CNES Mag n°38 ju/aoû/sep 2008
CNES Mag n°38 ju/aoû/sep 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°38 de ju/aoû/sep 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'espace dans la présidence française de l'Union Européenne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
J dossier special report 36 positionnement et la localisation en temps réel, qui représentaient un marché mondial d’environ 20 milliards d’euros en 2007, et pourraient atteindre 45 milliards d’euros en 2012, voire 180 milliards d’euros en 2025 ! Quant aux satellites d’observation de la Terre, initialement dédiés à la météorologie, à la cartographie ou à la défense, ils deviennent des sources de collecte d’information nécessaires à la maîtrise d’un développement économique durable. À titre d’exemple, l’Esa estime que la valeur économique des secteurs « Gestion de la planète », « Agriculture de précision » (améliorer la productivité sans nuire à l’environnement) ou « Prévision des récoltes » (savoir anticiper la situation du marché) correspond à un marché mondial de 2 à 3 milliards d’euros par an. Avec l’arrivée des services liés à GMES, à Galiléo et l’intégration possible des données entre elles, les opportunités pour chacun de tirer parti de l’espace en proposant des services innovants se multiplieront. Pour la première fois dans l’histoire de l’Europe, l’espace sera à la portée de tous les États membres, y compris de ceux qui ne disposent pas d’industrie spatiale proprement dite. Le ticket d’entrée devient accessible pour une PME, une université ou un entrepreneur débutant. L’Union européenne se doit d’accompagner l’émergence d’une telle sphère d’opportunités. Il serait dommage que les entrepreneurs européens ne profitent pas de la maturité commerciale du secteur, qui résulte directement de quarante années d’investissement européen dans les technologies de l’espace. Les propositions pourraient donc porter sur : ■ la création d’un marché porteur dédié au spatial. Car le secteur des services avals spatiaux paraît parfaitement correspondre à ce cas de figure puisqu’il s’agirait de constituer un cadre communautaire où la combinaison de données issues de différentes technologies (spatiales ou terrestres) permettrait d’offrir des services innovants et compétitifs ; ■ tirer pleinement parti des potentiels de chacun par un effort de standardisation et de normalisation. ■ AMÉLIORER LA CONTRIBUTION DE L’ESPACE À LA SÉCURITÉ « L’espace est un instrument de défense et de sécurité internationale… Il repose sur trois principes : la liberté d’accès à l’espace pour des utilisations pacifiques, la préservation de la sécurité et de l’intégrité des satellites en orbite et le respect du droit à la légitime défense des États. » « Space is an instrument for maintaining global security… I believethere are three principles we should heed : free access to space for peaceful uses ; preserving the safety and integrity of orbiting satellites ; and observance of the right of nation states to defend themselves. » NICOLAS SARKOZY, discours de politique spatiale, Kourou, 11 février 2008. space policy speech, Kourou, 11 February 2008. CNES/DIST. SPOT IMAGE Madrid Madrid Les infrastructures et systèmes spatiaux apparaissent aujourd’hui comme des outils cruciaux face aux défis liés aux équilibres globaux, à la sécurité, à l’environnement ou à la gestion des crises. Ces enjeux sont actuellement amplifiés par le changement climatique dont l’effet démultiplicateur sur l’ensemble des tensions internationales a été démontré dans le rapport conjoint du Haut représentant et de la Commission européenne, présenté au Conseil européen de mars 2008. À ce titre, les capacités spatiales européennes c cnesmag u JUILLET/AOÛT 2008
J dossier special report on initiatives relating to climate change, security, competitiveness and exploration. This meeting will prepare the next Space Council in Brussels on 26 September, where EU ministers will be asked to adopt a resolution on the implementation of the ESP. This will be followed in November by the ESA Ministerial Council meeting in The Hague. The stars are liningup for the development of the ESP launched by the Space Council of 22 May 2007 ! ■ France focuses on four space themes Until now, Europe’s space effort has been justified more by scientific programmes and technology research than a strong political commitment. But times have changed. Today, the hesitant first steps of the early pioneering years are behind us and space is starting to occupy a larger role in European policies. During its rotation of the EU presidency, France intends to focus on space applications supporting climate change monitoring, competitiveness, security and space exploration. As a national space agency with historic ties to Europe going back more than 30 years, CNES proposes to explore these four themes with its partners and nurture initiatives to translate an ambitious European space policy into actions. Using space to better understand climate change While the greening of allaspects s of policy is currently high on the French government’s agenda, underlining the importance of scientific missions focused on climate change, the European Commission’s Green Paper offers new perspectives. However, new policies and actions at EU level still need to be based on a clear understanding of climate phenomena and their impacts at global, continental, regional and subregional scales. The vital advances required in this area call for a sustained effort over the next 20 years, while the Intergovernmental Panel on Climate Change predicts that it will hard to detect the results of public policy— which aims to halve greenhouse gas emissions—before 