CNES Mag n°40 jan/fév/mar 2009
CNES Mag n°40 jan/fév/mar 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°40 de jan/fév/mar 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'innovation spatiale au service de la société.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
cnesmag Journal trimestriel de communication externe du CNES CNES’external quarterly news magazine AGENDADIARY Jusqu’au/Until 24/05/2009 Exposition « Visions du monde » Exhibition : Visions of the world Musée du Temps, Besançon www.besancon.fr ABONNEMENT GRATUIT SUR SIMPLE DEMANDE : Free subscription offer on request : soit par e-mail à/by e-mail to : cnesmag@cnes.fr en indiquant les éléments mentionnés ci-dessous, including the information requested below, soit en renvoyant le bulletin ci-dessous par fax au or by sending the completed slip below by fax to + 33 (0)5 61 28 13 27, ou par courrier à l’adresse suivante/or by post to : Centre national d’études spatiales CNES MAG 18 avenue Édouard Belin BPI 2 011 31 401 Toulouse CEDEX 9 France M./Mr. Mme/Ms Mlle Nom/Name :. Prénom/First Name : Votre adresse postale complète/Full postal address :.. Votre adresse e-mail/Your e-mail address :.. Souhaitez-vous recevoir par e-mail notre newsletter ? Chaque mois, vous serez informé(e) de la publication du Journal de l'espace (magazine vidéo de 13 minutes) et de notre actualité. oui non Afin de mieux connaître notre lectorat, veuillez nous indiquer : To help us get to know our readers better, please tellus : Votre fonction ou statut professionnel/Your job position or professional status :. Comment vous avez connu CNES MAG/How did you find out about CNES MAG ?... 70/cnesmag JANVIER 2009 Jusqu’au/Until 30/04/2009 02/02/2009 05/02/2009 02/02/2009 04/05/2009 05/02/2009 07/02/2009 13/03/2009 18/03/2009 17/03/2009 19/03/2009 02/04/2009 05/04/2009 18/04/2009 30/04/2009 t Exposition « Nouveau souffle sur l’énergie : climat et énergies renouvelables » Exhibition : New lease of life for energy—climate and renewable power Symposium Corot COROT symposium Exposition « Voyage au centre de la galaxie » (AMA09) Exhibition : Journey to the centre of the galaxy (IYA09) Journée R&T R&T day Attraction pédagogique « Chocs cosmiques » Educational attraction : Cosmic crashes Salon du livre Paris Book Fair Séminaire de prospective Space science seminar Exposition « Nature magnétique : des atomes aux étoiles » (AMA09) Exhibition : Magnetic nature - from atoms to stars (IYA09) Enjeux de l’espace Challenges of Space Musée EDF Electropolis Mulhouse EDF Electropolis museum, Mulhouse http://www.arts-et-metiers.net Observatoire de Paris Paris Observatory http://www.symposiumcorot2009.fr Palais de la découverte, Paris http://www.palais-decouverte.fr Diagora, Labège (31) Diagora congress centre, Labège (Toulouse) http://cnes.cborg.net/r&t2009 Futuroscope, Poitiers http://www.futuroscope.com Paris, Porte de Versailles http://www.salondulivreparis.com Biarritz Cité de l’Espace Toulouse http://www.cite-espace.com Saint-Quentin (02) Saint-Quentin (Picardy) http://www.salondulivreparis.com Presse jeunes/En partenariat avec le CNES, le magazine « Mon quotidien » propose un numéro très complet sur l'espace et les planètes. Au sommaire, cinq grandes thématiques passionnantes : la planète Terre, le système solaire, l’Univers, observer le ciel et la conquête spatiale, et pour chacune d’elle la parole d’un expert, des fiches pédagogiques et des tests de connaissance. Voilà de quoi susciter quelques vocations ! « Mon quotidien » n°22, en vente dans les points presse. Children’s media/In partnership with CNES, Mon Quotidien magazine has devoted an entire issue to space and the planets. Each of the five exciting topics—planet Earth, the solar system, the Universe, observing the sky and space exploration—features interviews with experts, factsheets and knowledge tests. Another way to inspire youngsters to consider careers in space. Mon Quotidien issue 22 – On sale at newsagents in France.
