CNES Mag n°39 oct/nov/déc 2008
CNES Mag n°39 oct/nov/déc 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°39 de oct/nov/déc 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : GMES, des satellites au service de la terre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 J actualité news Comète Steins, un diamant sur la route de Rosetta Mission scientifique de très longue durée (onze ans), Rosetta devrait apporter un nouveau regard sur les premiers temps de l’histoire du système solaire. Dédiée à l’étude des petits corps, tels que les astéroïdes, Rosetta vise principalement à explorer, en fin de course, en 2014, le noyau de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko. En cours de route, Rosetta est investie d’autres missions scientifiques. Après avoir parcouru près de 4 milliards de km, la sonde a survolé, le 5 septembre 2008, Steins, un astéroïde de type E extrêmement rare. À ce jour, une vingtaine à peine ont été répertoriés ; aucun n’a fait l’objet d’observations rapprochées. S’en approchant à 800 km, Rosetta a permis l’acquisition de données de qualité ; celles-ci ont confirmé les performances de la caméra grand-angle Osiris-Wac. Excessivement brillant du fait de son albédo élevé, Steins a été qualifié de « diamant dans le ciel », comme s’il avait été taillé dans une pierre précieuse. Les données recueillies par Virtis, un spectroimageur infrarouge sous responsabilité franco-italienne qui combine résolution spatiale et spectrale, sont en exploitation et devraient livrer des informations importantes sur sa composition minéralogique. Rosetta survolera la Terre pour la 3 e fois, le 13 novembre 2009 à 2500 km de distance, avant d’étudier l’astéroïde Lutetia qu’elle « croisera », le 10 juillet 2010, à 3000 km de distance. ■ Comets A diamond in the sky s The 11-year-long Rosetta science mission will provide valuable new insight into the early evolution of our solar system. Devoted to the study of asteroids and other small bodies, Rosetta’s ultimate aim is to explore the icy core of Comet 67P/Churyumov- Gerasimenko, which it will reach in 2014. Its long trek also includes other science missions. On 5 September 2008, having travelled almost 4 billion km, the probe flew by Steins— an extremely rare E-type asteroid. Only about 20 such objects are known to exist, and none have been observed at close quarters. Closing to within 800 km, Rosetta acquired high-quality data, confirming the performance of the OSIRIS wide-angle camera. Particularly bright due to its high albedo, Steins looks like a diamond in the sky, cut from a precious stone. Data gathered by the French-Italian VIRTIS infrared imaging spectrometer, which combines high spatial and spectral resolution, is now under analysis and expected to yield vital information about the asteroid’s mineral composition. Rosetta will performits third Earth flyby at a distance of 2,500 km on 13 November 2009, putting it on course to study asteroid 21-Lutetia at a distance of 3,000 km on 10 July 2010. ■ ESA 2008 MPS FOR OSIRIS TEAM MPS/UPM/LAM/IAA Illustration de la sonde Rosetta survolant Steins. Artist’s impression of Rosetta’s encounter with Steins. L MOSSAY, 2008 cnesmag u NOVEMBRE 2008
Colloque martien à la BNF Premier point d’étape fructueux Ambitieuse, la mission Mars Sample Return (retour d’échantillons martiens), qui pourrait être lancée vers 2020- 2025 en coopération avec la Nasa et l’Esa, tentera de répondre à une question récurrente : y a-t-il eu de la vie sur Mars ? D’envergure internationale, cette mission impose, en amont, une mobilisation intensive. Les 9 et 10 juillet 2008, un colloque co-organisé par l’Esa et le CNES à la Bibliothèque nationale de France constituait un premier point d’étape. Près de 200 scientifiques, industriels et politiques ont entendu le groupe i-Mars (International Mars Architecture for the Return of Sample) présenter les différents scénarios envisagés pour le retour des quelques précieux grammes de sol martien. Le premier objectif était d’approfondir leurs conséquences pour dégager, in fine, la stratégie la plus pertinente. L’autre objectif du colloque était de « promouvoir la mission », précise Francis Rocard, responsable des Programmes d’exploration du système solaire au CNES. Objectif atteint : « les représentants des grandes agences étaient présents à Paris », constate-t-il, « mais la porte reste ouverte aux autres agences tentées par l’aventure ». De nouveaux rendez-vous sont prévus avant les premières études de faisabilité, vers 2013, soit une dizaine d’années avant la date prévue pour le retour des échantillons sur Terre. Le prochain rapport, en 2009, fera le point sur la répartition des rôles entre les agences spatiales. ■ NASA J actualité news Scénario d’atterrissage de la future mission de retour d’échantillons martiens. Landing scenario for the future Mars sample return mission. Mars Sample Return Fruitful first planning meeting s Provisionally planned for 2020- 25, the ambitious Mars Sample Return mission led by NASA and