satellite missions « Quite logically, our partners are always given priority for international tenders, » says Marc Pontaud, even if this means adding to the flight schedule. With six missions, 2008 was a record year. And CNES is one of the unit’s preferred clients. « Airborne assets are essential to complement our satellites, especially for climatology and atmospheric research programmes, » confirms Didier Renaut, in charge of weather and climate programmes at CNES. Generally speaking, SAFIRE performs demonstrations for future space missions. For example, flight demonstrations served to develop algorithms for CAROLS, the radiometer set to fly on the SMOS mission. The unit is also calledupon for validation operations. Numerous airborne campaigns have been flown to validate measurements from the Calipso satellite concerning cloud microphysics. Similar campaigns were flown for the IASI programme. Besides this function, SAFIRE’s aircraft complement other observing assets, including satellites, for major scientific programmes like AMMA and Polarcat, which are key to understanding climate phenomena. 1 Service des Avions Français Instrumentés pour la Recherche en Environnement 2 With the closure of this air base announced for 2010, SAFIRE will have to relocate. AVRIL 2009 cnesmag/23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 1CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 2-3CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 4-5CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 6-7CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 8-9CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 10-11CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 12-13CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 14-15CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 16-17CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 18-19CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 20-21CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 22-23CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 24-25CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 26-27CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 28-29CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 30-31CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 32-33CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 34-35CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 36-37CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 38-39CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 40-41CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 42-43CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 44-45CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 46-47CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 48-49CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 50-51CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 52-53CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 54-55CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 56-57CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 58-59CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 60-61CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 62-63CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 64-65CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 66-67CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 68-69CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 70-71CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 72-73CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 74-75CNES Mag numéro 41 avr/mai/jun 2009 Page 76