CNES Mag n°40 jan/fév/mar 2009
CNES Mag n°40 jan/fév/mar 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°40 de jan/fév/mar 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'innovation spatiale au service de la société.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
J monde World u THÉO PIRARD pour le/for CNES 56 satellites Navstar (dont 31 en service) constituent la constellation GPS de satellites de navigation. The GPS satellite navigation constellation comprises 56 Navstar satellites (31 in operation). développement du système de positionnement par satellite, Galileo, paraît en bonne voie, il n’en est pas de même pour GMES. Des incertitudes existent quant au financement et à la gouvernance de ce grand programme dédié au changement climatique et à la sécurité. Or les députés soulignent qu’un engagement financier limité porterait atteinte à la viabilité d’un programme d’envergure tel que GMES. Dans le domaine de la sécurité, le Parlement considère qu’il revient à l’UE d’encourager le développement de technologies duales, c’est-à-dire à la fois civiles et militaires, car une telle synergie permet d’accroître la capacité européenne de sécurité et de défense. Enfin, s’agissant de l’exploration, les eurodéputés estiment que l’Europe devrait élaborer une vision commune et une planification stratégique à long terme pour l’exploration spatiale par les humains et les robots, en s’associant aux programmes internationaux d’exploration. Sur ces trois priorités, le Parlement européen engage la Commission européenne et le Conseil à formuler des propositions concrètes. Il reconnaît également le rôle devenu incontournable de l’espace et des données spatiales pour répondre aux grands défis mondiaux : changement climatique, sécurité, gestion des crises, compétitivité… Mais l’effort en faveur de l’espace que le Parlement réclame ne se fera pas sans un renforcement politique de l’Europe spatiale. C’est pourquoi les parlementaires européens souhaitent que la politique spatiale européenne soit construite conformément au traité de Lisbonne qui, bien que non encore adopté, prévoit une procédure de codécision en matière spatiale, permettant au Parlement européen de se faire entendre des autres institutions européennes : la Commission et le Conseil. Constellations de satellites RENOUVEAU ET NOUVEL ESSOR ESP MEPs commit to space On 20 November 2008 in Strasbourg, the European Parliament voted by a large majority to adopt the European Space Policy (ESP). This vote shows the importance MEPs attach to space issues and confirms the growing role they intend to play in shaping the future ESP. The resolution outlining the key priorities of Europe’s space policy was adopted at the initiative of French MEP Pierre Pribetich. The most pressing issue is the implementation of the European Union’s Galileo and GMES programmes. While the development phase of the Galileo satellite navigation system appears to be on track, the same cannot be said for GMES, as uncertainties still surround the funding and governance of this key environment monitoring and security programme. MEPs have underlined that a failure to secure sufficient funding could compromise its viability. In the security arena, the Parliament deems that the EU should nurture dual-use civil/military technologies, as such synergies will boost Europe’s security and defence capability. Lastly, in space exploration, MEPs want Europe to craft a shared vision and a strategic long-termplan for human and robotic exploration, in partnership with international space exploration programmes. In these three priority areas, the Parliament has asked the European Commission and the EU Council to formulate concrete proposals. It also recognizes the crucial role of space and satellite data in rising to the global challenges posed by climate change, security, crisis management and competitiveness. But the commitment to space the Parliament has called for will be impossible without a stronger political foundation for Europe’s space programme. MEPs would like to see the ESP established in line with the Treaty of Lisbon, which, although not yet adopted, provides for joint decision-making on space issues, thereby giving the European Parliament a voice alongside the Commission and Council. En astronomie, le mot « constellation » désigne un ensemble d’étoiles qui paraissent si proches dans le ciel que les anciennes civilisations ont cru y voir des figures, des signes, des symboles. L’astronautique s’est mise à la mode des constellations, en déployant des satellites assez identiques pour une même application. Systèmes de navigation Le GPS (Global Positioning System), développé par l’US Air Force et l’industrie américaine, fait appel à une constellation de 31 satellites Navstar sur six plans orbitaux à 20 000 km. Équipés d’horloges atomiques ultraprécises, ces satellites de navigation servent à synchroniser les systèmes au sol et à se localiser partout dans le monde. L’utilisateur du 62/cnesmag JANVIER 2009
