CNES Mag n°39 oct/nov/déc 2008
CNES Mag n°39 oct/nov/déc 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°39 de oct/nov/déc 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : GMES, des satellites au service de la terre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
J Écopolitique business & politics préparation de thèses en relation avec le secteur spatial, dans le cadre de contrats Cifre par exemple. De plus en plus de signaux semblent montrer une moindre motivation des jeunes vis-à-vis des études et des carrières scientifiques. Est-ce vrai dans le domaine spatial ? Que peut-on faire pour redresser la situation ? Yannick d’Escatha : Même si ce moindre attrait pour les carrières techniques et scientifiques chez les jeunes est général dans le monde, le CNES ne le ressent pas dans ses activités ni dans ses recrutements. Le CNES a mis en place d’importants moyens d’animation et de communication tournés vers les élèves du primaire et du secondaire ainsi que vers les étudiants du supérieur. Les réalisations foisonnent, comme par exemple le rendez-vous annuel à La Courtine pour les campagnes d’été des fusées-sondes avec les jeunes des clubs ; la réplique du Rover martien de la mission MSL09 menée par douze 28 Robusta, le picosatellite conçu et fabriqué par les étudiants de l’université de Montpellier, dans le cadre de l’appel à projets Expresso du CNES. The Robusta picosatellite designed and built by students at Montpellier University for CNES’s Expresso call for projects. CNES/E. GRIMAULT, 2008 classes de BTS ; les projets universitaires « Expresso » ; un picosatellite cubique pour valider des composants électroniques soumis aux radiations solaires ; ou « Perseus », prototype d’une fusée équipée d’un moteur hybride testant des nouvelles technologies spatiales. Par ailleurs, les ingénieurs du CNES participent à l’enseignement de l’espace dans les cursus en dispensant des cours dans les grandes écoles et universités. De nombreux stagiaires sont accueillis dans nos centres chaque année et le CNES cofinance nombre de thèses de doctorat. Chaque promotion compte une centaine de doctorants et post-doctorants. L’importance de la science et de la technologie pour l’activité économique de nos régions n’est plus à démontrer. C’est pourquoi le plan spatial régional de Midi-Pyrénées inclut un volet tourné vers les jeunes, visant plus particulièrement la culture scientifique, l’enseignement et la formation, ainsi que la recherche. Jacques Erschler : S’il est vrai que la motivation des jeunes pour les études et les carrières scientifiques en général semble en diminution, je pense que le domaine spatial est plutôt moins touché que les autres secteurs. En effet, l’aventure spatiale fait toujours rêver les jeunes (et les moins jeunes) et les domaines d’application (environnement, communications, etc.) correspondent à des thèmes qui ont une image très positive chez les jeunes. Pour améliorer la situation, il faut à la fois lutter contre la désaffection des jeunes pour les sciences et la technologie en général et continuer à les sensibiliser aux attraits des activités et des carrières propres au domaine spatial, en faisant bien ressortir ses enjeux et son caractère passionnant. Le PRES souhaite agir dans le domaine de l’orientation et de la diffusion de la culture scientifique et technique, à destination notamment des jeunes en amont de l’enseignement supérieur (collèges et lycées). Un partenariat avec le CNES dans ce domaine serait intéressant. Les projets étudiants « Expresso » constituent, par ailleurs, un type d’action à développer. ■ We allunderstand the value of supporting basic research to drive growth, but there is also a lot of shorttermpressure to obtain tangible results. What is the role of PRES in sustaining useful research for the space sector ? Yannick d’Escatha : PRES, like most of its components before the cluster was formed, is working alongside CNES on teaching and training for space careers, as wellas on engineering research on future space systems and scientific research using satellites. We are wellaware that space projects require years of research and development before they are operational. We also know that a lot of basic research has to be doneupstream on new technologies and specific mission requirements. Some of this work is clearly the task of space stakeholders and naturally brings together CNES, PRES and other players in industry or at public research laboratories. Other kinds of work fall outside the scope of the space sector, even if space benefits from it. Here, cooperation is more arms-length. In such areas, we need to encourage the widest possible use—notably but not only in the space sector—of basic research. Lastly, the Earth and Universe science communities also make extensive use of satellite data. Jacques Erschler : Toulouse University’s research laboratories are closely involved in technology transfer and exploitation. Three of them—the Cirimat 1 materials research and engineering centre, the LAAS 2 systems analysis and architecture laboratory and the MINES 3 innovation methods laboratory—do work for the space sector. Many other labs are pursuing the same approach and developing activities connected directly to space. To facilitate the transition of basic research into the economy and society, PRES recently created a research exploitation office designed to pool resources and skills in support of all our labs. This office federates all the players involved, such as universities’industry and commerce departments and AVAMIP 4, the regional research support agency. Lastly, the recently opened doctoral school of aeronautics and astronautics is encouraging theses in relation with the space sector, for example through research training contracts with industry. cnesmag u NOVEMBRE 2008
