CNES Mag n°39 oct/nov/déc 2008
CNES Mag n°39 oct/nov/déc 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°39 de oct/nov/déc 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : GMES, des satellites au service de la terre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 64 - 65  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
64 65
J international world 64 La première étape s’est achevée fin 2007 par un projet pilote pour mettre en ligne une plateforme d’échange de données sur les catastrophes naturelles. La communauté scientifique peut ainsi consulter sur Internet les données relatives à plusieurs événements, comme les séismes ou les inondations. Pour l’instant, l’essentiel des données sont fournies par le satellite japonais Alos. Mais la deuxième étape (de 2008 à 2012) verra le nombre des fournisseurs de données s’accroître. L’Agence spatiale indienne (Isro) a, d’ores et déjà, mis à disposition son satellite IRS, et les agences coréenne et thaïlandaise devraient y adjoindre leurs satellites respectifs Kompsat et Theos. Cette étape bénéficiera aussi des données du satellite de télécommunication japonais Winds, lancé en février 2008. TÉLÉMÉDECINE, TÉLÉ-ÉDUCATION, UTILISATION DE L’ISS… À L’ÉTUDE Excepté l’observation de la Terre, l’APRSAF fait aussi l’objet de collaborations dans des thématiques différentes. Le Japon propose, par exemple, l’utilisation de Winds pour des expériences pilotes en matière de télémédecine ou de télé-éducation. Plus récemment, à l’occasion de la dernière rencontre APRSAF (Bangalore, 2007), le Japon a proposé de développer collectivement un minisatellite pour permettre à ces pays émergents de maîtriser les outils de développement spatial. Une meilleure implication des pays asiatiques dans l’utilisation de l’environnement spatial à l’intérieur du module japonais Kibo (opérationnel depuis cet été) est également à l’étude. Car le Japon demeure le seul partenaire asiatique de la station. Avec ces différentes initiatives régionales, l’archipel cherche à s’imposer comme une nation motrice parmi les jeunes nations spatiales de la zone Asie- Pacifique. Des initiatives qui s’avèrent cependant parfois difficiles à réaliser, eu égards aux fortes disparités budgétaires et technologiques qui subsistent entre les agences spatiales asiatiques ! ■ JAXA Kibo, le module japonais de la station spatiale internationale. The Japanese Kibo module on the International Space Station. Asia-Pacific Consensus on Sentinel Asia In recent years, Asia has sought to establish new partnerships focused on space applications. With this aim in mind, Japan is cooperating with Southeast Asian nations and JAXA recently created a unit dedicated to promoting such applications, among them the Sentinel Asia natural disaster response initiative. s In 1993, the creation of the Asia-Pacific Regional Space Agency Forum (APRSAF) marked the first attempt to establish cooperation in space between Asian countries. An initiative of the Japanese Ministry of Education, Culture, Sports, Science and Technology (MEXT), the forum is still going strong and its next meeting is scheduled in Hanoi, Vietnam, in December. This annual rendezvous is open to all nations and regional or international organizations. Last year, 51 government agencies from 20 countries took part. The forum has four thematic working groups focusing on Earth observation, ISS utilization, telecommunication satellite applications and education. Sentinel Asia is APRSAF’s flagship programme, a natural disaster response undertaking that is a first step towards a broader programme called Disaster Management Support System in Asia-Pacific Region (DMSS). The first phase was completed late in 2007 with a pilot project to provide a Web platformfor scientists to exchange data on natural disasters such as earthquakes and floods. For the moment, most of the data are coming from Japan’s ALOS satellite, but other data providers will be joining the second phase of the programme covering 2008-2012. The Indian Space Research Organization (ISRO) has already committed its IRS satellite to the project, and the Korean and Thai space agencies are expected to provide data from their KOMPSAT and THEOS satellites. The Japanese WINDS telecommunications satellite launched in February this year is also supporting the initiative. Telemedicine, distance learning and ISS utilization APRSAF is also supporting cooperation in other areas. For example, Japan is proposing to use WINDS for pilot telemedicine and distance-learning trials. More recently, at the 2007 APRSAF meeting in Bangalore, India, Japan suggested jointly developing a minisatellite to enable emerging nations to mature their space development technologies. Greater use by Asian countries of the microgravity environment inside the Japanese Kibo module (operational since this summer) aboard the ISS is also envisaged. Japan remains the only Asian ISS partner. Through these regional initiatives, it is looking to assume a lead role among the emerging space nations of the Asia- Pacific zone—although such initiatives may prove hard to accomplish given the widely varying budgets and technologies available to Asian space agencies. ■ cnesmag u NOVEMBRE 2008
u SYLVAIN GUEDRON direction des lanceurs/Launch Vehicles Directorate, CNES OURAL Précurseur des lanceurs du futur Initié en 2005, Oural, programme de coopération franco-russe, planche sur la préparation des technologies nécessaires aux lanceurs de nouvelles générations, au-delà de 2025. Un projet de démonstrateur « système » préparant un premier étage réutilisable pour des microsatellites semble se dessiner. Les fondements de cette coopération reposent sur l’apprentissage et l’acquisition en commun de technologies innovantes pour déboucher sur des réalisations de démonstrateurs, voire ultérieurement de lanceurs. Dans cette démarche, les agences spatiales Roscosmos et le CNES sont des éclaireurs qui pourraient être rejoints par d’autres agences européennes. À titre d’exemple, le dernier séminaire sur « Les lanceurs futurs », qui s’est tenu à Miass dans l’Oural en septembre, était coorganisé pour la partie occidentale par l’agence spatiale espagnole (CDTI), le CNES et des instituts de l’agence spatiale allemande (DLR). DES PROJETS CENTRÉS SUR DES TECHNOLOGIES INNOVANTES Depuis 2005, Roscosmos et le CNES, avec leurs industries respectives, ont prospecté et échangé en suivant plusieurs axes de recherches parmi lesquels : la rentrée atmosphérique ; la propulsion oxygène liquide (LOX) méthane liquide (LCH4) ; les technologies pour étage cryogénique réutilisable ; et les études de concepts de démonstrateurs volants. Cette coopération a conduit à une première en Europe : la réalisation