CNES Mag n°38 ju/aoû/sep 2008
CNES Mag n°38 ju/aoû/sep 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°38 de ju/aoû/sep 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'espace dans la présidence française de l'Union Européenne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
J dossier special report 38 liées à la sécurité doivent être renforcées. Leur gouvernance, de nature duale – civile et militaire –, doit également continuer à faire l’objet d’une réflexion impliquant les acteurs des différents piliers de l’Union européenne, dans la perspective du renforcement de la défense européenne. Enfin, la dépendance croissante à l’égard de ces capacités doit conduire à une réflexion sur leur vulnérabilité et sur les actions à mettre en œuvre pour les préserver. C’est pourquoi les propositions pourraient porter sur : ■ la signature d’un accord permettant l’accès du Centre satellitaire de l’Union européenne aux images Hélios afin que tous les États membres de l’Union puissent bénéficier de cet outil indispensable pour la diplomatie et l’action extérieure de l’Union ; ■ l’européanisation du projet de constellation de satellites d’observation Musis (MUlti-national Space-based Imaging System for surveillance, reconnaissance and observation*). Faisant appel à des moyens tant optique que radar et infrarouge, il sera doté d’une capacité d’observation quelle que soit la couverture nuageuse, de jour comme de nuit. Un rapprochement avec l’Agence européenne de défense, portant dans un premier temps sur un segment sol européen, porterait sur les fonts baptismaux une capacité concrète de défense européenne. Musis constituerait aussi un puissant outil diplomatique permettant à l’Union européenne de compter dans le monde de demain ; ■ le lancement, dans le cadre de la gouvernance de l’Union européenne, d’un programme de surveillance de l’espace intitulé SSA (Space Situational Awareness) de l’Esa pour mettre en place une capacité autonome de suivi des débris spatiaux et plus généralement de l’environnement spatial dans lequel évoluent nos satellites. ■ u À partir des propos de/From an interview with L’AMIRAL ARNOULD, EMA/Joint Staff, French armedforces Espace et défense Accroître les ressources en imagerie spatiale Le Livre blanc de la défense, rendu public le 17 juin, confirme l’importance de l’imagerie spatiale comme facteur déterminant de l’autonomie stratégique, à la fois dans le domaine du renseignement (nouvelle fonction stratégique prioritaire : connaissance et anticipation), mais aussi dans le cadre de l’intervention. L’imagerie spatiale peut être issue de capteurs duaux, mais pour asseoir une réelle capacité d’initiative et de décision autonome, tant pour les hautes autorités de l’État, que pour notre diplomatie, nos armées ou nos forces de sécurité intérieure et civile, il est nécessaire d’avoir des capteurs spécifiques et dédiés. Concrètement, Musis, constellation de satellites d’observation, arrive au bon moment, car non seulement la France mais l’Europe ont un besoin crucial de renforcer leurs capacités d’observation militaire. Ce programme sera en mesure de répondre à l’attente de ses utilisateurs en assurant de jour comme de nuit, par tous les temps, une surveillance accrue de la Terre. Lors de la PFUE, des discussions porteront sur des coopérations susceptibles de venir s’agréger au noyau dur des six * Musis est issu d’une coopération entre la France, l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, la Grèce et l’Italie. Il est appelé à prendre la relève des satellites français Hélios, allemand Sar-Lupe et italien CosmoSkymed. MARINE NATIONALE cnesmag u JUILLET/AOÛT 2008
J dossier special report pays initiaux. Dans l’optique d’accroître les ressources en imagerie spatiale pour l’Europe, le renforcement du rôle du centre européen de Torreron (Espagne) sera abordé. Sa mission : fournir des renseignements issus de l’imagerie spatiale aux forces déployées dans des opérations européennes, comme actuellement au Tchad. Un accord de mise à disposition des images Hélios devrait être signé entre les partenaires du programme Hélios et l’Union européenne pour que le centre puisse les exploiter. Creil restant le centre français qui les réceptionne et les exploite pour nos besoins spécifiques. L’état-major des Armées attend également que la volonté politique manifestée par la France d’aller vers plus d’Europe de la confiance puisse trouver une concrétisation dans des initiatives communes puisées dans les grands programmes européens comme Galiléo, GMES ou SSA. Le président de la République a dit : « Nous sommes prêts à faire un pas en avant, espérons que les pays de l’Union le feront avec nous. » De la volonté de tous naîtra une réelle Europe spatiale de la défense ! Military space Boosting satellite imaging capability s The White Paper on Defence, released 17 June, confirms satellite imagery as a key factor in maintaining France’s strategic independence in intelligence gathering and military action. Satellite imagery can be acquired by dual-use sensors, but dedicated sensors are necessary to assure a truly independent projection and decision-making capability for government, the diplomatic corps, armedforces, civil protection teams and police forces. The MUSIS constellation of satellites is therefore set to arrive right on cue, because both France and Europe crucially need to beefup their military surveillance assets. MUSIS will provide an enhanced day/night, all-weather surveillance capability. During France’s rotation of the EU presidency, discussions will focus on partners likely to join the six core nations currently involved in this programme. Strengthening the EU’s satellite centre in Torrejón, Spain, willalso be on the agenda with a view to increasing Europe’s satellite imaging capacity. This mission centre is to supply intelligence from satellite imagery to European forces like those currently deployed in Chad. An agreement is expected between the EU and Helios programme partners to allow the centre to exploit Helios imagery. The Creil centre will continue to receive and exploit Helios imagery for France’s specific requirements. The French Joint Staff (EMA, État Major des Armées) is also waiting for the political commitment shown by France to forge closer ties in Europe to be translated into joint initiatives through major European programmes like Galileo, GMES or SSA(Space Situational Awareness). French President Nicolas Sarkozy has said « We are ready to