CNES Mag n°37 avr/mai/jun 2008
CNES Mag n°37 avr/mai/jun 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°37 de avr/mai/jun 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : océanographie opérationelle, c'est pour bientôt.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
J dossier special report 44 ARGO/S. SPEICH Lâcher de flotteur. Releasing a float. MESURES IN SITU Vers une contribution pérenne de l’Europe au réseau global Argo Complément indispensable des systèmes satellitaires, le réseau Argo assure aujourd’hui une observation inégalable de l’océan avec 3 000 flotteurs opérationnels. Son nouvel objectif : remporter l’appel à projets européens du 7 e PCRD avec Argo-Euro ! En novembre 2007, le programme international Argo a atteint son objectif initial de 3000 flotteurs profilants en opération. Ces flotteurs (bouées équipées d’instruments) mesurent de façon systématique, en temps réel et à l’échelle du globe, la température et la salinité des 2 000 premiers mètres de l’océan. Pour la première fois dans l’histoire de l’océanographie, un réseau global d’observation des océans in situ est ainsi mis en place. C’est le complément indispensable des systèmes satellitaires, et, en particulier, des altimètres de la série Jason. Une des contributions les plus importantes d’Argo a déjà été d’améliorer de façon drastique les estimations du stockage de chaleur par les océans. C’est un facteur déterminant pour estimer l’ampleur du réchauffement climatique et pour mieux comprendre les mécanismes de la montée du niveau moyen des mers. L’utilisation des données Argo conjointement aux données altimétriques a aussi permis des avancées remarquables dans la représentation de l’océan nécessaire à la prévision océanique et à la prévision climatique saisonnière. La France est très active dans tous les aspects du programme Argo : centre de données (un des deux centres mondiaux de traitement se trouve au centre Coriolis de Brest), développement de l’instrumentation (flotteurs Provor et Arvor), mise à l’eau des flotteurs, analyses scientifiques et océanographie opérationnelle (via Mercator Ocean). La contribution française à ce programme est coordonnée au sein du projet interorganismes Coriolis qui regroupe les principaux organismes français impliqués dans l’océanographie*. LA PHASE PRÉPARATOIRE EN BONNE VOIE Le prochain défi pour Argo est de maintenir ce réseau global pour la décennie à venir afin d’établir un véritable système de surveillance de l’océan et de son rôle sur le climat. Une première étape a été franchie en Europe. À l’automne 2006, l’Esfri (Forum européen pour la stratégie des infrastructures de recherche) a rendu officielle une liste de trente-cinq propositions de nouvelles infrastructures d’intérêt paneuropéen. Le projet Euro-Argo a été retenu. À ce titre, il a pu participer à l’appel d’offres du 7 e PCRD sur les phases préparatoires des infrastructures de recherche. La phase préparatoire Euro-Argo doit permettre de mettre en place les accords entre les pays membres et la Commission européenne (bureau GMES) pour une contribution pérenne de l’Europe au réseau Argo. La contribution visée est de l’ordre de 250 flotteurs par an, soit environ un quart du réseau global, avec un échantillonnage densifié au niveau des mers régionales européennes. La phase préparatoire Euro-Argo est coordonnée par l’Ifremer. Elle regroupe quinze partenaires et douze pays et se déroule de janvier 2008 à juillet 2010. Outre les aspects légaux, financiers et d’organisation, des travaux techniques sur des éléments critiques du système seront menés ainsi que des études visant à démontrer l’impact d’Argo pour la recherche sur le climat et l’océanographie opérationnelle. ■ * CNES, CNRS/Insu, Ifremer, Ipev, IRD, Météo-France, Shom. cnesmag u AVRIL 2008
u PIERRE YVES LE TRAON, Ifremer, centre de Brest t CONCOURS À l’occasion du lancement du satellite Jason 2, le service Culture spatiale du CNES s’associe à l’éditeur Milan Presse en proposant un concours aux jeunes dès la rentrée prochaine. Il s’agira pour ces jeunes de réaliser un véritable journal, à partir des ressources mises en ligne sur le site « éducation » du CNES et d’un logiciel de « maquettage » téléchargeable. Le CNES souhaite ainsi sensibiliser les jeunes à la contribution des satellites aux questions climatiques. L’étude des océans et du changement climatique par les satellites en prenant pour exemple Jason 2 sera le thème de réflexion soumis aux jeunes. Un jury composé de scientifiques du projet Jason 2, de journalistes et de professeurs récompensera les meilleurs journaux encadrés par les enseignants. Competition - For the launch of the Jason-2 satellite, CNES’s Space Culture office has teamedwith French publishing house Milan Presse to organize a competition for youngsters at the start of the next school year. Entrants will produce a real-life newspaper using on-line resources from CNES’s education website and downloadable pre-press software. CNES wants to raise youngsters’awareness of how satellites are helping to address climate issues by putting them to work on the topic of satellite monitoring of oceans and climate change, using Jason-2 as a case study. A panel of Jason-2 scientists, journalists and teachers will select the best entries. POUR EN SAVOIR PLUS : FIND OUT MORE AT qwww.cnes-edu.fr IFREMER In-situ measurements Sustaining Europe’s contribution to the Argo global network With 3,000 operational floats, the Argo array is an essential complement to satellite systems offering unrivalled global in-situ coverage of the ocean. Its main challenge is now to sustain the array in the