CNES Mag n°38 ju/aoû/sep 2008
CNES Mag n°38 ju/aoû/sep 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°38 de ju/aoû/sep 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'espace dans la présidence française de l'Union Européenne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
J actualité news 1 2 Tremblement de terre en Chine Une mobilisation sans précédent des moyens spatiaux Le 12 mai 2008, à 14 h 28, heure locale, 6 h 28, UTC, la région du Sichuan, au sud-ouest de la Chine, était frappée par un tremblement de terre de magnitude 7,8 sur l’échelle de Richter dont l’épicentre était localisé à 75 km au nord-ouest de la ville de Chengdu, la capitale. Activée à 9h15 UTC par le National Disaster Reduction Center of China, la charte internationale « Espace et catastrophes majeures », dont le CNES a été, en 2000, avec l’Esa, l’instigateur et l’un des membres fondateurs, a mobilisé les nombreux moyens spatiaux des neuf agences spatiales membres. Participant à l’élan de solidarité, le CNES a mis à disposition des autorités chinoises et des agences de l’ONU spécialisées dans les opérations de secours, des images issues des satellites de la filière Spot. Au fil des jours, des produits d’images (images d’archives et images nouvelles) livrés dans le cadre de cette Charte ont permis de localiser les zones touchées et d’établir une première évaluation des impacts humains et matériels. Dès le 14 mai, les premières données étaient traitées et des états comparatifs ont pu être établis très vite. Glissements de terrain, bâtiments et routes détruits dans différentes villes… la Charte a permis de réaliser rapidement un état des lieux. En ce sens, les moyens spatiaux ont parfaitement rempli l’une des missions principales de la Charte, l’aide à la gestion des crises, en facilitant le travail des équipes de secours. Mais face aux menaces, les données spatiales ont également joué un rôle primordial dans l’établissement de cartes de suivi du désastre et de cartes de surveillance. Le 18 mai, des risques de glissements de terrain étaient relevés. Le 19 mai, les images acquises par Formosat détectaient un danger supplémentaire confirmé par les dernières images Spot acquises : les glissements de terrain bouchant les rivières étaient à l’origine de fortes pressions sur les barrages, dont la rupture était à redouter. ■ 14 3 REUTERS/FORMOSAT IMAGE, 2008 Série de trois images Formosat acquises sur la région de Beichuan, ville située non loin de l’épicentre du tremblement de terre qui a frappé la région du Sichuan le 12 mai 2008. La première image (datant de mai 2006) montre le lit de la rivière deux ans avant le tremblement de terre. Les deux autres, acquises les 15 et 19 mai 2008, montrent le développement du lac à la suite des glissements de terrain qui ont bouché la rivière en aval. Sur l’image du 19 mai (3), la zone habitée a disparu sous les flots. Series of three FORMOSAT-2 images of the region around the city of Beichuan, near the epicentre of the earthquake that hit Sichuan Province, China, on 12 May 2008. The first image (May 2006) shows the riverbed two years before the quake. The two others acquired on 15 and 19 May 2008 highlight the formation of the lake following the landslides that blocked the river downstream. In the 19 May image, populated areas are under water. Earthquake in China Unprecedented mobilization of space assets s On 12 May 2008 at 2:28 p.m. local time (06:28 UTC), Sichuan Province in Southwest China was hit by an earthquake measuring 7.8 on the Richter scale, with its epicentre 75 kilometres northwest of the capital Chengdu. Called into action at 09:15 UTC by the National Disaster Reduction Centre of China, the International Charter on Space and Major Disasters—launched in 2000 by founder members CNES and ESA— mobilized the nine member agencies and their combined satellite assets. As part of the emergency response effort, CNES made SPOT satellite imagery available to the Chinese authorities and UN emergency relief agencies. In the days that followed, new and archived imagery products were used to locate earthquake-hit areas and complete an initial assessment of the human and environmental impact. From 14 May, the first data sets were processed and comparative status maps rapidly compiled. The resources mobilized under the charter were combined to quickly review the situation, with landslides and buildings and roads destroyed in various towns. Space assets once again served to fulfil one of the charter’s primary missions, supporting crisis management by facilitating the work of emergency teams on the ground. In response to ongoing threats, satellite data also played a vital role in the preparation of disaster monitoring and surveillance maps. On 18 May, landslide risks were detected. On 19 May, FORMOSAT-2 imagery revealed a new danger, confirmedby the latest SPOT data : rivers blocked by landslides had put extreme pressure on dams, making it more likely they would be breached. ■ cnesmag u JUILLET/AOÛT 2008