move forward and I hope that EU member states will move with us. » We must all work together to build a truly European military space capability. space benefits their brand image and their ability to work with other companies, develop innovative products and grasp new opportunities in other sectors. About 23% of these firms’business comes from space, supporting some 30,000 jobs today and potentially a lot more in the future, as a promising market driven by space-based commercial services is now emerging. The fast-growing radiocommunications sector has been the first to move in this direction. At the same time, services originally developed for institutional users are penetrating mass markets, like for example navigation and real-time geolocation. These applications were sustaining a global market worth around € 20 billion in 2007 and could reach € 45 billion by 2012, maybe € 180 billion by 2025. Earth-observation satellites, initially dedicated to meteorology, mapping and defence, have become vital sources of data to promote sustainable modes of economic development. For example, ESA estimates that the environmental stewardship, precision agriculture and crop yield forecasting sectors represent a global market worth € 2 billion to € 3 billion a year. With the arrival of GMES and Galileo services, and closer data integration, opportunities for taking advantage of space to offer innovative services are set to increase. For the first time in Europe’s history, space will be within reach for all member states, including those without a home-grown space industry. It is becoming affordable for an SME, university or start-up. The EU must now nurture this range of opportunities. It would be a shame if European entrepreneurs were unable to benefit from this sector’s commercial maturity after 40 years of investment in space technologies. Proposals could therefore seek to : ■ Create a market dedicated to space. The downstream space services sector seems a perfect fit, since it would require a community framework combining satellite or terrestrial data to offer innovative and competitive services. ■ Optimize the potential of all stakeholders through standardization efforts. ■ Space enhancing security Space systems and s infrastructures are today crucial to the challenges of preserving global balances, maintaining security, protecting the environment and managing crises. These challenges are amplified by climate change acting as a threat multiplier to exacerbate international tensions, as demonstrated in the joint report of the High Representative and the European Commission on climate change and international security, presented to the European Council in March 2008. That is why Europe must beefup its spacebased security capability. All stakeholders within the different pillars of the EU must also continue to reflect on the governance of dual-use civil/military systems with a view to strengthening European defence. Lastly, our increasing dependence on such assets means we must address their vulnerability and engage actions to protect them. Proposals could therefore focus on : ■ The signature of an agreement allowing the European Union Satellite Centre to access Helios imagery so that all member states can benefit from this essential tool for diplomacy and actions outside the EU. ■ Making the MUSIS* project a European competency. MUSIS will employ optical, radar and infrared sensors to provide day/night and allweather imaging capability. Establishing closer ties with the European Defence Agency (EDA), initially on the European ground component, would make a truly European defence a reality. MUSIS would also be a powerful diplomacy tool on which the EU could rely to affirmits place in tomorrow’s world. ■ Launching an ESA Space Situational Awareness (SSA) programme, under EU governance, to establish an independent capability to track space debris and more broadly the space environment in which our satellites operate. ■ * The MUlti-national Space-based Imaging System for surveillance, reconnaissance and observation project is a joint effort by France, Belgium, Germany, Greece, Italy and Spain. It is planned to take over from the French Helios, German SAR-Lupe and Italian CosmoSkymedsatellites. 39 JUILLET/AOÛT 2008 u cnesmag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 1CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 2-3CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 4-5CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 6-7CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 8-9CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 10-11CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 12-13CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 14-15CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 16-17CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 18-19CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 20-21CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 22-23CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 24-25CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 26-27CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 28-29CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 30-31CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 32-33CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 34-35CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 36-37CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 38-39CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 40-41CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 42-43CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 44-45CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 46-47CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 48-49CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 50-51CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 52-53CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 54-55CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 56-57CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 58-59CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 60-61CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 62-63CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 64-65CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 66-67CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 68-69CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 70-71CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 72