CNES Mag n°39 oct/nov/déc 2008
CNES Mag n°39 oct/nov/déc 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°39 de oct/nov/déc 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : GMES, des satellites au service de la terre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
J Écopolitique business & politics UNIVERSITÉ Un plan spatial pour la région Midi-Pyrénées Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a décidé en février 2008 de mettre en place un « plan Campus » destiné à rénover et redynamiser les campus existants, afin de les rendre plus attractifs. Les acteurs du spatial de la région Midi-Pyrénées ont élaboré un « plan spatial régional » que le CNES et le PRES de l’université de Toulouse ont signé. Deux événements récents qui nous donnent l’occasion de faire un point sur la filière spatiale universitaire en Midi-Pyrénées avec Yannick d’Escatha, président du CNES et Jacques Erschler, président du PRES. 26 La communauté spatiale de Midi- Pyrénées a élaboré un plan spatial régional signé par le CNES et le le PRES (Pôle de recherche et d’enseignement supérieur). Un tel plan est une grande première. Quel est selon vous l’apport d’une telle démarche ? Que peut-on en attendre ? Yannick d’Escatha : La communauté spatiale Midi-Pyrénées montre indéniablement par la signature de ce plan une ambition et une volonté de développement de la région. Le spatial constitue une force économique, industrielle, scientifique et technologique de premier plan de la région Midi-Pyrénées, même s’il existe encore de réelles possibilités d’expansion, notamment dans le domaine des applications ou de l’utilisation pratique des systèmes. En concentrant leurs forces sur des axes clairs soutenus par tous, les acteurs régionaux vont gagner en efficacité et en rayonnement, particulièrement à l’international. Le développement de nouveaux produits et services, la conquête de nouveaux clients et marchés, l’implantation de nouvelles entreprises, la création de DR Jacques Erschler Yannick d’Escatha nouveaux emplois, voire de nouveaux métiers, pourraient bien être au bout du chemin. C’est dans tous les cas l’ambition collective affichée. Nul doute que ce plan fera école et fera des émules dans d’autres régions ou pays. REA/L. MARIN Jacques Erschler : Cette démarche a le grand mérite d’associer pour la première fois explicitement, autour d’un projet de développement de l’activité spatiale, tous les acteurs concernés de la région Midi- Pyrénées. L’université de Toulouse, pôle de recherche et d’enseignement supérieur, qui regroupe l’ensemble des universités et grandes écoles de la région, vise en particulier à accroître la visibilité et l’attractivité internationale de notre site universitaire. Elle ne peut donc que se féliciter de cette initiative de la communauté spatiale dans un domaine qui est mis en avant dans le projet Toulouse Campus comme l’un des deux thèmes d’excellence à renforcer. Ce plan spatial avec ses objectifs, ses axes stratégiques et ses actions concrètes, constitue un appui déterminant pour le développement de l’Aerospace Campus et de son complexe scientifique et technologique de Montaudran associant étroitement recherche, formation et innovation pour le secteur spatial et aéronautique. Nous savons tous l’intérêt qu’il y a à soutenir la recherche de base pour la croissance mais nous pouvons aussi noter une grande pression pour des résultats tangibles à court terme. Comment s’inscrit le PRES dans la recherche utile au secteur spatial ? Yannick d’Escatha : Le PRES est, comme l’étaient la plupart de ses composantes avant sa constitution, partenaire du cnesmag u NOVEMBRE 2008
u Propos recueillis par/Interview by CATHERINE LAMBERT et/and DANIEL HERNANDEZ, CNES CNES aussi bien pour l’enseignement et les formations aux métiers du spatial que pour la recherche technique sur les systèmes spatiaux du futur ou pour la recherche scientifique liée à l’utilisation des systèmes orbitaux (satellites). Nous savons bien que les projets spatiaux nécessitent de longues années d’étude et de développement avant de pouvoir être mis en service. Nous savons aussi qu’en amont de toute étude de projet, il y a un important travail de recherche de base sur les nouvelles technologies et les besoins spécifiques de la mission. Certains de ces travaux sont clairement du ressort des acteurs du spatial et associent naturellement le CNES, le PRES ainsi que d’autres acteurs comme les industriels ou les laboratoires d’autres organismes publics. D’autres travaux ne le sont pas, même si l’espace peut en retirer des bénéfices. Là, la coopération est alors plus ténue. Dans ces domaines, il faut inciter à une utilisation aussi large que possible, dans le domaine spatial notamment mais pas seulement, des résultats issus de la recherche de base. Enfin, il y a l’exploitation des données fournies par les satellites par les communautés scientifiques de recherche des sciences de la Terre et de l’Univers. CNES/M. PEDOUSSAUT, 2007 Jacques Erschler : L’université de Toulouse rassemble des établissements dont les laboratoires de recherche sont très engagés dans la valorisation et le transfert technologique. Ainsi parmi ces laboratoires, trois sont labellisés « Institut Carnot » (Cirimat, Laas, Mines) et effectuent des recherches pour le secteur spatial. De nombreux autres laboratoires s’inscrivent dans cette