CNES Mag n°37 avr/mai/jun 2008
CNES Mag n°37 avr/mai/jun 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°37 de avr/mai/jun 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : océanographie opérationelle, c'est pour bientôt.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
J dossier special report 36 Technologie Les nouveaux passagers T2L2, une précision à la picoseconde – L’expérience T2L2 (« Transfert de temps par lien laser ») vise à effectuer des comparaisons très précises entre des horloges au sol séparées par de grandes distances, ainsi qu’entre des horloges embarquées à bord du satellite et les horloges au sol. L’objectif est une stabilité à la picoseconde avec une précision très supérieure à la nanoseconde. T2L2. Icare-NG (ou Carmen-2), l’influence des radiations – Par mesure des flux d’électrons, de protons et d’ions dans les gammes d’énergie responsables d’effets sur les composants complexes, l’instrument permet d’enregistrer in situ et en temps réel les radiations reçues par le satellite et d’interpréter leurs effets sur les équipements. LPT. LPT (Light Particles Telescope) –Les objectifs de ce troisième passager développé par l’Agence spatiale japonaise (Jaxa) sont proches de ceux d’Icare-NG mais dans d’autres gammes d’énergie. Technologies New passengers T2L2 for picosecond stability - The T2L2* experiment aims to establish very precise comparisons between ground clocks large distances apart, and between clocks on board the satellite and clocks on the ground. The objective is to achievepicosecond stability and sub-nanosecond accuracy. * Time Transfer by Laser Link. Icare-NG (or Carmen 2) to measure impacts of radiation - This instrument will measure electron, proton and ion flux at energies that affect complex components. It will record fluxes in situ and in real time to measure the amount of radiation received by the satellite and gauge its impact on equipment. LPT (Light Particles Telescope) - This third passenger payload developed by the Japan Aerospace and Exploration Agency (JAXA) has similar objectives to Icare-NG in a different energy spectrum. CNES/T. LAFON CNES/E. GRIMAULT, 2007 EUMETSAT Un partenariat actif au profit d’une continuité de service Après s’être posée comme opérateur d’excellence dans le développement et la distribution des produits météo, Eumetsat entend bien faire de Jason 2 et ses successeurs des alliés de poids pour accéder à une expertise en matière de données, produits et services altimétriques pour le suivi opérationnel du climat et de ses changements à l'échelle planétaire. Depuis 1983, conformément à ses mandats, Eumetsat développe et exploite les systèmes opérationnels des satellites météorologiques européens. Elle livre des images et produits satellitaires aux services météorologiques nationaux de ses États membres ou coopérants ainsi qu’à d’autres utilisateurs détenteurs de licences. Ayant établi une collaboration efficace avec la Noaa, son alter ego américain, elle est reconnue à l’échelle mondiale pour la fiabilité et la disponibilité de ses produits météo. Mais les événements climatiques et la prise en compte environnementale ont fait évoluer la demande. C’est pourquoi elle doit, aujourd’hui, répondre à de nouvelles sollicitations. Le besoin en données dédiées aux prévisions mensuelles et saisonnières, en particulier, s’accroît régulièrement, de même que celui de données croisées pour la détection et le suivi du changement climatique. Eumetsat a pris acte de ces nouveaux besoins en se positionnant sur le segment du monitoring et de la surveillance des climats. L’altimétrie, depuis les missions Topex-Poséidon et Jason 1, vient compléter des données en temps réel ou des données en temps différé, collectées sur de très longues périodes et mises à disposition de scientifiques pour étudier et comprendre les facteurs déterminant les changements climatiques et leurs interactions avec l’environnement. JASON 2 : PAS DE RÉVOLUTION, MAIS UNE ÉVOLUTION Eumetsat s’est engagée en qualité de partenaire dans le projet Jason 2. Le premier intérêt de ce partenariat est clair : il s’agit d’éviter toute rupture de service pour les utilisateurs européens. « Une rupture de service serait catastrophique, dit-on à Eumetsat. Les produits de Jason 2 vont s’inspirer fortement de ceux de Jason 1. Il y aura évolution mais pas révolution. La continuité de service de Jason 2 (positionné sur la même orbite que Jason 1 et Topex-Poséidon) pourra être assurée de manière optimale. » Jason 2 s’enrichira certes du retour d’expérience de Jason 1 mais aussi des avancées du couple Doris/altimètre de nouvelle géné- Carte de visite Eumetsat est une organisation intergouvernementale. Elle a pour mission l’établissement et l’exploitation des systèmes opérationnels de satellites météorologiques. Créée en 1983, elle est une organisation intergouvernementale chargée de l’établissement et de l’exploitation de systèmes opérationnels de satellites météorologiques. Elle regroupe vingt États membres européens (Allemagne, Autriche, Belgique, Croatie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Slovaquie, Suède, Suisse et Turquie) et dix États coopérants (Bulgarie, Estonie, Hongrie, Islande, Lettonie, Lituanie, Pologne, République tchèque, Roumanie, et Slovénie). Eumetsat exploite actuellement Meteosat-6, 7 et 8 sur l’Europe et l’Afrique, et Meteosat-5 sur l’océan Indien. cnesmag u AVRIL 2008
