CNES Mag n°38 ju/aoû/sep 2008
CNES Mag n°38 ju/aoû/sep 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°38 de ju/aoû/sep 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'espace dans la présidence française de l'Union Européenne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 J actualité news Lancement de Jason 2 Un direct impressionnant avec l’espace 5, 4, 3, 2… Le 20 juin 2008, sur la base de la Nasa à Vandenberg en Californie, le rituel était d’usage pour le compte à rebours… au détail près. Et quel détail : aux exigences habituelles s’ajoutait celle d’un horaire contraint. Le lancement de Jason 2 devait se caler sur le passage de Jason 1, sur les traces duquel il va voler. La fenêtre de rencontre était étroite, neuf petites minutes à l’échelle de l’espace… plus que jamais la tension était forte pour les équipes du CNES, de la Nasa, d’Eumetsat et de la Noaa, partenaires du programme. Arrivé à Vandenberg le 29 avril, Jason 2 avait prouvé, lors des essais finaux, qu’il était fin prêt à relever le défi. Le lanceur, une fusée Delta II, traditionnellement utilisée par la Nasa pour les missions scientifiques, l’était aussi, paré pour le symbole des drapeaux américain et français. Après 55 minutes de vol, Jason 2 s’est séparé du lanceur pour être mis sur orbite. Installée sur le deuxième étage de la fusée, une caméra filmait la scène et – une première en Europe – donnait à vivre l’événement en direct. Très nettement encore, l’image caméra a capté les deux panneaux solaires déployant leurs ailes avant que Jason 2 ne disparaisse dans l’atmosphère. Après de chaleureuses félicitations, Yannick d’Escatha, président du CNES, a rappelé les enjeux majeurs de ce lancement : « Avec Jason 2, le CNES et ses partenaires vont étendre à plus de vingt ans la durée d’observation, depuis l’espace, de l’évolution du niveau moyen des océans. Grâce à la nouvelle technologie de « poursuite en boucle ouverte » embarquée, les champs d’investigation de l’altimétrie, vont être élargis aux eaux continentales, aux lacs et aux grands fleuves, la mettant ainsi au service de l’hydrologie. » ■ Jason 2 sous la coiffe de la fusée américaine Delta II. Jason-2 under its fairing atop the US Delta 2 launcher. NASA Jason-2 launch Live pictures from space s The countdown began at NASA’s launch complex at Vandenberg Air Force Base, California, on 20 June 2008. Operations had to keep to an extremely tight schedule, as the launch needed to be timedjust right to put the satellite in an orbit trailing directly behind Jason-1. The nine-minute rendezvous window further heightened tension for the teams from CNES, NASA, Eumetsat and NOAA, the programme partners. Jason- 2 arrived in Vandenberg on 29 April and proved throughout final tests that it was ready for the challenges ahead. The Delta 2 launcher, NASA’s traditional choice for scientific missions, bore the American and French flags for the occasion. After a 55-minute flight, Jason-2 separated from the launcher. In a European first, teams on the ground were able to watch the separation in real time thanks to a camera mounted on the rocket’s second stage. It also captured Jason-2 as it deployed its two solar arrays before disappearing in the atmosphere. After congratulating everyone involved, CNES President Yannick d’Escatha stressed the fundamental importance of this launch : « With Jason-2, CNES and its partners will extend the time series of data on mean sea level to more than 20 years. Thanks to new onboard open-loop tracking technology, altimetry’s field of investigation will now include continental waters, lakes and major rivers for applications in hydrology. » ■ t Corot et les exoplanètes - Lancé en mai 2006, le télescope spatial Corot vient de détecter deux nouvelles exoplanètes de type géantes gazeuses ainsi qu’un objet céleste inconnu. Ces découvertes portent à quatre le nombre total de planètes extrasolaires découvertes à ce jour par le satellite développé et exploité par le CNES. Un des signaux recueillis suggère aussi l’existence d’une autre exoplanète, dont le rayon ferait 1,7 fois celui de la Terre. Ces découvertes ont fait l’objet d’une communication de l’équipe scientifique de la mission Corot au symposium de l’Union internationale astronomique, qui se déroulait en juin 2008 à Boston. COROT and exoplanets - Launched in May 2006, the COROT space telescope, developed and operated by CNES, has detected two new gas-giant exoplanets and an unknown celestial body, taking the total of exoplanets it has found to four. One of the signals detected by the satellite indicates the likely existence of another exoplanet with a radius 1.7 times that of Earth. These discoveries were announced in June 2008 at the International Astronomical Union symposium in Boston, USA, by the COROT science team. ESO cnesmag u JUILLET/AOÛT 2008
J actualité news T-Parc Campagne d’observation au-dessus du Pacifique Le programme Thorpex (The Observing System Research and Predictability Experiment) constitue une contribution majeure à l’Organisation météorologique mondiale. Il est mis en place pour atténuer les effets des catastrophes naturelles et tenter de minimiser les désastres humains et économiques. Composante de ce programme, la campagne T-Parc (Pacific Asian Regional Campaign) va déployer jusqu’à l’automne des moyens d’observation divers et complémentaires : avions, satellites, ballons stratosphériques, radiosondages… pour permettre d’améliorer, à court terme, les prévisions des phénomènes météorologiques à fort impact, notamment en Asie orientale et dans la région du Pacifique occidental. Ces observations sont mises en place dans le cadre d’une coopération internationale à laquelle l’Amérique du Nord, l’Asie et l’Europe apportent leur participation. Le CNES, intervenant au titre de son expertise dans les opérations des ballons stratosphériques, organise une campagne de lâchers qui sera menée au mois d’août et jusqu’à la mi-septembre depuis la grande île d’Hawaii. Dix-huit ballons stratosphériques ouverts (BSO) seront lancés depuis l’île et quarante dropsondes seront larguées à chaque vol par la nacelle scien- CNES tifique Driftsonde développée par le Ncar (National Center of Atmospheric Research). Sur des trajectoires balayant le Pacifique d’Ouest en Est, les BSO vont réaliser des vols de 3 à 4 jours. Les mesures recueillies par les différents moyens d’observation seront rassemblées pour être traitées par la communauté scientifique internationale impliquée dans T-Parc. ■ T-PARC Pacific observation campaign s The Thorpex* programme is a major contribution to the World Meteorological Organization (WMO), setup to mitigate the effects of natural disasters and seek to minimize the number of human and economic disasters. As a component of this programme, the T-PARC** campaign will deploy a range of complementary observation systems through to the autumn, including aircraft, satellites, stratospheric balloons and radiosondes. The goal is to achievea rapid improvement in forecasting accuracy of severe weather events, particularly in East Asia and the Western Pacific. These observations are being conducted under an international partnership, with contributions from North America, Asia and Europe. CNES is providing expertise in stratospheric balloon operations and is organizing a series of releases from Big Island, Hawaii, in August and the first half of September. Some 18 zero-pressure stratospheric balloons will be launched from the island, with 40 dropsondes released during each flight by the Driftsonde science gondola, developed by NCAR***. The balloons will sweep the Pacific from west to east for three to four days. The measurements gathered by the various sensors will be collated and made available to the international scientific community involved in T-PARC. ■ *THe Observing system Research & Predictability EXperiment **Pacific Asian Regional Campaign *** National Center for Atmospheric Research t 4 e essai réussi pour Arta- Maintenir le statut de leader d’Ariane 5 sur le marché des lanceurs lourds implique de maintenir une qualité de service irréprochable. Cela passe par le programme « Accompagnement recherche et technologie Ariane » (Arta). Le 4 e essai au banc d’un moteur à propergol solide (MPS) d’Ariane 5 vient d’avoir lieu au CSG. Kourou, jeudi 5 juin 2008 à 13h41, la mise à feu du MPS a été lancée pour 140 secondes de combustion au bout desquelles le spécimen Arta 4 (soit un étage d’accélération à poudre complet) a démontré sa qualification opérationnelle par bien des aspects : en innovant (nouvelle protection thermique destinée à améliorer la dynamique interne du propulseur) ; en prouvant la robustesse de certains éléments (même butée flexible de la tuyère que celle utilisée sur Arta 3 en novembre 2004) ; en validant de nouveaux produits palliant l’obsolescence de certains autres (tissus et résines, produits de dégraissage). Les industriels vont à présent pouvoir expertiser les éléments dont ils sont responsables et dépouiller plus avant les mesures. L’essai Arta 5 est programmé en 2010. ARTA : successful fourth test - Ariane 5’s continued leadership in the heavy-lift launch market depends on maintaining flawless quality of service. This is the goal of the ARTA (Ariane Research and Technology Accompaniment) programme. The fourth test of the Ariane 5 MPS* solid-propellant booster has been completed on the stand at the Guiana Space Centre. On Thursday 5 June 2008 at 1:41 p.m., the MPS booster was ignited for 140 seconds. During the combustion phase, the ARTA 4 solid-fuel booster specimen met the requirements for operational qualification in every respect : innovation (new thermal protection to improve the booster’s internal dynamics), robustness (the same nozzle flexible bearing as used on ARTA 3 in November 2004) and validation of new products to address obsolescence (materials and resins, degreasing chemicals). The contractors involved will now assess their elements and further analyse measurements. The ARTA 5 trial is planned for 2010. *Moteur à Propergol Solide ESA/CNES/ARIANESPACE – SERVICE OPTIQUE VIDÉO/PH. BAUDON, 2008 9 JUILLET/AOÛT 2008 u cnesmag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 1CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 2-3CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 4-5CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 6-7CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 8-9CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 10-11CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 12-13CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 14-15CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 16-17CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 18-19CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 20-21CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 22-23CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 24-25CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 26-27CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 28-29CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 30-31CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 32-33CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 34-35CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 36-37CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 38-39CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 40-41CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 42-43CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 44-45CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 46-47CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 48-49CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 50-51CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 52-53CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 54-55CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 56-57CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 58-59CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 60-61CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 62-63CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 64-65CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 66-67CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 68-69CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 70-71CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 72