CNES Mag n°38 ju/aoû/sep 2008
CNES Mag n°38 ju/aoû/sep 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°38 de ju/aoû/sep 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'espace dans la présidence française de l'Union Européenne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
J actualité news ESA/CNES/ARIANESPACE– SERVICE OPTIQUE VIDÉO/PH. BAUDON, 2008 6 L’Espace au fil de l’eau Ariane contée aux enfants du fleuve Il était une fois une pirogue qui remontait le fleuve Maroni pour initier les enfants scolarisés sur ses rives aux applications du spatial… L’histoire commence comme un conte. Et pourtant, il s’agit bien d’un véritable projet : « L’Espace au fil du fleuve », mis en œuvre du 10 au 25 mai pour la plus grande joie des élèves du fleuve grâce au financement du CNES et au concours du rectorat de la Guyane. Après un compte à rebours de circonstance, une microfusée s’élève dans le ciel d’Antecum-Pata, petit village situé en haut du fleuve Maroni, en plein pays amérindien. Au sol, c’est l’émerveillement : à l’instar de ses camarades, l’enfant qui a construit la fusée laisse éclater sa joie… Cette scène de liesse s’est également déroulée à Elahe, Maripasoula et dans chacune des dix localités où la pirogue a fait escale. Car, de l’aveu unanime des deux animateurs de Planète Sciences chargés de superviser les animations et des deux directeurs d’école délégués par le rectorat pour le support pédagogique, les enfants bénéficiant du dispositif se sont tous révélés « captivés » par les ateliers auxquels ils prenaient part. Quand la fusée décolle, les différences culturelles et les appréhensions s’effacent pour laisser place à la fascination. Adaptés aux niveaux des classes rencontrées et aux attentes spécifiques des enseignants, les ateliers expérimentaux consacrés au système solaire, à la télédétection ou encore à la télémédecine semblent également avoir conquis les enseignants, dotés par les animateurs d’une documentation complémentaire pour leur permettre de tirer un large parti de leur intervention. « Les retours des enseignants des deux collèges et des douze écoles concernés par l’opération ont tous été favorables », témoigne ainsi la directrice d’Awala-Yalimapo, Évelyne Périgny, qui a participé à l’aventure avec Claude- Emmanuel Baumann, directeur de l’école de Mana. « Ils ont été sensibles aux vertus pédagogiques des animations qui touchent à des domaines aussi divers que les mathématiques, la physique, la géographie et le français. Nous avons été payés de mille remerciements », ajoute-t-elle. Des éloges justifiés au regard du professionnalisme dont ont fait preuve les quatre animateurs de la pirogue de cnesmag u JUILLET/AOÛT 2008
u Par/By SARAH DRUET-LAMY l’espace. Pour « faire venir le spatial aux enfants du fleuve », comme l’avait souhaité ardemment Mathilde Savreux, la chargée d’éducation CNES à l’origine du projet « L’Espace au fil du fleuve », il aura fallu braver les remous du fleuve avec une pirogue chargée de six mètres cubes de matériel acheminé depuis Paris. Et surtout, apprendre à s’adapter à la réalité spécifique de ces enfants si éloignés du monde du spatial. « Les élèves du fleuve étaient moins au fait des nouvelles technologies que les jeunes métropolitains que nous avions eu l’occasion d’initier aux applications du spatial dans le cadre du projet « Espace dans ma ville «. En revanche, ils étaient très réceptifs, ce qui a motivé notre travail », confie Michaël Guedj, animateurs de Planète Sciences. Et c’est précisément là, dans l’effort commun mené pour s’adapter aux attentes et au vocabulaire des enfants, qu’a résidé tout l’intérêt de l’aventure, selon Évelyne Périgny : « Grâce à notre expérience de l’enseignement sur le fleuve et à la connaissance des techniques d’animation des animateurs, nous avons mutuellement enrichi nos pratiques pédagogiques. Si les enfants ont appris grâce à nous, nous aussi avons appris de cette aventure humaine et scientifique. » D’ores et déjà, les directeurs d’école comme les animateurs se sont déclarés prêts à voguer ensemble sur les eaux du fleuve Oyapock pour la nouvelle édition de « L’Espace au fil du fleuve » prévue pour 2009… ■ Space on the water Ariane and the river children Onceupon a time, four people in a dugout began a journeyup the Maroni River, stopping at schools along its banks to teach children about space applications. It sounds like a fairytale, but this is a real project : funded by CNES and supported by the local education authority, L’Espace au fil du fleuve (Space along the river) ran from 10 to 25 May, proving a big hit with pupils in French Guiana. s After the customary countdown, a microrocket soared into the sky above Antecum-Pata, a small village on theupper stretches of the Maroni River, deep in the American Indian heartland. Along with his classmates, the child who had built the rocket could hardly contain his excitement and wonder. This scene of jubilation was repeated in Elahe, Maripasoula and ten other ports of