CNES Mag n°38 ju/aoû/sep 2008
CNES Mag n°38 ju/aoû/sep 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°38 de ju/aoû/sep 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'espace dans la présidence française de l'Union Européenne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
J dossier special report Kourou (Guyane). Kourou, French Guiana. 32 nouveaux instruments et schémas de financement. L’Europe sera d’autant plus forte sur la scène spatiale internationale qu’elle saura utiliser le potentiel et les capacités de l’ensemble de ses États membres. Elle devra savoir tirer parti du potentiel scientifique, industriel et technologique de chacun de ses membres, et notamment des plus récents qui ont exprimé leur volonté de participer activement à l’aventure spatiale européenne. Une politique spatiale ouverte aux coopérations internationales : Capable de se présenter en partenaire majeur dans des projets spatiaux d’envergure mondiale, l’Europe devra fonder sa stratégie de coopération sur la place qu’elle entend prendre sur la scène internationale. Dans tous les cas, elle devra se montrer ouverte et soucieuse de la valorisation de ses domaines d’excellence afin de développer des partenariats équilibrés. CNES/DIST. SPOT IMAGE PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE LA PFUE DANS LE DOMAINE DE L’ESPACE La France assurera cette présidence du 1 er juillet au 31 décembre 2008. Le président de la République en a fixé les grandes priorités autour de quatre axes : le développement durable, la défense européenne, l’immigration et l’énergie. Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a défini les grands axes de la présidence française en matière spatiale. Au-delà des programmes GMES et Galiléo, la France consultera ses partenaires sur l’émergence de nouvelles initiatives au service des valeurs européennes de paix et de fraternité. Il s’agira de construire une Europe de l’espace au service des enjeux du développement durable, une Europe de l’espace pacifique dotée d’un programme de surveillance de l’espace, et enfin une Europe de l’espace au service d’une prospérité partagée, avec l’émergence d’un marché porteur qui créera de nouveaux services, autour notamment des télécommunications et de la géolocalisation. Enfin, à une échéance plus lointaine, le président de la République souhaite que l’Union européenne s’associe aux autres puissances spatiales pour l’exploration de Mars et écrire ainsi les nouvelles pages d’une histoire collective qui élève l’humain au-delà de sa propre condition. Les questions et les défis ne manquent pas : Quels mécanismes de coordination devrons-nous mettre en place pour assurer les relations internationales ? Qu’en sera-til de la répartition des compétences, des activités, des investissements ou encore des bénéfices du domaine spatial entre tous les États membres de l’Union et de l’Esa ? Comment garantir l’accès autonome à l’espace ou encore la satisfaction dans la durée des besoins des utilisateurs, qu’ils soient institutionnels ou commerciaux ? Cette dernière question est loin d’être aisée à résoudre : pour assurer la continuité des services, il faut nécessairement assurer la pérennité et donc le renouvellement des systèmes spatiaux opérationnels. Il faut pour cela mobiliser d’autres sources et d’autres modes de financement que ceux qui ont prévalu jusqu’à présent afin de ne pas peser sur les budgets de recherche et développement des agences spatiales nationales ou de l’Esa, qui doivent continuer à se concentrer sur l’innovation. Madame Pécresse a invité ses homologues européens à débattre de ces questions politiques lors de leur réunion informelle des 21 et 22 juillet 2008, à Kourou, notamment sur quatre nouvelles initiatives : le changement climatique, la sécurité, la compétitivité et l’exploration. C’est une réunion qui préparera le Conseil de l’espace du 26 septembre à Bruxelles, où les ministres européens seront invités à adopter une résolution sur la mise en œuvre de la politique spatiale européenne ; ensuite se tiendra le Conseil de l’Esa au niveau ministériel en novembre à La Haye. C’est une belle « conjonction astrale » pour développer le cadre de la politique spatiale européenne lancée par le Conseil de l’espace du 22 mai 2007 ! ■ cnesmag u JUILLET/AOÛT 2008
Quatre thématiques spatiales portées par la France Si jusqu’à présent l’Europe spatiale se justifiait plus par ses programmes scientifiques et sa recherche technologique que par une volonté politique affirmée, les temps ont bien changé. Finis les balbutiements des pionniers, l’espace se retrouve aujourd’hui dans bon nombre de politiques générales de l’Europe. Les quatre thèmes spatiaux portés par la France durant sa présidence en témoignent : le changement climatique, la compétitivité, la sécurité et l’exploration de l’Univers. En tant qu’agence nationale historiquement liée à l’Europe spatiale depuis plus de trente ans, le CNES a proposé au gouvernement d’explorer avec ses partenaires ces quatre thématiques, qui pourraient faire l’objet d’autant d’initiatives visant à traduire dans les faits une politique spatiale européenne ambitieuse. PLUS D’ESPACE POUR MIEUX APPRÉHENDER LE CHANGEMENT CLIMATIQUE « Indispensable, l’espace l’est à la compréhension du climat et à une lutte raisonnée contre le changement climatique… À l’heure où le monde va s’imposer des règles collectives fortes et coûteuses, l’espace aidera la communauté internationale à s’assurer que les actions sont efficaces et bien suivies. » « Space is also central to our understanding of climate and to integrated efforts to curb climate change… With the world now set to impose strong and costly targets, space will help the international community to ensure effective actions and compliance. » NICOLAS SARKOZY, discours de politique spatiale, Kourou, 11 février 2008. space policy speech, Kourou, 11 February 2008. Lisbonne Lisbon CNES/DIST. SPOT IMAGE u BRIGITTE THOMAS, CNES A world-class space player The European Union is today primedto establish itself as a world-class player in the international space arena, driving forward an ambitious, independent and coherent space policy serving society and ready to forge strong multilateral partnerships. A space policy serving humankind : the EU’s space vision must contribute to its Common Foreign and Security Policy, enshrining the principles of peace, independence, security and solidarity between peoples. It must also support scientific and engineering advances, the advent of the information and knowledge society, industrial competitiveness, economic cohesion and growth founded on sustainable development, and environmental protection. An ambitious, independent space policy : Europe and the EU’s place in the international space arena will depend on its ability to sustain and organize the required competencies and key infrastructures. It is therefore important for Europe to maintain the current level of excellence of its space agencies, scientific community and industry, to stepup its research programmes, to develop its projects and to consolidate investments in critical technologies to assure its independence. With its Kourou spaceport, Europe also has a world-class launch facility vital to maintain its own, independent access to space. From an organizational perspective, the EU’s growing role in space policy will call for new governance, and new funding schemes and instruments. By leveraging the potential and capabilities of its member states, Europe will be much stronger in space. It must take advantage of the scientific, industrial and technological potential of each member, particularly the newest members that have expressed their desire to play an active part in Europe’s space endeavour. A space policy open to international cooperation : Europe must be capable of acting as a key partner in international space projects, shaping its cooperation strategy to the role it intends to play on the global stage. In all respects, it must remain ready to cooperate and seek to c 33 JUILLET/AOÛT 2008 u cnesmag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 1CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 2-3CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 4-5CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 6-7CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 8-9CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 10-11CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 12-13CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 14-15CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 16-17CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 18-19CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 20-21CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 22-23CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 24-25CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 26-27CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 28-29CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 30-31CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 32-33CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 34-35CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 36-37CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 38-39CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 40-41CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 42-43CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 44-45CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 46-47CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 48-49CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 50-51CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 52-53CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 54-55CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 56-57CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 58-59CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 60-61CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 62-63CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 64-65CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 66-67CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 68-69CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 70-71CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 72