CNES Mag n°39 oct/nov/déc 2008
CNES Mag n°39 oct/nov/déc 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°39 de oct/nov/déc 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : GMES, des satellites au service de la terre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
J société society Installation d’une parabole d’un diamètre de 1 m 80 au siège de l'association Fimba à Bogandé (Burkina Faso), en présence de Chiara Scaleggi, responsable du projet au CNES et des représentants de l’association. A 1-metre-80-cm satellite dish is installed at the headquarters of the Fimba association in Bogandé, Burkina Faso, in the presence of CNES’s project manager Chiara Scaleggi and association members. CNES 50 NET-ADDED Les technologies spatiales partenaires incontournables des ONG Un sol poussiéreux et désertique à perte de vue, une chaleur étouffante, une végétation d’épineux… et pas une route. En Burkinabé, le mot « communiquer » a du mal à exister tant est grande la carence en voies et en réseaux de toute sorte. Le programme Net-Added, mis en place avec le soutien de la Commission européenne, répond aux besoins d’accès au réseau mondial des populations et des ONG locales. Dans les zones subsahariennes du Burkina Faso, l’un des pays les plus pauvres au monde, dont le taux d’analphabétisme avoisine les 70%, les taux de mortalité infantile et maternelle sont parmi les plus élevés du monde et le sida atteint 40% de la population… il faut aller vite, très vite pour la survie des populations. Les ONG ont deux priorités : l’éducation et l’assistance sanitaire. Net-Added (New Technologies to Avoid Digital Division in E-Divided Areas), apporte le secours précieux des technologies spatiales : deux expériences sont en cours dans les villages déshérités de Bogandé et Ouahigouya. « L’idée était d’établir une connexion haut débit partagée par tous les utilisateurs et de reproduire des microvillages communicants », dit Chiara Scaleggi, qui, au CNES, coordonne le projet. « Via le satellite, l’accès à Internet a été fourni aux associations humanitaires sur le site. » Pour protéger les équipements des fréquentes coupures électriques, onduleurs cnesmag u NOVEMBRE 2008
u LILIANE FEUILLERAC pour le/for CNES spécifiques, groupes électrogènes et climatisation des salles ont été nécessaires. En parallèle, un terminal transportable – la valise ABCs@t – sera utilisée par les ONG dans les zones les plus isolées. Le haut débit permet ainsi à la télémédecine de se frayer un chemin jusque dans les villages de brousse et les centres de formation ont fait entrer le multimédia dans les cours d’alphabétisation pour une meilleure efficacité de leur action. UN FRÉMISSEMENT ENCOURAGEANT La mise en œuvre a dû tenir compte des freins inhérents à la culture et aux traditions, mais les premiers signes tangibles d’une bonne pratique des technologies se font sentir. « Chaque jour, nous avons accès au relevé des connexions et des utilisations. Indéniablement, ce service est utilisé de manière assidue et le retour que font les usagers est très positif. Le fait de pouvoir rechercher des informations sur Internet, d’envoyer des e-mails, d’avoir recours à des visioconférences ne résout pas tous les problèmes, mais cela participe à la lutte contre l’analphabétisme numérique », constate Chiara Scaleggi. Le soutien des ONG à la formation des utilisateurs est très actif : la période d’expérimentation initialement prévue jusqu’en avril 2009 va se poursuivre jusqu’en septembre 2009. Le programme va être également mis en œuvre au Bénin. Dans ce pays qui compte un médecin pour 15000 habitants, Net- Added a centré sa mission sur le soutien à la formation des médecins béninois spécialisés. Le CNES travaille avec l’Université médicale virtuelle francophone (UMVF) au développement du site universitaire de Parakou en partenariat avec l’Agence universitaire de la francophonie (AUF), l’institut régional de santé publique à Ouidah, et avec l’OMS. Outre le bénéfice de cours en ligne, d’un accès à une base de données alimentée par des praticiens du monde entier et des services de télédiagnostic ou de télémédecine, le programme Net- Added permettra à ces centres d’être acteurs en créant des contenus mieux adaptés aux populations africaines. ■ s Net-Added Space technologies bring vital support for NGOs The heat is stifling, the dusty desert soil stretches as far as the eye can see, thorn bushes grow allaround… and not a road in sight. In Burkina Faso, the lack of networks and infrastructure makes communicating a daily struggle. The Net-Added programme, supported by the European Commission, is seeking to connect local populations and NGOs to the global network. In the sub-Saharan regions of Burkina Faso, one of the poorest countries on the planet with illiteracy running at near 70%, infant and maternal mortality among the highest in the world and 40% of people afflicted by AIDS, NGOs are in a race against time to ensure the survival of local populations. Their two priorities are education and health. To support them, the Net-Added programme (New Technologies to Avoid Digital Division in E-Divided areas) is testing solutions based on space technologies in the disinherited villages of Bogandé and Ouahigouya. « The idea was to establish a shared broadband connection and reproduce communicating villages at a micro scale, » explains Chiara Scaleggi, who is coordinating the project at CNES. « Humanitarian aid associations have satellite access to the Internet at the site. » Uninterrupted power supplies, generators and utility room air conditioning had to be installed to protect equipment from frequent power outages. NGOs willalso use the ABCs@t portable terminal in the most remote areas. In this way, broadband is taking telemedicine into the bush and training centres can use multimedia technologies to improve literacy teaching. Encouraging first signs Inherent cultural practices and traditions have not made it easy to implement this solution, but the first signs that the new technologies are being takenup are encouraging. « We consult connection and usage figures every day. The service is definitely being wellused and the feedback from users is very positive. Being able to search information on the Internet, send e-mails and use videoconferencing doesn’t solve all the problems, but it’s helping to combat digital illiteracy, » notes Chiara Scaleggi. NGOs are providing very active support for user training and the initial trial period scheduled to run until April 2009 has been extended to September 2009. The Net-Added programme is also going to be deployed in Benin. In a country with one doctor to 15,000 inhabitants, Net-Added will be focusing on supporting training for its specialists. CNES is working with the UMVF francophone virtual school of medicine to develop the Parakou university campus in partnership with the AUF francophone university agency and the regional public health institute in Ouidah, in partnership with the World Health Organization (WHO). Besides the advantages of on-line teaching, access to a database with input from practitioners all over the world and telediagnosis and telemedicine services, Net-Added will enable these centres to play an active role in tailoring content to the needs of Africa’s populations. ■ C. SCALEGGI Cours de formation médicale sur le paludisme dispensé, à l’institut régional de santé publique à Ouidah (Bénin), grâce à un point d’accès sans fils qui permet la liaison. Medical training course on malaria at the regional public health institute in Ouidah, Benin, using a wireless link. 51 NOVEMBRE 2008 u cnesmag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 1CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 2-3CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 4-5CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 6-7CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 8-9CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 10-11CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 12-13CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 14-15CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 16-17CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 18-19CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 20-21CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 22-23CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 24-25CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 26-27CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 28-29CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 30-31CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 32-33CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 34-35CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 36-37CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 38-39CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 40-41CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 42-43CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 44-45CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 46-47CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 48-49CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 50-51CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 52-53CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 54-55CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 56-57CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 58-59CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 60-61CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 62-63CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 64-65CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 66-67CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 68-69CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 70-71CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 72