J Écopolitique business & politics There are increasing signs suggesting that youngsters are losing interest in science studies and careers. Is this true in the space sector ? What can we do to remedy the situation ? Yannick d’Escatha : While young people’s enthusiasm for science and engineering careers appears to be waning worldwide, this isn’t impacting CNES’s activities or its ability to recruit. The agency is pursuing a major outreach effort toward primary and secondary schools, as wellas students in higher education. For example, we organize a gathering every summer in La Courtine, Central France, where youth club members launch sounding rockets ; we helped 12 students build a full-scale replica of the MSL09 Mars rover and are supporting university projects like Expresso 5 ; a cube satellite to test electronic components exposed to solar radiation ; and the Perseus prototype of a rocket with a hybrid engine to test new space technologies. CNES engineers are also involved in teaching space courses at top engineering schools and universities. We take on many interns at our field centres every year and we’re funding numerous doctoral theses, with 100 doctoral and post-doctoral graduates every year. Science and technology’s importance to the economy in the regions is obvious. That’s why the Midi-Pyrénées regional space plan also covers young people, focusing especially on science, teaching, training and research. Jacques Erschler : While it’s true that young people seem to be less motivated by careers in science, I think space is suffering less from this deficit than other sectors. The space adventure still inspires wonderment for young and old alike, and youngsters view the applications of space—environment and communications are two cases in point—in a very positive light. To remedy the situation, we need to halt declining interest in science and technology while continuing to stress the attractions of careers in space, by underlining the sense of excitement and the challenges it offers. PRES intends to work on providing careers advice and on disseminating science and engineering culture, especially toward junior-high and high-school pupils. It would be useful to do this in partnership with CNES. Expresso student projects are another type of action to be developed. ■ CNES, 2008 Young researchers Two-day forum provides a platformfor exchange s Through mentoring and cofunding for young researchers, CNES is making a very significant contribution to science and space technology research. The annual young researchers’forum (JC 2) aims to present the results of doctoral and post-doctoral students starting their last grant year, and to provide a platformfor exchange between young researchers, industry, research and regional institutions. Theeighth JC 2 forum held in early October at the IAS aerospace institute attracted a wide audience, as CNES decided to open it this year to second-year doctoral students. This approach has fostered real synergies between young scientists, who were able to see the rich diversity of work undertaken by their elders and attend the lectures at the opening of each of the forum’s four sessions. The event brought together some 200 participants to peer into the future of space. ■ 1 Centre Inter-universitaire de Recherche et d’Ingénierie des Matériaux 2 Laboratoire d'Analyse et d'Architecture des Systèmes. 3 Méthodes INnovantes pour l’Entreprise et la Société 4 Agence Régionale de Valorisation de la Recherche en Midi-Pyrénées 5 EXpérimentations et PRojets Etudiants dans le domaine des SystèmeS Orbitaux et ballons stratosphériques JEUNES CHERCHEURS Deux jours sur une plateforme d’échanges Par le tutorat et le cofinancement qu’il offre aux jeunes chercheurs, le CNES contribue de façon très significative à l’effort de recherche dans le domaine des sciences et techniques spatiales. Les journées JC 2, organisées chaque année, ont pour objectif de présenter les résultats des travaux menés par les doctorants et post-doctorants au début de leur dernière année de bourse et de favoriser des échanges fructueux entre les jeunes chercheurs et les participants (industriels, chercheurs et institutions régionales). Début octobre, la huitième édition de cette manifestation se déroulait dans les locaux de l’IAS (Institut aéronautique et spatial) avec une audience élargie. Le CNES avait souhaité ouvrir ces journées aux doctorants de deuxième année. Cette approche a permis de créer une véritable synergie entre les jeunes scientifiques. Outre la richesse des travaux de leurs aînés, ces jeunes chercheurs ont pu bénéficier de l’apport des conférenciers qui, à chacune des quatre sessions, ouvraient la séance. Ces journées ont réuni près de deux cents participants qui ont profité de moments d’échanges pour se projeter dans le futur du spatial. ■ 29 NOVEMBRE 2008 u cnesmag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 1CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 2-3CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 4-5CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 6-7CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 8-9CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 10-11CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 12-13CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 14-15CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 16-17CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 18-19CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 20-21CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 22-23CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 24-25CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 26-27CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 28-29CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 30-31CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 32-33CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 34-35CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 36-37CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 38-39CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 40-41CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 42-43CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 44-45CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 46-47CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 48-49CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 50-51CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 52-53CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 54-55CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 56-57CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 58-59CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 60-61CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 62-63CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 64-65CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 66-67CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 68-69CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 70-71CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 72