call. According to the two Planète Sciences activity leaders who supervised the programme and the two head teachers delegated by the education authority to provide support, each and every child at the workshops was captivated. As the rocket lifted off, cultural differences and apprehensions gave way to a shared sense of fascination. Tailored to the level of each class and the specific expectations of their teachers, the experimental workshops focused on the solar system, remote sensing and telemedicine. As impressed as their pupils, teachers were given additional Ici regroupement et concentration devant le premier lancement de fusée. Children gather round intently for their first rocket launch. ESA/CNES/ARIANESPACE– SERVICE OPTIQUE VIDÉO/PH. BAUDON, 2008 ESA/CNES/ARIANESPACE – SERVICE OPTIQUE VIDÉO/PH. BAUDON, 2008 materials to help them get the most out of the experience. « Feedback from the teachers at the 12 schools in the operation was unanimously positive, » says Évelyne Périgny, headmistress at Awala-Yalimapo, who took part with Claude-Emmanuel Baumann, headmaster at Mana. « They were impressed by the educational benefits of the activities, which covered subjects as diverse as maths, physics, geography and language. They couldn’t thank us enough. » Such praise was a fitting tribute to the professionalism of the four-strong team. « To bring space to the children along the river, the team took to the water in a dugout loaded with six cubic metres of equipment from Paris, » Une pirogue a sillonné, courant mai, le Maroni pour initier les enfants à l’espace. In May, a dugout made its wayup the Maroni River to bring space to children. explains Mathilde Savreux, the CNES education officer who initiated the project. They also had to adapt to the level of understanding of the children, who live so far from the world of space. « The river children knew much less about new technologies than their contemporaries in France, many of whom have learned about space applications through the Space in my city operation. But they were very receptive, which was a real encouragement and made our job easier, » says Planète Sciences activity leader Michael Guedj. The purpose of an adventure like this is to work together to meet the expectations of the children in their own language. « Our experience in teaching about the river combined with the activity leaders’skills meant that we all learned something from each other and improved the way we teach, » says Évelyne Périgny. « While the children learned something from us, we also got a lot out of this human and scientific adventure. » Head teachers and activity leaders are already looking forward to navigating the Oyapock River on the next L’Espace au fil du fleuve operation, planned for 2009. ■ 7 JUILLET/AOÛT 2008 u cnesmag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 1CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 2-3CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 4-5CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 6-7CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 8-9CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 10-11CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 12-13CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 14-15CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 16-17CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 18-19CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 20-21CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 22-23CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 24-25CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 26-27CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 28-29CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 30-31CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 32-33CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 34-35CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 36-37CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 38-39CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 40-41CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 42-43CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 44-45CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 46-47CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 48-49CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 50-51CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 52-53CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 54-55CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 56-57CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 58-59CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 60-61CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 62-63CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 64-65CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 66-67CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 68-69CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 70-71CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 72