CNES Mag n°38 ju/aoû/sep 2008
CNES Mag n°38 ju/aoû/sep 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°38 de ju/aoû/sep 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'espace dans la présidence française de l'Union Européenne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
J dossier special report L’UNION EUROPÉENNE Un nouvel acteur spatial mondial L’Union européenne a aujourd’hui la capacité d’être reconnue sur la scène internationale comme un acteur spatial mondial à part entière, porteur d’une politique spatiale ambitieuse, autonome et cohérente, au service de l’homme et ouverte à des coopérations multilatérales fortes. En plaçant l’espace parmi les dossiers prioritaires de sa présidence, la France compte s’y employer et arriver à convaincre de cette nécessité. 30 RÉA/L. MARIN, 2008 LA CONTRIBUTION DE L’ESPACE AUX POLITIQUES COMMUNAUTAIRES L’espace constitue depuis longtemps pour l’Europe une source de progrès pouvant être mise au service de nombreux objectifs et politiques, tels que les transports et la mobilité, la société de l’information et la compétitivité industrielle, l’environnement, l’agriculture et la pêche, la protection civile, etc. L’exploitation du potentiel technique de la communauté spatiale doit répondre aux nouvelles demandes de notre société. L’objectif est de créer une société de la connaissance compétitive visant à assurer que tous les citoyens européens, notamment ceux qui ont des besoins particuliers, puissent avoir accès aux technologies et services avancés. Au-delà de l’utilisation très large des satellites de télécommunication pour l’échange d’informations (téléphonie, télévision et transmission de données numériques), le lancement de satellites européens offre aux entreprises, aux pouvoirs publics et aux citoyens une large gamme de services tels qu’une mobilité plus durable, des prévisions météorologiques, la connaissance pour lutter contre le changement climatique, des moyens de réaction plus rapide aux catastrophes naturelles, etc. Il s’agit en premier lieu d’élargir le champ des activités spatiales à d’autres acteurs, en favorisant le passage des activités spatiales à d’autres acteurs, en favorisant le passage des actions de recherche et développement vers des applications industrielles et des services à valeur ajoutée qui dépassent la stricte filière spatiale. Le développement durable, véritable enjeu de notre siècle, bénéficiera de la technologie spatiale pour l’observation globale de la Terre, notamment à des fins météorologiques et environnementales et pour la compréhension des mécanismes complexes qui régissent le fonctionnement de notre planète, ce qui nous laisse espérer modélisation, prévision et prévention. Par ailleurs, l’Union européenne a décidé de développer des systèmes de navigation par satellite offrant des possibilités innovantes à la navigation aérienne, maritime et terrestre. C’est aujourd’hui le système Egnos, demain le système Galiléo. Enfin, la technologie spatiale permettra de renforcer la sécurité des citoyens par la connaissance et l’anticipation, la prévention et la gestion des crises, grâce à la détection, au renseignement et aux télécommunications. VERS UNE NOUVELLE GOUVERNANCE DU SPATIAL EN EUROPE Afin de relever ces défis, la gouvernance de la politique spatiale européenne s’organise. Signé le 25 novembre 2003, l’accord-cadre entre la Communauté européenne et l’Esa régit et renforce les relations entre les deux entités, l’Union exprimant la demande publique et l’Esa apportant les solutions spatiales à cette demande. Cet accord permet de mieux intégrer les politiques de l’Union (développement durable, croissance économique, emploi, sécurité, etc.) dans la définition des programmes spatiaux et de développer des initiatives conjointes. Il a permis d’insuffler un nouveau souffle à l’Europe de l’espace mais les défis institutionnels demeurent. La montée en puissance de l’Union européenne dans les affaires spatiales (Galiléo, GMES) doit être analysée comme une tendance de fond destinée à lui permettre de satisfaire ses besoins politiques, de jouer son rôle et d’assumer son destin sur la scène internationale, ainsi que de peser dans le concert des grands ensembles continentaux et culturels qui émergent au seuil du siècle nouveau. L’accord-cadre CE/Esa prévoit la tenue régulière d’un « Conseil de l’espace », réunissant les vingt-neuf ministres compétents en matière spatiale que compte l’Europe élargie aux membres de l’Agence spatiale européenne non membres de l’Union, la Norvège et la Suisse. Le dernier Conseil de l’espace, du 22 mai 2007, a adopté une résolution sur « la politique spa- cnesmag u JUILLET/AOÛT 2008