ERATJ Courrier des lecteurs Readers’letters CETTE RUBRIQUE EST LA VÔTRE THIS IS YOUR COLUMN N’hésitez pas à nous poser des questions, nous faire part de vos interrogations, de vos réactions sur l’actualité spatiale ou sur vos sujets d’étude. Nos spécialistes vous répondront. Drop us a line with your questions, opinions on space news or requests for information on subjects you’re studying, and we’ll put our experts on the case… VOS QUESTIONS PAR MAIL : cnesmag @ cnes.fr Françoise, étudiante, 23 ans D’où vient le nom d’Ariane ? Loin d’être représentative de l’ambition européenne, l’appellation initiale du lanceur reposait comme souvent sur des initiales : LIIIS (Lanceur de 3 e génération de substitution). Le CNES a donc lancé un appel à idées. Outre des noms fantaisistes comme Edelweiss ou Guillaume-Tell, Prométhée ou Patience, le choix se porta en premier lieu sur Vega, étoile de la constellation de la Lyre. Le ministre Jean Charbonnel ne le retint pas à cause de la référence à une bière ! Pour la France, principal partenaire du programme, trois autres noms étaient envisagés : Phénix, Pénélope ou Ariane. Pour le délégué allemand, Phénix était exclu après l’échec de l’Eldo. Le nom de Pénélope fut rejeté car on escomptait bien de pas attendre vingt ans pour le premier lancement ! Restait Ariane : le fil d’Ariane ayant permis à Thésée de trouver la sortie du labyrinthe. Même les sceptiques s’inclinèrent, et très vite le nom d’Ariane devint populaire. À partir de 1977, on savait également le prononcer sur l’autre rive de l’Atlantique. Françoise, student, 23 How did Ariane get its name ? Like many space programmes, the launcher originally went by its initials, LIIIS—hardly a rousing expression of European ambition. So CNES put out a call for ideas. Fanciful suggestions www.cnes.fr like Edelweiss, William Tell, Prometheus and Patience notwithstanding, the initial choice was Vega—after the star in the Lyra constellation. However, Minister Jean Charbonnel rejected it, due to its associations with a brand of beer. France, the main programme partner, envisaged three other possibilities : Phoenix, Penelope and Ariane. For the Germans, Phoenix was out after the collapse of ELDO. Penelope was rejected since the teams were not planning to wait 20 years for the first launch. That left Ariane—the French spelling of Ariadne, whose famous thread helped Theseus escape from the labyrinth. Even the sceptics agreed, and the new name quickly caught on. Charles, animateur, 35 ans J’ai entendu dire que les satellites peuvent suivre les épidémies. Mais que surveillentils exactement ? Les satellites suivent des éléments qui peuvent favoriser le développement d’une maladie, comme les eaux stagnantes, les vents, les déforestations. Par exemple, le paludisme se transmet par des moustiques, les anophèles, porteurs du parasite. Pour qu’un moustique prospère, il lui faut une bonne dose de chaleur et de pluie. Les satellites observent par exemple la température de surface de l’eau au niveau de l’île Sainte-Hélène, au large des côtes africaines. Une forte variation de température de l’eau signale que dans les trois prochains mois il y aura un risque de pluie anormalement diluvienne en Afrique de l’ouest, qui va produire les mares dont raffolent les anophèles. Les satellites et notamment ceux affectés à l’observation de la Terre sont des outils parmi d’autres. C’est en fusionnant les données satellitaires avec d’autres informations qu’on peut espérer prédire les risques d’épidémies. Charles, presenter, 35 I’ve heard satellites can track epidemics, but what exactly do they monitor ? Satellites monitor the factors that help diseases spread—like stagnant water, wind and deforestation. Malaria, for example, is transmitted by the Anopheles mosquito, which carries the parasite. To prosper, the mosquito needs a good dose of rain and warmth. Satellites monitor ocean surface temperature in the region of Saint Helena in the South Atlantic, for example. A sharp variation signals a risk of unusually heavy rain in West Africa in the months to come, creating an ideal breeding ground for the mosquito. Earth observation satellites are a particularly valuable tool : by combining satellite data with other information, we can often predict the outbreak of an epidemic. L’espace, c’est bon pour la santé – Conversations spatiales avec Antonio Güell. http://www.cnes.fr/webmag Space is good for your health — Space conversations with Antonio Guell. Dossier sur les débris spatiaux http://www.cnes.fr/webmag Special feature on space debris. SEND IN YOUR QUESTIONS BY E-MAIL TO : Maélis, collégienne, 12 ans Je dois expliquer à ma classe ce qu’est un cimetière spatial. Pouvez-vous m’aider ? En orbite géostationnaire, on est très loin de la Terre (36000 km) et il n’est pas possible de faire retomber les satellites dans l’atmosphère quand ils arrivent en fin de vie. Il n’est pas possible non plus de les laisser sur cette orbite car elle est très utilisée par d’autres satellites. Cela pourrait entraîner des « embouteillages » et donc des risques de collision. La seule solution aujourd’hui est de les transférer à 300 km au-dessus de l’orbite géostationnaire, sur une orbite dite « cimetière » et qui constitue une sorte de décharge où l’on met les satellites devenus inutiles. Maélis, junior high school pupil, 12 I have to explain to my class what a space graveyard is. Can you help ? Geostationary orbits are a long way above Earth—36,000 km to be exact—making it impossible to deorbit satellites at the end of their lives to burnup in the atmosphere. But we cannot leave them in this orbiteither because many other satellites use it : that would lead to congestion and the risk of collisions. The only solution available today is to transfer spent satellites to a graveyard orbit (also called a junk or disposal orbit) 300 km above geostationary orbit, thereby reducing the chance of a collision. Les Incollables sur l’espace/Vous connaissez bien sûr « Les Incollables », petits éventails astucieux qui éveillent la curiosité et favorisent l’acquisition des connaissances par le jeu et la convivialité. Vous pourrez désormais tester en famille votre culture spatiale. Les éditions Play Bac viennent de publier, pour le compte du CNES, une série de 96 questions sur l’espace. À vous de jouer ! Sur simple demande à cnesmag@cnes.fr Test your space knowledge/Les Incollables is a series of question/answer games designed to spark curiosity and encourage children of each age group to acquire knowledge. Play Bac has published an Incollables for CNES on the topic of space, based on a set of 96 questions. Available on request at cnesmag@cnes.fr. JANVIER 2009 cnesmag/71



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 1CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 2-3CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 4-5CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 6-7CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 8-9CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 10-11CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 12-13CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 14-15CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 16-17CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 18-19CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 20-21CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 22-23CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 24-25CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 26-27CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 28-29CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 30-31CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 32-33CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 34-35CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 36-37CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 38-39CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 40-41CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 42-43CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 44-45CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 46-47CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 48-49CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 50-51CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 52-53CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 54-55CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 56-57CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 58-59CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 60-61CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 62-63CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 64-65CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 66-67CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 68-69CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 70-71CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 72