CNES Mag n°38 ju/aoû/sep 2008
CNES Mag n°38 ju/aoû/sep 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°38 de ju/aoû/sep 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'espace dans la présidence française de l'Union Européenne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
J dossier special report RENDEZ-VOUS INSTITUTIONNELS Juillet Réunion informelle des ministres à Kourou Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a invité ses homologues européens en charge de l’espace à échanger sur des thématiques politiques lors d’une réunion informelle les 21 et 22 juillet à Kourou. « L’esprit, selon ses propos, sera celui d’un débat ouvert sur le rôle majeur de l’Europe de l’espace dans certaines problématiques. » Une liste de sujets a été établie : quatre d’entre eux répondent à de nouvelles initiatives autour de : l’espace et le climat ; l’espace et la sécurité ; l’espace et la compétitivité, en lien avec la stratégie de Lisbonne ; l’espace et l’exploration. Seront également abordées des questions transverses ainsi que la poursuite du programme GMES. Les 27 ministres chargés de l’espace dans les pays de l’Union européenne, les ministres suisse et norvégien en charge de l’espace, des commissaires européens et le viceprésident de la Commission européenne chargé des entreprises et de l’industrie se retrouveront au Centre spatial guyanais. Après l’accueil protocolaire réservé par les autorités locales, les participants consacreront neuf heures à leurs travaux, menés soit en sessions plénières, soit en ateliers. Réunion conjointe du conseil compétitivité de l’Union européenne et du conseil de l’Agence spatiale européenne au niveau ministériel, le 5 e Conseil de l’espace se tiendra le 26 septembre 2008 à Bruxelles. Lors de ce conseil, les 27 ministres de l’Union européenne ainsi que leurs homologues suisse et norvégien, membres de l’Esa, seront invités à adopter une résolution. Celle-ci marquera la première étape de la mise en œuvre de la politique spatiale européenne. Parallèlement aux programmes Galiléo et GMES, elle lancera de nouvelles initiatives, notamment sur la base des discussions menées lors de la réunion informelle de Kourou. Ce projet de résolution sera proposé par la présidence française, qui l’aura, au préalable,soumis pour discussion aux membres du quadrige (le quadrige est un groupe de travail constitué de représentants de l’Esa, de la Commission européenne, de la présidence de l’Esa et de la présidence de l’Union européenne), puis négocié avec le HSPG (High Level Space Policy Group), organe consultatif créé par l’accord-cadre de coopération UE-Esa signé en 2004 (coprésidé et préparé par un secrétariat conjoint composé de l’Esa et de la Commission européenne). Ce groupe réunit les 29 États membres. Pour la France, Valérie Pécresse, ministre l’Enseignement supérieur et de la Recherche a souhaité s’appuyer sur Yannick d’Escatha, président du CNES, au titre d’expert pour coordonner la préparation des dossiers. Septembre Un forum GMES pour les utilisateurs GMES, service d’information européen pour l’environnement et la sécurité, affiche clairement ses orientations : l’environnement et la sécurité, piliers de ce programme auquel les activités spatiales apportent leurs plus-values. Organisé dans le cadre de la présidence française de l’Union européenne, le forum, qui se déroulera à Lille les 16 et 17 septembre 2008, va consacrer le démarrage des premiers services et produits aujourd’hui prêts à être mis sur le marché dans ces deux domaines. L’intérêt de ce forum, « Ensemble pour mieux gérer la planète », est son ouverture à un public élargi. Il s’agit en effet de présenter les capacités des services issus en partie des applications spatiales et leurs bénéfices induits aux utilisateurs et à des secteurs économiques éloignés du champ spatial. 700 participants sont attendus à cette manifestation pour convaincre ces utilisateurs potentiels : pendant deux jours, séances plénières, clusters thématiques, démonstrations d’experts et exposition vont s’y employer. Forum GMES 2008, les 16 et 17 septembre 2008 au Grand Palais de Lille Octobre et décembre Conseil européen : deux sommets sous présidence française Sommet des chefs d’État ou des chefs de gouvernement des 27 pays membres de l’Union européenne, le Conseil européen associe également les ministres des Affaires étrangères des pays membres et le président de la Commission européenne. Depuis le 1 er juillet 2008 et pour six mois, le Conseil européen est placé sous présidence française en vertu du principe de présidence tournante. Au niveau le plus élevé, le chef de l’État français préside et va s‘exprimer au nom de tous les États 42 Septembre 5 e Conseil de l’espace : vote du projet de résolution CNES/C. DUPONT, 2007 Exposition sur l’espace devant le siège de la Commission européenne à Bruxelles. Space exhibition in front of European Commission headquarters in Brussels. cnesmag u JUILLET/AOÛT 2008
J dossier special report membres. Centre de décision politique, le Conseil européen définit les orientations de politique générale. S’agissant de la politique spatiale, la présidence française constituera une opportunité pour affirmer la nécessité de poursuivre un développement cohérent et progressif d’une politique spatiale européenne globale – en particulier au travers des programmes tels que Galiléo ou GMES –, et pour mettre en évidence les conséquences d’une compétence spatiale partagée. Le Conseil européen va se réunir deux fois pendant le semestre à venir, les 15 et 16octobre puis les 11 et 12 décembre 2008. Novembre Le Conseil ministériel de l’Esa Convoqué à La Haye, les 25 et 26 novembre, le Conseil ministériel de l’Esa regroupera les ministres des 17 États membres de l’Agence spatiale européenne. La présidence en sera confiée à Mariastella Gelmini, ministre italienne en charge de