J World monde récepteur GPS a besoin des signaux de temps émis par au moins quatre satellites pour calculer sa position. La Russie s’est elle aussi dotée de son système appelé Glonass, avec 24 satellites sur trois plans d’orbite à 19 100 km. Les Glonass se sont révélés moins fiables et la constellation n’a pu être opérationnelle à l’échelle globale. Elle devrait l’être en 2010. Pour la prochaine décennie, deux autres systèmes de navigation prennent forme : les constellations de Compass/Beidou chinois (30 satellites à 21600 km) et du Galileo européen à des fins civiles (30 satellites à 23600 km). Un effort est mené pour rendre les systèmes compatibles et interopérables afin que l’utilisateur, sur terre, sur mer et dans les airs, puisse dès 2014 disposer des indications de temps fournies par 110 satellites de quatre constellations ! Services de communication À la fin du siècle précédent, des industriels et des investisseurs ont osé miser sur le développement de systèmes de dizaines de satellites relais placés sur des orbites basses pour briser le monopole des opérateurs publics nationaux. La plus osée (66 minisatellites) et la plus chère (plus de 3 milliards d’euros) de ces constellations est Iridium. Après avoir été racheté pour un prix symbolique, après l’importante faillite d’Iridium-Motorola, le système global de satellites interconnectés connaît de meilleurs résultats… avec le soutien du Pentagone. Il a démontré l’efficacité de ses services de mobilophonie, des communications maritimes et aériennes, notamment au-dessus des pôles. Sans préciser l’investissement, l’opérateur a décidé de renouveler sa constellation, avec son projet Next. « SE MET À LA MODE DES CONSTELLATIONS. » L’OBSERVATION DE L’ENVIRONNEMENT TERRESTRE « Environmental monitoring of Earth is also turning to constellations. » Globalstar, avec 48 minisatellites, se posait en sérieux concurrent d’Iridium : moins complexe et moins coûteux, il ciblait les zones habitées du globe. Des problèmes de fonctionnement ont obligé l’opérateur à anticiper le remplacement de sa constellation en commandant à Thales Alenia Space 48 minisatellites de plus grande capacité et de durée de vie double (quinze années). De son côté, Orbcomm propose 30 microsatellites de connexions M2M (Machine to Machine) pour la gestion des transports, le contrôle du trafic, la surveillance de réseaux de distribution… Il vient de commander à Sierra Nevada Corp les 18 petits satellites relais O2G (Orbcomm Second Generation). Durant l’été 2009, a été dévoilé le projet O3b (Other 3 Billion) : 16 minisatellites à quelque 8000 km en orbite équatoriale serviront dès 2011 à relayer de hauts débits de données entre les réseaux terrestres. Le but est de mettre l’Internet large bande à la portée de trois autres milliards de Terriens ! O3b a commandé à Thales Alenia Space (Cannes) la fabrication de huit premiers satellites de 700 kg. Observations en continu L’observation de l’environnement terrestre se met à la mode des constellations. L’université de Surrey (Guildford, Royaume-Uni), avec le professeur Martin Sweeting et SSTL (Surrey Satellite Technology Ltd) a montré la voie Le prochain nouveau-né de la constellation GPS, alias Navstar 2 F, sera lancé en 2009 par une fusée Delta 4. The next satellite to join the GPS constellation, Navstar 2F, will be launched in 2009 by a Delta 4 vehicle. c JANVIER 2009 cnesmag/63



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 1CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 2-3CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 4-5CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 6-7CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 8-9CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 10-11CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 12-13CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 14-15CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 16-17CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 18-19CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 20-21CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 22-23CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 24-25CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 26-27CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 28-29CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 30-31CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 32-33CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 34-35CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 36-37CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 38-39CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 40-41CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 42-43CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 44-45CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 46-47CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 48-49CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 50-51CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 52-53CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 54-55CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 56-57CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 58-59CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 60-61CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 62-63CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 64-65CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 66-67CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 68-69CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 70-71CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 72