u FRANÇOIS PARISOT, Eumetsat ration. Il livrera des produits d’observation de qualité optimisée. Son approche plus fine des zones côtières, le gain de réactivité dans le transfert de données… vont se traduire par une efficacité accrue dans la distribution des produits en temps réel. Et, déjà, comme une suite logique, Jason 3 est programmé pour prendre, en son temps, le relais. Aujourd’hui, la diversification des moyens satellitaires joue en faveur de données plurielles et complémentaires au bénéfice d’utilisateurs toujours plus nombreux. Par exemple, la communauté des utilisateurs et Eumetsat attendent des données de la mission Smos qui pourrait apporter sur la salinité des eaux un regard aussi aigu que celui de Jason sur les océans… À long terme, sans remettre en cause sa collaboration avec la Noaa, elle cherche à se placer comme l’un des acteurs majeurs du réseau européen de surveillance mondiale pour l’environnement et la sécurité GMES (Global Monitoring for Environment and Security). ■ ISTOCK PHOTOS Eumetsat An active partnership providing continuity of service Already a premier operator in the development and distribution of weather forecasting products, Eumetsat is now counting on Jason- 2 and its successors to make it a leading purveyor of altimetry data, products and services for operational monitoring of global climate change. s Since 1983, Eumetsat has pursued its mandate to develop and exploit European operational weather satellites. It delivers satellite imagery and products to national weather services in member and cooperating states, as wellas to licensed users. Working in close partnership with its U.S. counterpart the National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), it is renowned worldwide for its reliable and timely weather products. But users’needs are shifting in tune with climatic events and evolving awareness of environmental issues, so today the agency faces new challenges. Data for monthly and seasonal forecasting are increasingly in demand, as are crossreferenced data for detection and monitoring of climate change. Eumetsat is gearingup to meet these new climate monitoring and surveillance needs. Satellite altimetry data acquired by the TOPEX/Poseidon and Jason-1 missions complement long series of real-time or off-line data distributed to scientists studying factors driving climate change and its interactions with the environment. Jason-2 an evolutionary next step Eumetsat is a partner on the Jason-2 project. Its chief motivation is clearly to avoid an interruption in service for European users. « Any break in service would be disastrous, » according to Eumetsat. « Jason-2 products will be very similar to Jason-1 products. They will be evolutionary, not revolutionary. Operating in the same orbit as Jason-1 and TOPEX/Poseidon, Jason-2 will provide optimal continuity of service. » Jason-2 will leverage lessons learned from Jason-1 and advances in the newgeneration altimeter and DORIS precisepositioning system to deliver optimized Earth-observation products. Its ability to view coastal areas in finer detail and transfer data faster than before will enhance real-time product distribution. And, quite logically, Jason-3 is already being linedup to take over when the time comes. Today, a diverse spectrum of satellites is supplying multiple and complementary datasets for an evergrowing number of users. For example, the user community and Eumetsat are eagerly awaiting data from the SMOS mission, which could provide a precise picture of ocean salinity in the same way as Jason has for sea-surface height. In the long term, while maintaining its collaboration with NOAA, Eumetsat is positioning itself as a key player in Europe’s Global Monitoring for Environment and Security network (GMES). ■ Profile L’observation du niveau moyen de la mer à partir des données de Topex-Poséidon et de Jason-1 révèle une élévation moyenne de 3,5 mm par an. Observations of mean sea level by TOPEX/Poseidon and Jason-1 reveal a mean rise of 3.5 mm a year. UNIVERSITY OF COLORADO/LÉGOS/CNES Formedin 1983, Eumetsat, the EUropean organisation for the exploitation of METeorological SATellites, is an intergovernmental agency comprising 21 European member states—Austria, Belgium, Croatia, Denmark, Finland, France, Germany, Greece, Ireland, Italy, Luxembourg, Norway, the Netherlands, Portugal, Slovakia, Slovenia, Spain, Sweden, Switzerland, Turkey and the United Kingdom—and 9 cooperating states—Bulgaria, the Czech Republic, Estonia, Hungary, Iceland, Latvia, Lithuania, Poland, and Romania. Eumetsat currently operates Meteosat-8 and 9 over Europe and Africa, and Meteosat-6 and 7 over the Indian Ocean. 37 AVRIL 2008 u cnesmag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 1CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 2-3CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 4-5CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 6-7CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 8-9CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 10-11CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 12-13CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 14-15CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 16-17CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 18-19CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 20-21CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 22-23CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 24-25CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 26-27CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 28-29CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 30-31CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 32-33CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 34-35CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 36-37CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 38-39CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 40-41CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 42-43CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 44-45CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 46-47CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 48-49CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 50-51CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 52-53CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 54-55CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 56-57CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 58-59CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 60-61CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 62-63CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 64-65CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 66-67CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 68-69CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 70-71CNES Mag numéro 37 avr/mai/jun 2008 Page 72