2030. The in-depth understanding of these issues made possible by space is of immense value, alongside other measurements, in developing future numerical models. Understanding the complex interactions of climate phenomena will require a factor-of-100 leap in computation capability to integrate new data on aerosols, clouds and oceans, and to refine sea level estimates. To reach this goal, during its rotation of the EU presidency France could propose : ■ To give priority to new space-based Earth-observation programmes, notably the third-generation Meteosat satellite. ■ A European network of thematic climate observatories tying together satellite data, in-situ measurements and numerical simulation models, along the same lines as national research clusters like Postel that CNES has setup in France. ■ A new European climate change research centre bringing together resources for scientists under one roof and serving as a focal point for all European scientific communities working on this issue. Like CERN, the European particle physics laboratory, it would have significantly more computing power than anything currently available. ■ Development of a dedicated Global Monitoring for Environment and Security (GMES) service exploiting climate modelling results. ■ Space boosting competitiveness and growth After the early pioneering years, s followed by a period of space serving useful applications, we are now entering the era of space business. The space sector packs a strong economic punch, with commercial space activities generating revenues of around € 110 billion worldwide in 2005. In Europe, some 1,500 small- and medium-sized enterprises (SMEs) are operating in the space business. Their involvement in c « Après 40 ans d’investissement européen soutenu dans les technologies spatiales, certains secteurs arrivent peu à peu au même stade de maturité économique que celui des télécommunications par satellite. Avec Galiléo et GMES, ce sont en outre de grands services publics d’information spatiale que l’Union est en train d’inventer. La disponibilité de ces données, les capacités offertes par les télécommunications et les bases de données au sol permettront bientôt l’apparition de nouvelles gammes de services… Ce mouvement est déjà en marche. L’Europe doit l’accompagner, en mobilisant à cette fin tous les outils dont elle dispose. Sa valeur ajoutée réside à la fois dans sa capacité à mobiliser des instruments financiers, à stimuler les entreprises du secteur aval, et à susciter le développement du marché dans son ensemble. » FRANCE TÉLÉCOM FRANCE TÉLÉCOM « After 40 years of sustained European investment in space technologies, certain sectors are gradually reaching the same level of business maturity as the satellite telecommunications market. Moreover, with Galileo and GMES, the EU is now creating largescale public satellite information services. Availability of this kind of data and the capabilities offered by telecommunications and databases on the ground will soon lead to the emergence of new ranges of services … This shift is already underway. Europe must go with it and mobilize the assets at its disposal. Its added value lies in its ability to secure funding, stimulate businesses downstream and spur the market’s development. » 37 CHRISTIAN MASSET, Directeur des affaires économiques et financières au ministère des Affaires étrangères. Director of economic and financial affairs at the Foreign Ministry. JUILLET/AOÛT 2008 u cnesmag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 1CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 2-3CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 4-5CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 6-7CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 8-9CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 10-11CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 12-13CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 14-15CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 16-17CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 18-19CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 20-21CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 22-23CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 24-25CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 26-27CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 28-29CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 30-31CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 32-33CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 34-35CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 36-37CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 38-39CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 40-41CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 42-43CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 44-45CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 46-47CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 48-49CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 50-51CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 52-53CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 54-55CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 56-57CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 58-59CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 60-61CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 62-63CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 64-65CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 66-67CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 68-69CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 70-71CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 72