démarche et développent des activités en relation directe avec le secteur spatial. Pour renforcer la chaîne entre la recherche de base et ses retombées socio économiques, le PRES vient de créer un département valorisation destiné à mutualiser des ressources et des compétences au service de la valorisation des recherches de l’ensemble de nos laboratoires, en fédérant les différents acteurs actuels (Saic, Avamip, etc.). Enfin l’École doctorale aéronautique et astronautique, récemment créée, permet de faciliter la c Préparation au lancement de la fusée expérimentale Perseus à La Courtine. Preparing to rocket the Perseus experimental rocket at La Courtine. Universities A regional space plan for Midi-Pyrénées Valérie Pécresse, France’s Minister for Higher Education and Research, decided in February this year to introduce a « Campus plan » designed to refurbish and breathe new life into university campuses and make them more attractive. Space players in the Midi-Pyrénées region of southwest France have established their own regional space plan, to which CNES and the Toulouse University higher education and research cluster (PRES) have signedup. These two recent events prompted us to look at how space is doing in France’s universities with CNES President Yannick d’Escatha and PRES chairman Jacques Erschler. s The Midi-Pyrénées space community has established a regional space plan signed by CNES and the PRES higher education and research cluster. This plan is a major first. What do you see as its likely benefits ? Yannick d’Escatha : The Midi-Pyrénées space community is undeniably affirming its ambition to pursue the region’s development. Space is a key economic, industrial, scientific and technological asset for the region, but there is still room for expansion, especially in the practical applications of space systems. By focusing their efforts on clear objectives shared by all, the region’s stakeholders will boost their efficiency and broaden their reach, particularly in international markets. This in turn could help to develop new products and services, break into new markets, create new companies and jobs, and even new career opportunities. The plan is underpinned by a shared ambition and I think it will inspire similar initiatives in other regions and countries. Jacques Erschler : The merit of this initiative is to have brought together all stakeholders in the region on a development project for the first time. The PRES cluster in Toulouse, encompassing all of the region’s universities and top schools, is looking in particular to boost the visibility and international appeal of our universities. So we are delighted to see this initiative being driven by the space community in a domain that the Toulouse Campus project has singled out as one of two areas of excellence to be consolidated. The objectives, strategic focus and concrete actions outlined in this space plan are a great springboard for the development of Aerospace Campus and its science and technology complex at the Montaudran site in Toulouse, which closely combines aerospace research, training and innovation. c 27 NOVEMBRE 2008 u cnesmag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 1CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 2-3CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 4-5CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 6-7CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 8-9CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 10-11CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 12-13CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 14-15CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 16-17CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 18-19CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 20-21CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 22-23CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 24-25CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 26-27CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 28-29CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 30-31CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 32-33CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 34-35CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 36-37CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 38-39CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 40-41CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 42-43CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 44-45CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 46-47CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 48-49CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 50-51CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 52-53CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 54-55CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 56-57CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 58-59CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 60-61CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 62-63CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 64-65CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 66-67CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 68-69CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 70-71CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 72