d’un essai à feu d’un moteur fonctionnant avec du gaz naturel liquéfié et de l’oxygène liquide. Ces activités ont servi de socle pour répondre au mieux aux intérêts des deux parties. Ainsi, fin août 2008 à l’issue d’un groupe de travail commun, un accord a débouché sur un projet plus ciblé : réaliser ensemble un démonstrateur système préparant un futur premier étage réutilisable, avec une capacité de mise en orbite de microsatellites. Ce thème était déjà présent dans l’accord initial. Ce démonstrateur, dont l’objectif premier est la mise en œuvre de technologies innovantes dans un environnement représentatif, testera également une propulsion LOX/LCH4. Il permettra aussi d’appréhender les aspects opérationnels, une des clés de l’économie des futurs systèmes de lancement. Le séminaire de Miass a donc permis de renforcer la vision à court et moyen terme du projet et de préparer l’engagement des phases d’études. Le contenu du programme Oural a fait l’objet d’une déclaration commune des Premiers ministres français et russes, à l’issue de leur entrevue de Sotchi fin septembre. Cet événement est un autre signe important et encourageant à mentionner. ■ t Accord franco-indien - La France et l’Inde ont signé mardi 30 septembre un accord de coopération dans le domaine spatial à des fins pacifiques à l’occasion de la visite à Paris du Premier ministre indien, Manmohan Singh. Astrium, filiale d’EADS, a confirmé également la signature d’un accord avec Antrix Corporation, branche commerciale de l’Agence spatiale indienne Isro, sur l’utilisation des services du lanceur indien PSLV (Polar Satellite Launch Vehicle). Par ailleurs, les deux pays ont également signé un accord de sécurité sociale qui permettra aux salariés français et indiens de travailler plus facilement dans l’un ou l’autre pays. French-Indian framework agreement - France and India signed a framework agreement 30 September on peaceful cooperation in space during Indian Prime Minister Manmohan Singh’s visit to Paris. EADS subsidiary Astrium also confirmedthe signature of an agreement with Antrix Corporation, the commercial armof the Indian Space Research Organization (ISRO), to use India’s Polar Satellite Launch Vehicle (PSLV). At the same time, the two countries signed a social security agreement making it easier for French employees to work in India and vice versa. Oural Preparing the launchers of the future Initiated in 2005, the joint French- Russian Oural programme is working on technologies needed to build next-generation launchers beyond 2025. A system-level demonstration project to prepare a reusable first stage for microsatellite launches appears to be taking shape. s This cooperation initiative is founded on jointly studying and developing innovative technologies for demonstrators, and perhaps ultimately for actual launchers. In this respect, the Russian space agency Roscosmos and CNES are blazing a trail that could be followed by other European agencies. For example, the last seminar on future launchers held in Miassin the Urals in September was co-organized on the Western European side by the Spanish space agency CDTI, CNES and research institutes at the German aerospace agency DLR. Focus on innovative technologies Since 2005, Roscosmos and CNES, working with industry, have exchanged and explored several avenues of research. These include atmospheric re-entry, liquid oxygen/liquid methane (LOX/LCH4) propulsion, reusable cryogenic stage technologies and flight demonstrator conceptual studies. This cooperation has led to a first in Europe with the test firing of an engine running on liquid natural gas and liquid oxygen. These activities have served both parties’interests. End August 2008, the findings of a joint working group gave rise to an agreement to build together a system demonstrator for a future reusable first stage with the capacity to orbit microsatellites, a theme already covered by the initial agreement. The demonstrator, which aims chiefly to apply innovative technologies in a representative environment, willalso test LOX/LCH4 propulsion and enable engineers to learnmore about operating such a system, a key factor in the economics of future launch systems. The Miass seminar therefore firmedup the short- and medium-termvision of the project and paved the way for study phases. The French and Russian prime ministers made a joint statement on the Oural programme at the end of their meeting in Sochi end September, another important and encouraging sign. ■ 65 NOVEMBRE 2008 u cnesmag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 1CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 2-3CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 4-5CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 6-7CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 8-9CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 10-11CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 12-13CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 14-15CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 16-17CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 18-19CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 20-21CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 22-23CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 24-25CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 26-27CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 28-29CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 30-31CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 32-33CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 34-35CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 36-37CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 38-39CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 40-41CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 42-43CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 44-45CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 46-47CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 48-49CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 50-51CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 52-53CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 54-55CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 56-57CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 58-59CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 60-61CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 62-63CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 64-65CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 66-67CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 68-69CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 70-71CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 72