CNES Mag n°39 oct/nov/déc 2008
CNES Mag n°39 oct/nov/déc 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°39 de oct/nov/déc 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : GMES, des satellites au service de la terre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
J international worldrld Congrès de juin dernier (« Nasa Authorization Bill 2008 », H.R. 6063), ont été largement reprises par le candidat démocrate. Le candidat républicain s’est récemment impliqué plus directement dans la politique spatiale du pays en demandant expressément au président Bush de suspendre le processus d’arrêt des navettes spatiales il y a quelques semaines. Celui-ci s’était préalablement frotté aux réalités de l’industrie spatiale de Floride lors d’une table ronde à Cocoa Beach en compagnie de décideurs, durant laquelle les restructurations et l’avenir de la région étaient à l’ordre du jour. POINTS DE CONVERGENCE Les débats concernant l’avenir du spatial ont donc pris une ampleur assez inédite dans la campagne, ce qui est probablement dû au contexte difficile de ces derniers mois. Le sous-financement chronique de la Nasa par rapport à ses objectifs ambitieux d’exploration, le renouvellement des compétences pour le moins incertain ou encore la montée de nouvelles puissances spatiales telle que la Chine sont autant de problèmes immuables auxquels l’agence devra faire face. Plus préoccupant encore, la dégradation des relations russo-américaines a brusquement remis en question l’accès à la station spatiale internationale (ISS), et par là même toute la stratégie spatiale américaine. En effet, la confiance accordée à Moscou pour accéder à la station orbitale après la retraite des navettes a été quelque peu ébranlée par les conséquences de la crise géorgienne. Chaque candidat revendique donc son attachement et sa détermination à défendre les intérêts spatiaux du pays à un moment où la Nasa, qui doit faire face à de multiples difficultés, cherche un nouvel élan. En définitive, les deux candidats sont en phase sur les grandes lignes de la politique spatiale à mener puisqu’ils préconisent tous deux un soutien financier au développement du programme « Constellation », et la réduction du « gap » dans les capacités de vols habités pour préserver l’indépendance spatiale américaine. Ils se montrent également préoccupés par le sort de la main-d’œuvre qualifiée qui travaillait sur les navettes et qui devra se reconvertir. DANS L’OMBRE DES CANDIDATS Le sénateur Bill Nelson (démocrate, de Floride) – chairman du sous-comité à l’Espace au Sénat – qui est un des parlementaires les plus engagés dans l’avenir du secteur spatial, fait également partie des conseillers les plus influents de Barack Obama sur ces sujets et n’est évidemment pas étranger à la publication de son document de campagne. Une des grandes figures de l’histoire spatiale américaine, John Glenn, a lui aussi apporté sa confiance. Lori Garver, ex-administratrice adjointe de la Nasa, a par ailleurs représenté le candidat dans un débat face à Walt Cunningham, ancien astronaute (Apollo 7), proche de McCain. Il convient enfin de préciser que l’État de Floride représente un objectif stratégique dans la campagne présidentielle. Ceci n’est sûrement pas étranger à l’arrivée du spatial sur le devant de la scène, d’autant que les répercussions socioéconomiques des décisions prises dans ce secteur seront colossales pour la Floride. Les électeurs de la Space Coast pourraient même faire pencher le résultat d’un côté ou de l’autre début novembre. De plus, les tensions vis-à-vis de la Russie ont exacerbé le caractère critique de la situation de dépendance de la Nasa pendant le « gap » des vols spatiaux. Le spatial est plus que jamais un enjeu stratégique avec des conséquences dans la diplomatie internationale, d’où sans doute un intérêt croissant pour ce sujet de la part des politiques. L’engagement assez inédit et profond des candidats en faveur du spatial se concrétisera sûrement après les élections, mais plusieurs sujets devront être réglés avant, comme la négociation éventuelle du nouveau contrat d’achat de Soyouz avec les Russes si le Congrès donne son feu vert très prochainement. À suivre également la suite du processus de promulgation du « Nasa Autorisation Act of 2008 », qui pourrait constituer un guide pour la politique spatiale du prochain président. ■ 60 Le lanceur Ares 1 et la capsule Orion devront être opérationnels en mars 2015. The Ares 1 launcher and the Orion capsule are scheduled to enter service in March 2015. LOCKHEED MARTIN CORP have clearly been drawn to Barack Obama’s attention. Indeed, the Democrat candidate has adopted many of the recommendations of the bipartisan NASA Authorization Bill 2008 tabled in Congress last June, which is still going through Congress and Senate. The Republican candidate recently weighed into the national space policy debate, urging President Bush a few weeks ago to reconsider the retirement of the space shuttle. He had previously come to grips with the hard realities of Florida’s space industry at a round table with decision-makers in Cocoa Beach, where restructuring and the region’s future were on the agenda. Points of convergence The debate on the future of the nation’s space programme is therefore getting more attention than usual in this campaign, probably due to the turmoil of recent months. NASA will have to deal with the chronic under-funding of its ambitious exploration objectives, uncertainty over retention of skills and the emergence of new space powers like China. Worse still, recent strains on US- Russian relations have suddenly called future access to the cnesmag u NOVEMBRE 2008