u YANNICK D'ESCATHA, président du CNES/CNES President tiale européenne », texte fondateur par bien des aspects. Ce sont les grandes orientations fixées par ce texte que la présidence française aura à cœur d’approfondir en en poursuivant la mise en œuvre. UNION EUROPÉENNE, UN ACTEUR SPATIAL À PART ENTIÈRE L’Union européenne a aujourd’hui la capacité d’être reconnue sur la scène internationale comme un acteur spatial mondial à part entière, porteur d’une politique spatiale ambitieuse, autonome et cohérente, au service de l’homme et ouverte à des coopérations multilatérales fortes. Une politique spatiale au service de l’homme : La vision spatiale de l’Union européenne doit contribuer à sa politique étrangère et de sécurité commune, en se fondant sur des principes de paix, d’indépendance, de sécurité et de solidarité entre les peuples. Elle doit également contribuer au progrès scientifique et technique, à l’avènement de la société de l’information et de la connaissance, à la compétitivité industrielle, à la cohésion et à une croissance économique fondée sur le développement durable et la protection de l’environnement. Une politique spatiale ambitieuse et autonome : La place de l’Europe et de l’Union européenne sur la scène spatiale internationale reposera sur sa capacité à maîtriser les compétences nécessaires et les infrastructures indispensables, dans le cadre d’une organisation adaptée. Il importe donc pour l’Europe de maintenir le niveau d’excellence atteint par ses agences spatiales, sa communauté scientifique et son industrie, d’intensifier ses programmes de recherche, de développer ses projets et de consolider les investissements sur les technologies critiques pour en avoir une maîtrise indépendante. Par ailleurs, l’Europe dispose, avec le port spatial de Kourou, d’une infrastructure de lancement de premier plan mondial, outil indissociable d’une politique européenne d’accès indépendant à l’espace. Au niveau organisationnel, l’accroissement des responsabilités de l’Union dans le domaine de la politique spatiale nécessitera une nouvelle gouvernance, des c CNES/DIST. SPOT IMAGE Paris Paris serve innovative applications for air, maritime and land navigation, today through EGNOS and tomorrow through Galileo. And space technologies will enhance our security by supplying detection, intelligence and telecommunications capabilities to better track, anticipate, prevent and manage crises. Towards a new European space governance In response to these challenges, a new governance of Europe’s space policy is now taking shape. The framework agreement signed by the European Community and the European Space Agency (ESA) on 25 November 2003 governs and strengthens the ties between the two entities, the EU expressing public requirements and ESA providing space solutions to match. Through this agreement, EU policies on sustainable development, economic growth, employment, security and more besides are being more closely integrated in the definition of space programmes, making it possible to develop joint initiatives. The agreement has breathed new life into Europe’s space effort, but institutional challenges remain. Through programmes like Galileo and GMES, the EU’s influence in space affairs is gaining momentum as it moves to satisfy its political needs, assume its role and destiny in the international arena and make its voice heard in the continental and cultural context now emerging. The EC/ESA framework agreement provides for regular meetings of a Space Council, bringing together the 29 EU ministers with responsibility for space and ESA members Norway and Switzerland. The last Space Council on 22 May 2007 adopted a resolution on European Space Policy (ESP), which is a founding text in many respects. France will be looking to flesh out and pursue the main policy directions set out in this resolution during its rotation of the EU presidency. c 31 JUILLET/AOÛT 2008 u cnesmag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 1CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 2-3CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 4-5CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 6-7CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 8-9CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 10-11CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 12-13CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 14-15CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 16-17CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 18-19CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 20-21CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 22-23CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 24-25CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 26-27CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 28-29CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 30-31CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 32-33CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 34-35CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 36-37CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 38-39CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 40-41CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 42-43CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 44-45CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 46-47CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 48-49CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 50-51CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 52-53CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 54-55CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 56-57CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 58-59CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 60-61CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 62-63CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 64-65CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 66-67CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 68-69CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 70-71CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 72