CNES Mag n°40 jan/fév/mar 2009
CNES Mag n°40 jan/fév/mar 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°40 de jan/fév/mar 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'innovation spatiale au service de la société.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
ERATJ news SCARAB/MEGHA-TROPIQUES Essais de recette du module optique Dans le cadre de la mission d’observation de l’atmosphère tropicale Megha-Tropiques, l’instrument Scarab permettra de fournir une estimation du bilan radiatif au sommet de l’atmosphère. Une phase importante du projet vient de se terminer pour les équipes intégrées CNES/LMD. Après l’intégration du sousensemble optique au Laboratoire de métrologie dynamique, le transfert au CNES a eu lieu le 17 novembre 2008. Les prochaines étapes vont se dérouler au Centre spatial de Toulouse, à savoir la recette fonctionnelle du sousensemble, l’intégration de l’instrument complet, les essais de qualification et les opérations d’étalonnage au sol. L’instrument sera alors prêt à partir pour Bangalore (Inde) afin d’être intégré sur le satellite Megha-Tropiques par l’Isro (agence spatiale indienne). COROT UN ŒIL AIGUISÉ SUR LES CHAMPS D’ÉTOILES Trouver des planètes extrasolaires nécessite de la patience et… un télescope spatial performant. Minisatellite lancé en décembre 2006, Corot répond pleinement au cahier des charges. Son télescope de 27 cm de diamètre scrute des champs d’étoiles pour déceler les vibrations des étoiles mais aussi les infimes baisses de luminosité qui signent le passage d’une planète. La mission d’astronomie, développée par une équipe intégrée CNES avec la collaboration de laboratoires et des participations internationales a permis, depuis deux ans, de mener des observations d’une extrême précision. À ce jour, Corot a détecté quatre planètes semblables au Soleil et un astre étrange, intermédiaire entre planète et étoile. En fait, Corot a trouvé de nombreux astres candidats à la dénomination de « planètes », mais la tâche la plus difficile est en cours : les confirmer par les observations de télescopes au sol. Et ceci n’est qu’un avant-goût. Le premier symposium consacré aux résultats de Corot se tiendra à Paris du 2 au 5 février 2009 ; il pourrait recéler quelques surprises. A sharp eye on star fields Finding extrasolar planets requires patience … and a state-of-the-art space telescope. Enter the COROT minisatellite, launched in December 2006. Its 27-cm-diameter telescope peers into distant star fields to measure stellar vibrations and the slight dip in brightness when a planet ‘transits’in front of a star. In two years, the COROT astronomy mission—developed by a CNES integrated project team working with laboratories and international partners—has provided some extremely precise observation data. To date, it has found four exoplanets orbiting Sun-like stars, as wellas an unknown celestial object, something between planet and star. COROT has also detected numerous objects that could be classed as planets. The more difficult task of confirming these observations by ground telescope is now underway. More surprises could be in store at the first COROT symposium in Paris from 2 to 5 February 2009. Optical module readies for acceptance Part of the Megha-Tropiques atmosphere observation mission, the SCARAB instrument will determine the radiation budget at the top of the atmosphere. The integrated CNES/LMD (dynamic meteorology research laboratory) teams have completed a key phase of the programme. After integration at the LMD, the optical subassembly was transferred to CNES on 17 November 2008. The next phases will take place at the Toulouse Space Centre : functional acceptance of the subassembly, integration of the complete instrument, qualification tests and ground calibration. The instrument will then ship to Bangalore, India, for mating with the Megha- Tropiques satellite at the Indian Space Research Organization (ISRO). Lexique La recette Réception. Ensemble des opérations conduisant au transfert de propriétés d’un produit. Acceptance Set of operations after which the customer assumes ownership of a product www.cnes.fr COROT Planète ou étoile ratée ? Planet or failed star ? http://www.cnes.fr/webmag SCARAB/MEGHA-TROPIQUES Un satellite pour comprendre les ouragans A satellite to help us understand tropical storms http://www.cnes.fr/webmag Un œil sur les cyclones http://www.cnes.fr/webmag 6/cnesmag JANVIER 2009
DECLIC VOL EN VUE POUR LE MINILABORATOIRE www.cnes.fr www.cnes.fr/enseignants VENDÉE GLOBE Des balises dans la course Venus de sept pays différents, trente skippers sont engagés dans le Vendée Globe. Parmi eux, quatre* ont emporté une balise Argos que leur ont confié les élèves impliqués dans le programme éducatif Argonautica du CNES. Jean-Pierre Dick, Dominique Wavre, Arnaud Boissières les ont larguées lors de leur passage autour de l’Antarctique, dans le courant circumpolaire, le plus grand courant au monde. Celle de Kito de Pavant est revenue aux Sables d’Olonne, à la suite de l’abandon du navigateur. Depuis leur largage, les balises enregistrent chaque jour des données qui sont étudiées par les classes. Au total une cinquantaine d’établissements du primaire au secondaire participent à cette aventure et comparent ces données avec celles du satellite océanographique Jason 2 pour mieux comprendre la circulation océanique, sa variabilité et son lien avec le climat. Joséphine, La Fille de l’Atlantique et Arnautlautique poursuivent leur périple dans le courant circumpolaire où elles se déplacent rapidement. Declic est un minilaboratoire optique. Automatique