ESA willattempt to answer the eternal question : Has there been life on Mars ? This large-scale international mission involves intensive planning and preparation. On 9 and 10 July 2008, a symposium organized by ESA and CNES at the French national library in Paris was a first step in this direction. The iMARS working group (International Mars Architecture for the Return of Samples) outlined the possible scenarios to return several hundred grams of Martian soil. Around 200 representatives from research, industry and government attended. The main objective was to discuss the pros and cons of each scenario in order to decide on the best strategy. The second was to promote the mission. « We achieved what we set out to do, » said Francis Rocard, head of solar system exploration at CNES. « The major space agencies were present in Paris, but the door is also open to other agencies tempted by this exciting adventure. » Further meetings will be held before the first feasibility studies in 2013, 10 years before the mission’s scheduled return from Mars. The next report in 2009 will review the respective roles of participating agencies. ■ 15 t Feu vert pour le lancement d'Argos-4 - Le CNES et ses partenaires viennent de prendre la décision d’améliorer le système mondial de localisation et de collecte de données par satellites Argos. Environ 18000 balises sont à ce jour actives à travers la planète. Avec ce système, le CNES assure une mission mondiale de localisation de balises et de collecte de données pour l’étude et la protection de l’environnement en coopération avec la Noaa et plus récemment, avec Eumetsat ainsi que l’agence spatiale indienne (Isro). L’objectif d’Argos-4 est d’assurer la continuité des missions Argos-2 et Argos-3, mais aussi d’améliorer significativement la capacité de télécommunication du système et la souplesse d’utilisation des balises. Il devrait être embarqué sur les satellites américains NPoess C1 et C2. Go-ahead for Argos-4 - CNES and its partners recently decided toupgrade the Argos global satellite-based location and data collection system, which currently serves some 18,000 transmitters operating around the world. CNES operates the Argos global location and data collection system, dedicated to studying and protecting the environment, in partnership with NOAA 1 and more recently with Eumetsat 2 and ISRO 3. The objective of Argos-4 is to ensure continuity of service after the Argos-2 and Argos-3 missions while significantly increasing the system’s telecommunications capabilities and giving transmitters more flexibility. Argos-4 is scheduled to fly on NOAA’s NPOESS C1 and C2 satellites. 1 National Oceanic and Atmospheric Administration/2 European Organisation for the Exploitation of Meteorological Satellites/3 Indian Space Research Organization NOVEMBRE 2008 u cnesmag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 1CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 2-3CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 4-5CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 6-7CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 8-9CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 10-11CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 12-13CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 14-15CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 16-17CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 18-19CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 20-21CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 22-23CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 24-25CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 26-27CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 28-29CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 30-31CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 32-33CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 34-35CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 36-37CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 38-39CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 40-41CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 42-43CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 44-45CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 46-47CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 48-49CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 50-51CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 52-53CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 54-55CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 56-57CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 58-59CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 60-61CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 62-63CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 64-65CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 66-67CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 68-69CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 70-71CNES Mag numéro 39 oct/nov/déc 2008 Page 72