CNES Mag n°40 jan/fév/mar 2009
CNES Mag n°40 jan/fév/mar 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°40 de jan/fév/mar 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'innovation spatiale au service de la société.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
J POLITIQUE Business & politics u PHILIPPE COLLOT, CNES Le CNES au Conseil européen Les 11 et 12 décembre 2008 s’est tenu à Bruxelles le dernier Conseil européen présidé par la France dans le cadre de la présidence française de l’Union européenne. L’espace aura été un dossier particulièrement traité lors de cette présidence. À ce titre, le CNES a exposé à l’occasion de ce Conseil ses dernières réalisations grand public qu’il avait développé pour l’événement labellisé PFUE (Strasbourg, édition spatiale). Au sein du bâtiment Justus-Lipsius, siège du Conseil de l’Union européenne, le CNES a présenté, par le biais d’installations interactives inédites établies dans l’Atrium transformé en centre de presse, les irremplaçables bénéfices qu’apporte l’espace aux citoyens européens. À cette occasion, les échanges avec la presse française et européenne, ainsi qu’avec les parlementaires et fonctionnaires européens présents ont été particulièrement fructueux. CNES at the EU Council On 11 and 12 December, the last Council meeting of France’s EU presidency was held in Brussels. Space has been at the forefront of France’s six-month tenure and this gathering was no exception. CNES displayed for the occasion the latest public exhibits conceived for the Strasbourg in Space event. It also setup a number of original and interactive features in the Atrium of the EU Council’s Justus-Lipsius headquarters building, highlighting the key benefits that space brings to Europe’s citizens. Contacts with the French and European press and with European members of parliament and officials proved particularly fruitful. t Système Végétation, 10 ans sans faillir/Végétation est le nom de la première mission de la Commission européenne dans l’espace. Ce système de télédétection spatiale est devenu l’œil européen du pouls vert de notre planète. Il fête dix années de fonctionnement quasi continu au moyen d’instruments de prises de vue multispectrales, à bord des satellites français d’observation Spot 4 et Spot 5. Répondant aux besoins des politiques européennes en agriculture, environnement et développement durable, Végétation est le précurseur et pionnier du système GMES (Global Monitoring for Environment & Security). Le système, qui met en œuvre deux radiomètres Végétation, représente un investissement d’environ 160 millions d’euros, dont 55 millions ont été pris en charge par la Commission européenne. VEGETATION system : 10 years and going strong/The European Commission’s first space mission, the VEGETATION remote-sensing system has been monitoring the pulse of the planet for 10 years almost non-stop with its multispectral viewing instruments on the French SPOT 4 and SPOT 5 Earthimaging satellites. Designed to meet the needs of Europe’s agricultural, environmental and sustainable development policies, VEGETATION is a pioneer and the precursor of the Global Monitoring for Environment and Security system (GMES). The system, which comprises two radiometers, represents an investment of around € 160 million, € 55 million of which was funded by the European Commission. Continuité assurée avec Proba (Végétation)/Végétation 3 sera une histoire belge. L’instrument de 34 kg consistant en un ensemble compact de trois télescopes pour des prises de vue (résolution de 300 m) équipera le microsatellite Proba V de 160 kg. La mission, financée par la Belgique, sera réalisée dans le cadre des activités technologiques de l’Esa. Le lancement est prévu pour le printemps 2012. Proba to assure continuity with VEGETATION-3/VEGETATION-3 will be an all-Belgian effort. The compact 34-kg instrument, comprising three imaging telescopes with a resolution of 300m, will be carried on the 160-kg Proba V microsatellite. Funded by Belgium, this mission will be performedas part of ESA’s technology activities. The satellite is scheduled to launch in spring 2012. 24/cnesmag JANVIER 2009
J u FABIENNE CASOLI, CNES Business & politics POLITIQUE Depuis le siège de l’Unesco à Paris, l’Année mondiale de l’astronomie (AMA) 2009 a été déclarée officiellement ouverte, mi-janvier, en présence de plusieurs sommités et Prix Nobel. Une occasion pour demander à Yannick d’Escatha, président du CNES, et Anny-Chantal Levasseur-Regourd, présidente d’AMA France, de nous expliquer l’attrait et l’importance de cette discipline. AMA09 Plein phare sur l’astronomie en 2009 interview « L’Année mondiale de l’astronomie a pour objectif de stimuler l’intérêt du public, et particulièrement des jeunes, pour la science. Pourquoi l’astronomie peut-elle jouer ce rôle ? Yannick d’Escatha : Comment l’Univers a t-il commencé ? Y a-t-il des planètes habitables en orbite autour d’autres étoiles ? Les questions que se posent les astronomes interpellent et fascinent tout à la fois. Mais depuis Galilée, on sait que pour y répondre les progrès technologiques sont essentiels. Les astronomes ont besoin de grands télescopes, de détecteurs à la pointe de la technologie, et depuis plus de 50 ans, du spatial. Pour moi, c’est ce mélange de questions simples mais fondamentales et de technologies pointues qui fait toute la richesse de l’astronomie. C’est cela qu’il faut mettre en avant pour montrer que la science, c’est certes difficile, mais aussi passionnant et excitant. C’est aussi une belle aventure humaine que de mener à bien une mission spatiale, impliquant toute une palette de compétences et de métiers pendant plusieurs années. Anny-Chantal Levasseur-Regourd : Il y a plus de 4000 ans, les humains contemplaient sans doute déjà le ciel en s’interrogeant sur leurs origines. Il y a plus de 400 ans, ils ont commencé à découvrir l’Univers à partir d’une approche scientifique qui les a progressivement conduits à arpenter le cosmos pour y estimer des distances, donc des temps. Il y a quelque 40 ans, avec les débuts de l’ère spatiale, il nous est devenu possible d’observer au-delà de l’atmosphère terrestre, pour appréhender des objets et des processus inconnus, des plus hautes aux plus basses énergies. Simultanément, les débuts de l’exploration spatiale du système solaire nous ont donné accès à des mondes inconnus et fantastiquement variés, qui abordent en particulier les thématiques de l’évolution des climats ou de l’origine de la vie. Autant de sujets fascinants qui illustrent parfaitement les enseignements de mathématiques, de physique, de chimie ou de sciences de la vie et de la terre ! En quoi 2009 sera une année riche en événements astronomiques ? Yannick d’Escatha : 2009 va être l’année de Planck et Herschel, des missions d’astronomie attendues avec impatience par la communauté scientifique française. Planck est une mission européenne de cosmologie, dont l’instrument principal est piloté par la France. On attend d’elle rien de moins que la compréhension des processus à l’œuvre pendant les tout premiers instants de l’Univers. Quant à Herschel, c JANVIER 2009 cnesmag/25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 1CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 2-3CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 4-5CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 6-7CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 8-9CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 10-11CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 12-13CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 14-15CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 16-17CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 18-19CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 20-21CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 22-23CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 24-25CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 26-27CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 28-29CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 30-31CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 32-33CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 34-35CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 36-37CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 38-39CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 40-41CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 42-43CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 44-45CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 46-47CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 48-49CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 50-51CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 52-53CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 54-55CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 56-57CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 58-59CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 60-61CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 62-63CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 64-65CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 66-67CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 68-69CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 70-71CNES Mag numéro 40 jan/fév/mar 2009 Page 72