J international world LES POSITIONS DES CANDIDATS Where they stand BARACK OBAMA B. OBAMA/J. McCAIN JOHN McCAIN Programmer au moins un vol de navette supplémentaire vers l’ISS après 2010 Priorité à l’exploration et retour d’un équipage sur la Lune avant 2020 Arrêt immédiat du processus de démantèlement des infrastructures de navettes et vol(s) supplémentaire(s) envisagé(s) après 2010 Prolonger l’exemption à la loi interdisant de négocier l’achat de capsules Soyouz Exploiter éventuellement l’ISS après 2016 Instaurer un « National Aeronautics and Space Council » pour coordonner les activités spatiales civiles, militaires, commerciales et en informer le président Améliorer les réglementations d’exportation ITAR Promouvoir la coopération internationale et la paix dans l’espace Add at least one additional Space Shuttle flight to the ISS after 2010 Extend exemption authorizing purchase of Soyuz flights Consider options to extend ISS operations beyond 2016 Re-establish a National Aeronautics and Space Council to oversee civil, military and commercial space, reporting to the president Improve ITAR export controls Promote international cooperation and keep space secure Accélérer le développement d’Ares et Orion en débloquant deux milliards de dollars Terminer la construction de l’ISS et l’exploiter au mieux Appuyer les programmes liés à la surveillance de l’environnement Encourager les initiatives spatiales privées et les collaborations entre gouvernement et industrie Priority to space exploration and returning a crew to the Moon before 2020 Accelerate development of Ares and Orion by releasing $2 billion in funding Complete construction of the ISS and use it to the fullest extent possible Support environmental monitoring programmes Encourage private space initiatives and collaboration between government and industry Éviter des subventions superflues au détriment de missions scientifiques essentielles Développer les possibilités de commercialisation à bord de l’ISS National Laboratory S’assurer que la force de travail du secteur spatial est conservée et pleinement utilisée Immediately halt the shutdown of space shuttle facilities and consider adding shuttle flights after 2010 Prevent wasteful earmarks from diverting precious resources from critical scientific research Seek to maximize the commercialization possibilities of the ISS National Laboratory Ensure the national space workforce is maintained and fully utilized International Space Station (ISS) and the entire US space strategy into question. Confidence in Moscow’s readiness to assure continued access to the ISS after the retirement of the space shuttle has been somewhat shaken in the aftermath of the Georgian crisis. Both candidates are therefore underlining their determination to defend the nation’s space interests at a time when NASA is facing many obstacles and looking to renew its momentum. In the final analysis, the outlines of the two candidates’space policies are closely matched, since they both recommend funding the development of the Constellation programme and reducing the manned spaceflight capability gap to preserve US independence in space. They have also expressed concern regarding the reconversion of the qualified space shuttle workforce. In the wings of the campaign Senator Bill Nelson (D-Fl.), the chair of the Space Sub-committee in the Senate and a steadfast supporter of the space sector, is one of Barack Obama’s most influential advisors on space and obviously had a hand in the publication of his campaign document. John Glenn, a historical figure of the US space programme, has also backed Obama’s position. And Lori Garver, ex-NASA Assistant Administrator, represented the Democrat candidate in a debate with former Apollo 7 astronaut Walt Cunningham, who supports McCain. Florida is a strategic state in the presidential race, so it is not surprising that space has become a factor in the campaign as the socio-economic impacts of decisions in this sector will be colossal in Florida. The Space Coast’s voters could even swing the election in November. Moreover, tensions with Russia have highlighted NASA’s critical reliance on Soyuz flights to the ISS during the manned spaceflight capability gap. More than ever, space is a strategic sector that impacts international diplomacy, which no doubt explains policymakers’increasing interest in the issue. The candidates’strong support for space will surely be translated into action after the elections, but in the meantime a number of issues must be settled, such as renewed authorization from Congress to purchase Soyuz flights from Russia. Eyes willalso be on the process of promulgating the NASA Authorization Act of 2008, which could formthe space policy blueprint for the incoming president. ■ 61 NOVEMBRE 2008 u cnesmag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 1CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 2-3CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 4-5CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 6-7CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 8-9CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 10-11CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 12-13CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 14-15CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 16-17CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 18-19CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 20-21CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 22-23CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 24-25CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 26-27CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 28-29CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 30-31CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 32-33CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 34-35CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 36-37CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 38-39CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 40-41CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 42-43CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 44-45CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 46-47CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 48-49CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 50-51CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 52-53CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 54-55CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 56-57CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 58-59CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 60-61CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 62-63CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 64-65CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 66-67CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 68-69CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 70-71CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 72