longer run. Europe is preparing this major milestone through the development of the Euro Argo research infrastructure. s In November 2007, the international Argo programme reached its stated goal of 3,000 profiling floats. These floats—in other words, instrumented buoys—measure temperature and salinity systematically all over the globe, down to 2,000 metres and in real time. This is the first-ever global, in-situ ocean-observing array in the history of oceanography, providing an essential complement to satellite altimetry systems such as the Jason series. One of Argo’s most important contributions so far is a huge improvement in estimations of heat stored by the oceans—a key factor to gauge global warming and gain a better understanding of the mechanisms behind rising mean sea level. Combining Argo data with altimetry data has also brought remarkable advances in ocean forecasting and seasonal climate predictions. France is very active in the Argo programme, through its data centre in Brest (Coriolis), instrument Le réseau Argo permet de suivre les variations à grande échelle des champs de température et de salinité des océans. Ici la salinité à 100 mest obtenue à partir d’un mois de données Argo en février 2007. C’est le complément indispensable de l’altimétrie satellitaire pour comprendre et prévoir l’océan et son rôle sur le climat. The Argo array monitors large-scale variations in ocean temperature and salinity. Here, salinity at a depth of 100 m was obtained from one month of Argo data in February 2007. Such data are vital to complement satellite altimetry measurements so we can understand and predict ocean conditions and how they impact climate. LPO development (Provor and Arvor floats), float deployment, scientific analysis and operational oceanography with Mercator Ocean. France’s contribution to Argo is coordinated by the Coriolis inter-agency group comprising the main French agencies working in the field of oceanography*. Preparatory phase right on track The next challenge for Argo is to maintain this global network for the decade ahead in order to establish a system for monitoring the oceans and their impact on climate. A first step in this direction in Europe came in the autumn of 2006, when the European Strategy Forum for Research Infrastructures (ESFRI) officially released a list of 35 proposals for new pan-European infrastructures. The Euro- Argo project was selected and submitted in response to the call for proposals under the EU’s 7 th Framework Research Programme to establish preparatory phases for research infrastructures. The Euro-Argo preparatory phase is intended to secure agreements between member states and the European Commission’s GMES Bureau to sustain Europe’s contribution to the Argo array. The planned contribution should be 250 floats a year—around one-quarter of the global array—with a denser grid in European regional seas. Ifremer, the French institute of marine research and exploration, is coordinating the 15 partners and 12 countries involved in the Euro-Argo preparatory phase, which runs from January 2008 to July 2010. Besides legal, financial and organizational aspects, this phase will include engineering work on critical system elements and studies to demonstrate Argo’s impact on climate research and operational oceanography. * CNES, CNRS/INSU, Ifremer, Paul Emile Victor institute, IRD, Meteo- France, SHOM. 45 AVRIL 2008 u cnesmag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 1CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 2-3CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 4-5CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 6-7CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 8-9CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 10-11CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 12-13CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 14-15CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 16-17CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 18-19CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 20-21CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 22-23CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 24-25CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 26-27CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 28-29CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 30-31CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 32-33CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 34-35CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 36-37CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 38-39CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 40-41CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 42-43CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 44-45CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 46-47CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 48-49CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 50-51CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 52-53CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 54-55CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 56-57CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 58-59CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 60-61CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 62-63CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 64-65CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 66-67CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 68-69CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 70-71CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 72