CNES Mag n°38 ju/aoû/sep 2008
CNES Mag n°38 ju/aoû/sep 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°38 de ju/aoû/sep 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'espace dans la présidence française de l'Union Européenne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
J société society PIRATERIE MARITIME Quand le satellite part à l’abordage ! La piraterie est aussi vieille que la navigation. Dès l’Antiquité, le commerce crétois, phénicien, grec et romain est régulièrement détourné en Méditerranée. À la Renaissance, les marchands génois, vénitiens et espagnols subissent les attaques des barbaresques. Au XVI e siècle, le transit d’or et de pierres précieuses entre le Nouveau Monde et l’Espagne attire les pirates français et anglais, qui s’installent notamment dans les Caraïbes. Depuis 1990, c’est l’Asie du Sud-Est, la mer de Chine, les côtes Ouest africaines, la Somalie, le Brésil qui font l’objet de violentes attaques de piraterie. Les États se tournent vers les systèmes satellitaires pour sécuriser les mers… À l’abordage ! Loin de l’image historique véhiculée par le cinéma, la piraterie maritime n’a pas disparu. En ce début du XXI e siècle, elle a plutôt tendance à faire la une des médias. Les pirates d’aujourd’hui sont violents, agissent en réseaux organisés et armés (enlèvement d’équipages, demande de rançon, vols de bateaux, avec parfois des morts et des disparus, des trafics de personnes). Nous avons tous en mémoire l’acte de piraterie contre Le Ponant, un voilier trois-mâts de croisière, battant pavillon français, croisant dans le golfe d’Aden. Il fut attaqué le 4 avril 2008 par des pirates somaliens. Les otages ont été libérés le 11 avril à la suite du versement d’une rançon, puis une partie des pirates furent arrêtés en Somalie au cours d’une opération héliportée montée par la France. L’instabilité politique et économique de certaines régions du monde est une des raisons de la croissance des attaques en mer. En 2007, plus de 260 actes de c 48 Maritime piracy Satellites turn the tables on pirates Piracy has existed ever since humans first set sail on the seas. In ancient times, Cretan, Phoenician, Greek and Roman maritime commerce often fell victim to pirates in the Mediterranean. During the Renaissance, Genoan, Venetian and Spanish merchants came under attack from Barbary pirates. And in the 16 th century, gold and gemstones shipped from the New World to Spain attracted French and English pirates who mostly operated in the Caribbean. Since 1990, Southeast Asia, the China Sea, Africa’s west coast, Somalia and Brazil have become new targets for violent acts of piracy. As a result, nations are turning to satellite systems to make the sea a safer place. s Maritime piracy is alive and well. Far from the historical adventurers of the movie world, it is making headline news in the early 21 st century. Today’s pirates are violent and operate in well-organized, heavily armednetworks. They kidnap crews, demand ransoms, capture ships—sometimes leaving members of the crew dead or missing—and engage in people trafficking. The hijacking of the French yacht Le Ponant on 4 April 2008 by Somali pirates in the Gulf of Aden is a good example. The hostages were released on 11 April after a ransom had been paid. A helicopter operation mounted by France subsequently succeeded in arresting some of the pirates in Somalia. Political and economic instability in certain regions of the globe is one of the reasons for the increase in maritime piracy. In 2007, more than 260 acts of piracy were recorded. The hotspots were : Southeast Asia, in the Strait of Malacca between Indonesia, Malaysia and Singapore, and the South China Sea, the main commercial sea routes between Europe and the Far East ; Africa, off the coast of Somalia, a new El Dorado for modern-day pirates, in Equatorial Guinea and Nigeria ; and South America, in Colombia, Ecuador, Brazil and the Caribbean (long famedfor its pirates). Piracy in these regions takes various forms. Generally c cnesmag u JUILLET/AOÛT 2008
u JOËLLE BRAMI, CNES « L'INSTABILITÉ POLITIQUE ET ÉCONOMIQUE DE CERTAINES RÉGIONS DU MONDE EST UNE DES RAISONS DE LA CROISSANCE DES ATTAQUES EN MER. « Political and economic instability in certain regions of the globe is one of the reasons for the increase in maritime piracy. 49 HO/REUTERS JUILLET/AOÛT 2008 u cnesmag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 1CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 2-3CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 4-5CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 6-7CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 8-9CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 10-11CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 12-13CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 14-15CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 16-17CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 18-19CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 20-21CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 22-23CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 24-25CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 26-27CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 28-29CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 30-31CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 32-33CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 34-35CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 36-37CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 38-39CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 40-41CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 42-43CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 44-45CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 46-47CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 48-49CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 50-51CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 52-53CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 54-55CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 56-57CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 58-59CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 60-61CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 62-63CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 64-65CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 66-67CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 68-69CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 70-71CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 72