Tango Des stations télécom mobiles pour les situations de crise La thématique GMES, initiée par la Commission européenne, est l’une des priorités du CNES. Dans ce cadre, la collecte et le traitement des informations utiles, leur distribution sur le terrain ainsi que la coordination des différents acteurs nécessitent la transmission rapide de gros volumes d’information. Grâce à l’étendue de sa couverture et à ses débits élevés, le satellite est une excellente solution. 24 partenaires européens sont impliqués en 2006 dans le projet Tango, (satellite de télécommunications). Deux stations mobiles fournies par le CNES vont permettret aux différents acteurs de communiquer entre eux et avec le reste du monde. Une station existe déjà : le fourgon Mobidick. Dans le cadre de Tango, le CNES développe un kit de petits conteneurs héli-transportables, Recover. Manipulables par deux personnes, ils fourniront des moyens de transmission voix et données sur n’importe quel terrain de crise. Des démonstrations de ces stations mobiles auront lieu en France et en Espagne d’ici à la fin de l’année 2008. TANGO New mobile telecom stations Initiated by the European Commission, the GMES programme (Global Monitoring for Environment & Security) is a priority for CNES. Acquisition and processing of information, distribution on the ground and coordination of crisis teams require rapid transmission of huge volumes of data. With their extensive coverage and high data-rate capacities, satellites are an excellent solution. In 2006, 24 European partners took part in the TANGO project (Telecommunications Advanced Networks for GMES Operations). Two mobile telecom stations supplied by CNES willallow teams to communicate between themselves and with the rest of the world. One station is already in operation : the Mobidick truck. Under the TANGO programme, CNES is developing a kit of small heli-transportable containers called Recover. Requiring just two people, each container can provide voice and data transmission from any crisis location around the globe. Demonstrations of these mobile stations will be held in France and Spain in the second half of this year. CNES/P. LACASSAGNE, 2008 CNES/D. DUCROS, 2008 Soyouz Un kit de sauvegarde supplémentaire pour le lanceur Soyouz 2 sera prochainement mis en orbite depuis le nouvel ensemble de lancement en cours de construction en Guyane. Dans le cadre de son règlement de sauvegarde, le Centre spatial guyanais a demandé que le lanceur soit doté d’un dispositif de sécurité supplémentaire. Le Kit sauvegarde européen (KSE) va répondre à cette demande d’adaptation. Dispositif développé par la société Thales Alenia Space/ETCA (Belgique) sous maîtrise d’œuvre du CNES, il est constitué d’une chaîne de localisation indépendante du lanceur et d’un récepteur de télécommande permettant de recevoir l’ordre de neutralisation depuis le sol, dans le cas où le lanceur sortirait de son couloir de vol. Ces deux chaînes sont reprises d’Ariane 5 et complétées par un équipement spécifique, le Boîtier de commutation et d’alimentation (BCA). Après quelques aléas administratifs liés au caractère sensible des équipements Ariane 5, ces derniers sont arrivés en Russie. Ils sont fin prêts à être réceptionnés par les équipes de la Direction des lanceurs Ariane et de TsSKB (centre de production des Soyouz), maître d’œuvre du lanceur. ■ J actualité news Soyouz Committed to safety s Soyuz 2 is soon set to operate from the new launch complex under construction in French Guiana. In line with range safety regulations, the Guiana Space Centre has asked that the launcher be equipped with additional safety features. The European Safety Kit (KSE*)— developed by Thales Alenia Space and ETCA of Belgium with CNES as prime contractor—will meet this requirement. The KSE comprises a tracking system, independent from the launcher, and a receiver that can relay an abort command from the ground, should the vehicle deviate from its flight corridor. Originally designed for Ariane 5, these two systems also feature a specific switching and power unit (BCA**). After a few administrative complications due to the sensitive nature of Ariane 5 equipment, the systems have arrived in Russia. They are now awaiting acceptance by the CNES Launch Vehicles Directorate and the TsSKB (Soyuz production centre/prime contractor) teams. ■ *Kit Sauvegarde Européen **Boîtier de Commutation et d’Alimentation 15 JUILLET/AOÛT 2008 u cnesmag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 1CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 2-3CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 4-5CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 6-7CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 8-9CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 10-11CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 12-13CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 14-15CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 16-17CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 18-19CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 20-21CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 22-23CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 24-25CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 26-27CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 28-29CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 30-31CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 32-33CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 34-35CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 36-37CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 38-39CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 40-41CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 42-43CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 44-45CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 46-47CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 48-49CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 50-51CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 52-53CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 54-55CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 56-57CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 58-59CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 60-61CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 62-63CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 64-65CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 66-67CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 68-69CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 70-71CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 72