CNES Mag n°40 jan/fév/mar 2009
CNES Mag n°40 jan/fév/mar 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°40 de jan/fév/mar 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'innovation spatiale au service de la société.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
J POLITIQUE Business & politics Tests sur le simulateur de Planck en mars 2008 à l’Estec (Noordwijk). Planck is tested on the simulator in March 2008 at ESTEC, Noordwijk. c’est un grand observatoire spatial aux longueurs d’onde infrarouge et submillimétrique qui étudiera la naissance des étoiles et des galaxies. Il emporte trois instruments cryogéniques pour lesquels le CNES et les organismes partenaires se sont fortement investis. Ces deux satellites devraient être lancés en avril depuis le Centre spatial guyanais sur la même Ariane 5. Nous espérons également lancer Picard, un microsatellite de la filière Myriade, qui étudiera la variabilité du Soleil, en particulier pour en comprendre une éventuelle influence sur le climat. Herschel lors de tests acoustiques en juin 2008 à l’Estec (Noordwijk). Herschel undergoes acoustic testing in June 2008 at ESTEC, Noordwijk. Anny-Chantal Levasseur-Regourd : Au niveau de l’Année mondiale de l’astronomie, plusieurs centaines de projets se mettent en place sur tout le territoire français (y compris l’outremer) grâce aux efforts d’établissements publics comme le CNES, de l’Éducation nationale et de nombreuses associations de diffusion de la culture scientifique. Ces projets sont décrits sur le site national* avec accès à l’information par région, date et/ou catégorie (animations, expositions, conférences, etc.). On peut, en particulier, IYA09 All eyes on astronomy in 2009 The International Year of Astronomy (IYA09) was declared officially open mid-January at UNESCO headquarters in Paris, in the presence of a number of dignitaries and Nobel Prize winners. We talked to CNES President Yannick d’Escatha and Anny-Chantal Levasseur-Regourd, who is chairing the IYA09 organizing committee in France, about astronomy’s importance and its ability to inspire. answers will come from advancing technology. Astronomers need large telescopes, state-of-the-art detectors and, for more than 50 years now, space. In my view, it is this combination of simple and yet fundamental questions with sophisticated technologies that makes astronomy so rewarding. That’s what we must underline. Science may be hard, but it’s also exciting. A space mission is also a great human adventure that calls on a broad spectrum of skills over several years. The International Year of Astronomy aims to get people, especially youngsters, interested in science. Why do you think astronomy can do that ? Yannick d’Escatha : How did the Universe form ? Are there habitable planets orbiting other stars ? These kinds of questions that astronomers are asking themselves make us think and fascinate us. But ever since the discoveries of Galileo, we know that the Anny-Chantal Levasseur-Regourd : More than 4,000 years ago, humans were most probably already looking to the heavens and wondering about their origins. Over 400 years ago, they began discovering the Universe through a scientific approach that led them to estimate cosmic distances and timescales. And with the advent of the space era some 50 years ago, we acquired the ability to observe beyond Earth’s atmosphere and seek out unknown objects and processes across the energy spectrum. At the same time, early exploration of our solar system revealed new and fantastically varied worlds, giving us clues about climate evolution and the origins of life. All these fascinating subjects perfectly illustrate the teachings of mathematics, physics, chemistry or life and Earth sciences ! What events in astronomy can we look forward to in 2009 ? Yannick d’Escatha : Planck and Herschel are two astronomy missions eagerly awaited by the French scientific community. Planck is a European cosmology mission for which France is supplying the main instrument. We expect it to help us understand the processes at work during the very first moments of the Universe. Herschel is a large infrared and submillimetre space observatory that will study the 26/cnesmag JANVIER 2009
J Business & politics POLITIQUE citer les 100 grandes conférences animées de janvier à décembre par des scientifiques de renom, dans la plupart des grandes villes ; les 100 heures d’astronomie, du 2 au 5 avril 2009, sur une multitude de sites, aussi près de chacun que possible ; ou encore tous les projets qui permettront à des personnes empêchées (malvoyants, malentendants, personnes hospitalisées ou atteintes d’un handicap) d’appréhender notre compréhension actuelle de l’Univers. … et pour la suite, quels sont les projets au-delà de 2010 ? Yannick d’Escatha : Pour une agence spatiale qui travaille sur le long terme, 2010 c’est déjà demain. D’ailleurs, le séminaire de prospective scientifique spatiale que nous tiendrons en mars 2009 doit nous permettre de définir nos projets prioritaires pour les années 2015-2025 ! En attendant, parmi les projets qui devraient être lancés d’ici à 2015, je peux citer deux missions, Gaia, d’astrométrie globale de notre Galaxie, et Bepi Colombo, qui étudiera la planète Mercure. 