l’espace. Les ministres chargés des questions spatiales dans leurs pays respectifs vont mettre à profit ce Conseil pour trouver des positions communes dans la poursuite des programmes en cours, mais ils vont aussi prendre de nouvelles initiatives. Ce Conseil va, en particulier, établir les priorités pour le programme scientifique obligatoire et décider de nouveaux programmes optionnels. En matière de budget, il s’engagera de manière ferme sur les trois ans à venir pour les activités obligatoires. Les souscriptions attendues pour les programmes optionnels devraient s’élever à plusieurs milliards d’euros. S’il procède d’un fonctionnement régulier, ce Conseil aura une particularité puisqu’il se tiendra pendant la présidence française de l’Union européenne. Dans ce cadre, l’Europe spatiale doit inscrire comme priorité absolue l’étude du climat et la préservation de l’environnement au bénéfice des populations. Très concrètement, ces initiatives doivent se traduire par le lancement de MTG (Météosat Troisième Génération) et la poursuite du programme GMES qui, au travers des « sentinelles », permettra d’assurer aux utilisateurs la continuité des données nécessaire au développement de services opérationnels en matière d’environnement. Autre axe fédérateur pour les partenaires, le développement des programmes destinés à faire progresser l’Europe de la sécurité : le programme SSA, qui sera présenté à ce Conseil, a été conçu comme un programme de surveillance de l’espace. Ces nouveaux programmes constituent le fer de lance de l’Europe spatiale pour les années à venir. Mais le Conseil de l’Esa devrait aussi se positionner et adopter une ligne stratégique dans d’autres domaines essentiels, comme les lanceurs, les télécommunications ou encore l’exploration, avec la consolidation du programme ExoMars. November ESA Ministerial Council The ESA Ministerial Council meeting in The Hague on 25-26 November will bring together ministers from ESA’s 17 member states, chaired by Mariastella Gelmini, Italy’s minister in charge of space. s The ministers with responsibility for space will be working at the next ESA Council meeting to reach a common position regarding the pursuit of current programmes, but they willalso be launching new initiatives. In particular, they will seek to establish priorities for ESA’s mandatory science programme and define new optional programmes. A firmbudget willalso be fixed for mandatory activities for the next three years. Subscriptions for optional programmes are expected to amount to several billion euros. At this ESA Council meeting under the presidency of France, Europe will be looking to establish climate research and protection of the environment for populations as the number one priority of its space policy. In concrete terms, this means initiatives are awaited to launch Meteosat Third Generation (MTG) and pursue the GMES programme, for which Sentinel satellites will be orbited to guarantee users the data continuity needed to develop operational environmental services. Another federating line of action is the development of programmes to enhance Europe’s security, like for example the Space Situational Awareness (SSA) programme, which will be presented at the council meeting. These new initiatives will spearhead Europe’s space programme in the coming years. But the ESA Council is also expected to adopt a strategic posture in other crucial areas such as launch vehicles, telecommunications and space exploration, with a consolidated ExoMars programme. 43 Lille se mettra au diapason de GMES en septembre. Lille will be moving to the tune of GMES in September. RÉA JUILLET/AOÛT 2008 u cnesmag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 1CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 2-3CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 4-5CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 6-7CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 8-9CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 10-11CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 12-13CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 14-15CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 16-17CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 18-19CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 20-21CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 22-23CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 24-25CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 26-27CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 28-29CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 30-31CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 32-33CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 34-35CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 36-37CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 38-39CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 40-41CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 42-43CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 44-45CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 46-47CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 48-49CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 50-51CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 52-53CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 54-55CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 56-57CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 58-59CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 60-61CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 62-63CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 64-65CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 66-67CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 68-69CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 70-71CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 72