CNES Mag n°38 ju/aoû/sep 2008
CNES Mag n°38 ju/aoû/sep 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°38 de ju/aoû/sep 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'espace dans la présidence française de l'Union Européenne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
J actualité news t Glast, des rayons gamma pour éclairer la science - Dédiée à la détection des rayons gamma de haute énergie, la mission internationale Glast (Gamma-Ray Large Area Space Telescope) a été lancée avec succès le 11 juin 2008 de Cap Canaveral. Ce télescope spatial doit améliorer l’observation des phénomènes les plus violents de l’Univers. Grâce à un gain de sensibilité par rapport aux précédentes missions, il va permettre de découvrir plusieurs milliers de sources de rayons gamma et accroître ainsi le nombre de sources d’observation. Il étudiera en détail le rayonnement gamma diffus émis par les rayons cosmiques se propageant dans la Galaxie. Glast, mission de la Nasa et de la DOE (Department of Energy), a requis des collaborations internationales, dont celles de cinq équipes françaises. Gamma rays shed light on science - Dedicated to the detection of high-energy gamma rays, the international GLAST mission (Gamma-ray Large Area Space Telescope) was successfully launched from Cape Canaveral on 11 June 2008. The GLAST space telescope willallow clearer observation of the most violent phenomena in the Universe. With higher sensitivity than previous missions, it paves the way for discovery of thousands of gamma-ray sources, thereby increasing the number of observations. It willalso closely study the indirect gamma radiation produced by cosmic rays within the galaxy. GLAST is a NASA mission with the US Department of Energy involving broad international collaboration, including contributions from five French teams. 10 Aldébaran Démonstrateur technologique et système de lancement Aldébaran, « la suivante » en arabe, est une étoile située dans la constellation du Taureau, après le groupe des Pléiades. C’est aussi le nom choisi pour le projet de démonstrateur technologique et de système de lancement pour des microsatellites dont le lancement est prévu vers 2015. Conçu par le CNES en partenariat avec les instituts de l’agence spatiale allemande (DLR) et de l’agence espagnole (CDTI), il est en phase d’avant-projet. Pour préparer l’avenir, les nouvelles technologies qui équiperont les futurs lanceurs sont testées sur un système à petite échelle. L’utilisation d’un démonstrateur « volant » permet de reproduire les conditions environnementales et de limiter les risques pour les développements futurs. Ces innovations technologiques sont d’abord identifiées, recensées, triées. Les plus pertinentes sont retenues, par exemple celles qui peuvent accroître la fiabilité des lanceurs de 2025- 2030 et leur capacité à s’adapter aux besoins des clients, ou encore celles qui peuvent réduire le coût des lancements… Issues des actions de recherche menées sur les lanceurs mais aussi d’autres secteurs tels que l’aéronautique, l’automobile… elles peuvent s’appliquer à des thèmes aussi variés que la propulsion et les nouveaux ergols, l’avionique, les matériaux, la mise en œuvre des lanceurs, les architectures d’étages et de réservoirs… Démonstrateur technologique, Aldébaran est aussi conçu comme un système de lancement. Il permettra de doter l’Europe d’un nouveau moyen pour des satellites de la classe 50 kg, 150 kg voire 300 kg, dans le cadre des applications civiles ou de sécurité/défense, pour des missions scientifiques, de démonstration en orbite ou d’observation, de communication. ■ Aldebaran Technology demonstrator and launch system s Aldebaran is a star in the Taurus constellation. Aldebaran means « the follower » in Arabic, as it seems to follow the Pleiades/Seven Sisters cluster across the sky. It is also the name of a technology demonstrator and microsatellite launch system project, scheduled to enter operation in 2015. Designed by CNES in partnership with DLR, the German aerospace centre, and CDTI, the Spanish government agency with responsibility for space, it is now at the preliminary project phase. To prepare the future, the new technologies that will equip tomorrow’s launchers are tested on a small-scale system. Flight demonstrators make it possible to reproduce environmental conditions and limit risks for future developments. These technological innovations are first identified, listed and then shortlisted. The most promising are selected. Examples include innovations with the potential to increase launcher reliability for 2025 to 2030, offer new scope for adaptation to customer requirements and/or reduce launch costs. The result of research in the launcher sector, but also in aeronautics and automotive engineering, these advances can be applied to areas as varied as propulsion/new propellants, avionics, materials, launcher operation, launcher stage architectures and fuel tanks. Designed as a technology demonstrator, Aldebaran willalso serve as an operational launch system. It will provide Europe with a new means of launching microsatellites in the 50-to-300-kg class for civil and security/defence applications, as wellas for science missions, in-orbit demonstrations, observation and communications. ■ NASA cnesmag u JUILLET/AOÛT 2008