2013 devrait voir l’emport vers la station spatiale internationale de l’horloge à atomes froids Pharao, une première mondiale. L’exploration de la planète Mars est aussi une entreprise de longue haleine avec la mission Mars Science Laboratory de la Nasa, qui partira en 2011, la mission européenne ExoMars en 2016, et après 2025, une mission de retour d’échantillons martiens. Anny-Chantal Levasseur-Regourd : Dès que la décision de déclarer 2009 Année mondiale de l’astronomie fut prise par les Nations unies et l’Union astronomique internationale, un objectif essentiel pour les 130 pays impliqués dans cette aventure fut d’assurer un développement pérenne pour certains projets mis en place. Ce souci a été présent dans la sélection des projets labellisés en France pour AMA09. Il est, par ailleurs, important que des efforts continuent à être menés pour permettre au grand public d’admirer le ciel nocturne en l’absence de toute pollution lumineuse, en particulier dans des parcs et des sites consacrés aux observations astronomiques. Enfin, il est certain que des réseaux d’accès facile aux découvertes astronomiques les plus récentes continueront de se développer au cours des prochaines années. www.cnes.fr 2009 sous le signe de l’astronomie http://www.cnes.fr/webmag * POUR EN SAVOIR PLUS : FIND OUT MORE AT qwww.astronomy/2009.fr birth of stars and galaxies. It will carry three cryogenic instruments in which CNES and the mission partners have invested heavily. Both satellites are scheduled to launch together in April from the Guiana Space Centre on an Ariane 5. We also intend to launch Picard, a microsatellite built around the Myriade bus, to study solar variations and in particular any impacts they might have on climate. Anny-Chantal Levasseur-Regourd : For IYA09, several hundred projects are being initiated all over France and its overseas territories through the efforts of government agencies like CNES, education authorities, schools and universities and numerous science outreach associations. The national website* has all the details by region, date and/or category (events, exhibitions, lectures, etc.). For example, there will be 100 key lectures from January to December delivered by top scientists in most large cities across the country ; 100 hours of astronomy observations from 2 to 5 April at a number of sites, so everyone should be able to find one not too far from home ; and a range of projects aimedat people— the visually impaired, those with hearing difficulties, hospital patients or the disabled—who may find it hard to stay abreast of the latest discoveries enhancing our understanding of the Universe. And what projects are being linedup for after 2010 ? Yannick d’Escatha : As a space agency that plans over the long term, for us 2010 is here tomorrow. Our space science seminar in March 2009 will serve to define our project priorities for 2015-2025. In the meantime, two noteworthy projects scheduled for launch by 2015 are the Gaia astrometry mission to measure distances between stars in our galaxy and Bepi Colombo to study Mercury. In 2013, the PHARAO cold-atom clock is scheduled to fly to the International Space Station on a world-first mission. Exploration of Mars is also a long-termeffort that will be pursued with NASA’s Mars Science Laboratory mission in 2011, Europe’s ExoMars mission in 2016 and a sample return mission after 2025. Anny-Chantal Levasseur-Regourd : Once the United Nations and the International Astronomical Union declared 2009 the International Year of Astronomy, a key aim for the 130 nations taking part was to secure the long-termfuture of certain projects already in place. This was a factor in the official selection in France for IYA09. It’s also important that efforts should continue to give the public the chance to admire the night sky free from light pollution, particularly at astronomy observation sites. Lastly, networks affording easy access to the latest discoveries in astronomy will continue to flourish in the years ahead. JANVIER 2009 cnesmag/27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 1CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 2-3CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 4-5CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 6-7CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 8-9CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 10-11CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 12-13CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 14-15CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 16-17CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 18-19CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 20-21CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 22-23CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 24-25CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 26-27CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 28-29CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 30-31CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 32-33CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 34-35CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 36-37CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 38-39CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 40-41CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 42-43CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 44-45CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 46-47CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 48-49CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 50-51CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 52-53CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 54-55CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 56-57CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 58-59CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 60-61CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 62-63CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 64-65CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 66-67CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 68-69CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 70-71CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 72