et mis en œuvre par l’homme, il est dédié à l’étude de milieux transparents qui ne peuvent pas s’observer au sol, comme les interfaces de croissance entre un liquide transparent et son solide, ou les liquides placés dans des conditions particulières de température et de pression (dites critiques). Si ces recherches posent des questions fondamentales très attendues par la communauté internationale, elles intéressent aussi de larges domaines d’applications au sol, tels la métallurgie des alliages pour l’aéronautique, la destruction des déchets ménagers et industriels par combustion « verte » dans l’eau supercritique, ou le stockage d’ergols pour les lanceurs et les satellites. Les observations de Declic pourraient être d’un grand intérêt pour les technologies liées à l’exploration habitée du système solaire, pour le traitement sans effluents des déchets organiques, humains ou végétaux. L’instrument, en développement bilatéral avec la Nasa, fera l’objet d’une étroite collaboration avec l’agence américaine. Il sera lancé par la navette spatiale en juillet 2009 vers le module Destiny de l’ISS où il fonctionnera pour une durée de quatre ans renouvelable. Minilab flight in sight DECLIC is a mini laboratory with an optical instrument suite. The automatic, human-implemented lab is dedicated to the study of transparent media that cannot be observed on the ground, like the growth interfaces between a liquid and its solid form, or liquids at critical temperatures and pressures. While these experiments willaddress fundamental and long-awaited questions for the international research community, they also have broad industrial application in such areas as alloy metallurgy for aerospace, supercritical water processes for the ‘green’combustion of household/industrial waste and propellant storage for spacecraft. DECLIC observations may equally support the development of new technologies for crewed exploration of the solar system, like effluent-free treatment of human, plant and other organic waste. Developed under a collaborative agreement with NASA, the instrument will be launched by the Space Shuttle in July 2009 and installed in the Destiny module of the ISS, operating on a four-year renewable basis. Tests et préparations de Declic au Centre spatial de Toulouse. DECLIC undergoing final preparations at the Toulouse Space Centre. Buoys in the Southern Ocean Thirty skippers from seven countries are competing in the Vendée Globe round-the-world yacht race. Four* agreed to carry Argos transmitter buoys, entrusted to them by pupils involved in CNES’s Argonautica schools programme. Jean-Pierre Dick, Dominique Wavre and Arnaud Boissières released their transmitters in the Antarctic Circumpolar Current (ACC)—the world’s largest ocean current system. Kito de Pavant’s transmitter is back in Les Sables-d’Olonne, where the race starts and finishes, following his early withdrawal. Once released, the buoys record and return data every day for study back in the classroom. The 50 participating primary and secondary schools are comparing these with data from the Jason-2 oceanography satellite as they learnabout ocean circulation, its variability and its links with the climate. Three buoys, Joséphine, La Fille de l’Atlantique and Arnautlautique, are drifting rapidly in the ACC. * Jean-Pierre Dick, Dominique Wavre, Arnaud Boissières, Kito de Pavant. * JANVIER 2009 cnesmag/7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 1CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 2-3CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 4-5CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 6-7CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 8-9CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 10-11CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 12-13CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 14-15CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 16-17CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 18-19CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 20-21CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 22-23CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 24-25CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 26-27CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 28-29CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 30-31CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 32-33CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 34-35CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 36-37CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 38-39CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 40-41CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 42-43CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 44-45CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 46-47CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 48-49CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 50-51CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 52-53CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 54-55CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 56-57CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 58-59CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 60-61CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 62-63CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 64-65CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 66-67CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 68-69CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 70-71CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 72