u Propos recueillis par/Interview by BRIGITTE THOMAS, CNES Perspicace, pétillante, parisienne, Alix Girod de l’Ain est une jeune femme bien dans son époque, en ballerine Repetto et en sac Vuitton. Éditorialiste à Elle, écrivain à ses heures, elle manie l’humour avec dextérité dans ses billets d’humeur et ses reportages glamour. Alors, aussi improbable que de trouver un caïman dans sa baignoire, elle est venue braver les brigades de la mode en enfilant K-way et casquette pour affronter la saison des pluies en Guyane et un lancement reporté. Pourtant elle ne regrette rien, voire, « elle kiffe le CNES ». ALIX GIROD DE L’AIN Alias Dr AGA au pays des fusées guest column CNES/S. GODEFROY, 2008 Dr AGA in rocket land l’invité « Que retiendrez-vous de ce déplacement presse en Guyane ? Je suis venue car j’avais très envie de voir décoller une fusée (je ne connaissais même pas le mot lanceur avant ce voyage !) et de vivre une immersion dans un univers complètement exogène au mien. J’en retiendrai la passion des hommes et des femmes qui participent de cette aventure. Je pensais trouver quelque chose de paternaliste que je n’ai pas du tout ressenti sur place. Il y a une certaine délicatesse, beaucoup d’humanité, d’égards à tout point de vue… Et puis dans cette forêt primitive, ancestrale, il y a Ariane qui s’érige droite vers le ciel, à la pointe de la technologie, depuis un tout petit bout de France. Elle part du berceau de l’humanité, pas des tours de la Défense. Et là j’ai ressenti une fierté complètement cocardière ! Cette expérience peut-elle être source d’inspiration ? Pourquoi pas. Je trouve que toutes les populations atypiques c s Astute, bubbly and very parisienne, Alix Girod de L’Ain is a young woman very much in tune with fashion, with her Repetto shoes and Vuitton handbag. Leader writer at Elle magazine, and author when the mood takes her, she effortlessly weaves humour into her regular columns and glamour reports. As improbable as a crocodile in your bathtub, she arrived in French Guiana in cagoule and cap, defying rainy season and fashion brigade to attend a launch, unfortunately delayed. But she has no regrets, saying she got a « real kick out of the whole CNES thing ». What will you remember most about the press trip to French Guiana ? I came because I wanted to see a rocket launch—I didn’t even know the word launch vehicle before the trip ! —and just immerse myself in a world that’s completely different from mine. What struck me was the passion driving the men and women in this adventure. I was expecting to find something very patriarchal, but that’s not what I felt when I got here. There’s a certain refinement and a lot of humanity and consideration in all respects. And then c 11 JUILLET/AOÛT 2008 u cnesmag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 1CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 2-3CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 4-5CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 6-7CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 8-9CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 10-11CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 12-13CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 14-15CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 16-17CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 18-19CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 20-21CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 22-23CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 24-25CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 26-27CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 28-29CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 30-31CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 32-33CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 34-35CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 36-37CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 38-39CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 40-41CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 42-43CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 44-45CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 46-47CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 48-49CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 50-51CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 52-53CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 54-55CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 56-57CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 58-59CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 60-61CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 62-63CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 64-65CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 66-67CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 68-69CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 70-71CNES Mag numéro 38 ju/aoû/sep 2008 Page 72