CNES Mag n°36 jan/fév/mar 2008
CNES Mag n°36 jan/fév/mar 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36 de jan/fév/mar 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Centre National d'Études Spatiales

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : le CNES et les vols habités.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 J actualité news Alphabus Une plateforme européenne nouvelle génération ESA/J. HUART Conduit par une équipe intégrée CNES/Esa, le programme Alphabus permet le développement d’une nouvelle filière de grandes plateformes européennes pour les satellites de télécommunications en vue de répondre aux évolutions du marché (gamme 12-18 kW). Ce développement, mené conjointement par Astrium et Thales Alénia Space, entre dans la phase de réalisation des équipements, qui sera suivie de l’intégration et des tests de la première plateforme en vue d’une livraison en octobre 2009. Début novembre 2007, la signature de contrats entre l’opérateur Inmarsat, l’Esa et Astrium pour la réalisation du satellite Alphasat, concrétisait la première utilisation de la plateforme Alphabus. La mission géomobile principale et commerciale de ce satellite permettra à Inmarsat d’étendre la gamme de ses services de communications haut débit aux mobiles en bande large. Alphasat emportera aussi des missions de démonstration technologique de l’Esa, en particulier un senseur d’étoiles, un terminal de communication laser pour liaisons intersatellites et une charge utile expérimentale en bande Q/V. Le lancement du satellite pourrait avoir lieu à partir de la fin 2011. Le CNES, l’Esa, Astrium SAS et Thales Alénia Space ont signé le 9 novembre 2007 un avenant au contrat Alphabus pour adapter la plateforme générique à la configuration du satellite. ■ Alphabus Europe’s next-generation platforms Led by an integrated CNES/ESA team, the Alphabus programme will develop a new series of large buses for next-generation telecommunication satellites, offering payload power capacities of 12 to 18 kW. Development is being conducted jointly by Astrium and Thales Alenia Space and has reached the equipment production phase. This will be followed by integration and tests on the first bus ahead of delivery in October 2009. In early November 2007, ESA, Astrium and operator Inmarsat signed contracts for the Alphasat satellite (Inmarsat XL), the first to use the new bus. The primary geomobile and commercial mission of Alphasat willaugment the services offered by Inmarsat’s Broadband Global Area Network (BGAN). Alphasat willalso carry several ESA technology demonstration payloads : a star tracker, a laser terminal for inter-satellite communications and a Q-V band communication experiment. Launch is scheduled for late 2011. On 9 November 2007, CNES, ESA, Astrium and Thales Alenia Space signed an amendment to the Alphabus contract to adapt the baseline bus to the satellite configuration. These new developments will extend the capabilities of the Alphabus series to geomobile missions. ■ Coiffe d’Ariane 5 Premier essai concluant pour le nouveau système de séparation Réalisé le 15 novembre 2007, le premier essai du HSS3*, nouveau système de séparation horizontale de la coiffe Ariane 5, s’est déroulé avec succès et s’inscrit dans son programme de qualification. Ce système à double découpe pyrotechnique a pour fonction principale de réduire de façon drastique le niveau de choc généré lors de la séparation de la coiffe et d’augmenter de fait le confort des charges utiles. Ce niveau de choc sera désormais inférieur à celui des systèmes de séparation des adaptateurs charge utile. En 2006, un essai d’ensemble regroupant tous les éléments de la partie haute d’Ariane 5 ainsi qu’une maquette représentative de satellite, avait démontré la réduction du niveau de choc. Deux essais de séparation sous vide devraient qualifier la cinématique de la coiffe à la séparation. La partie supérieure du modèle de qualification de coiffe Atlas 5, propriété de ULA (United Launch Alliance), est utilisée comme modèle d’essai, compte tenu de sa configuration proche d’une coiffe moyenne d’Ariane 5. Les essais sont menés dans la chambre à vide de la Nasa, infrastructure unique pour ce type de test. Ce premier essai a vérifié le comportement cinématique de la coiffe lors de sa séparation sous vide et démontré l’innocuité du HSS3. La distance minimale entre la coiffe et le lanceur a été mesurée grâce à un système optique restituant précisément la trajectoire des points critiques de la coiffe. Un deuxième essai aura lieu en février 2008. Il vérifiera les marges lors d’une séparation de la coiffe en configuration dégradée pour démontrer la robustesse du système. La commission de qualification du HSS3 est prévue en avril 2008 et le premier vol à l’automne 2008. ■ * Le HSS3 est développé par l’étagiste Oerlikon Space à Zurich et son sous-contractant Astrium aux Mureaux. Le développement, financé par le programme Arta, est conduit sous la maîtrise d’œuvre de la DLA du CNES. 1 The HSS3 is developed by payload fairing manufacturer Oerlikon Space in Zurich and subcontractor Astrium in Les Mureaux, near Paris. Development is funded under the ARTA programme and coordinated by CNES’s Launch Vehicles Directorate (DLA) as prime contractor. cnesmag u JANVIER 2008
OERLIKON SPACE La coiffe en essai. The fairing during tests. Ariane 5 fairing First conclusive test for new separation system s On 15 November 2007, the new HSS3 1 horizontal separation system for the Ariane 5 payload fairing successfully completed its first test as part of the qualification programme. This dual pyrotechnic cutting system will drastically reduce shocks generated during fairing separation to a level lower than those generated by payload adapter separation systems. In 2006, a comprehensive test with all components of the Ariane 5upper section and a representative model of a satellite demonstrated the system’s shock-reduction capability. Two separation tests in vacuum conditions will qualify fairing kinetics at separation. The test model used is theupper section of the qualification model of the Atlas V fairing (property of United Launch Alliance), since it has a similar configuration to the Ariane 5 medium pattern fairing. Trials are conducted at NASA’s vacuum chamber facility—the only one suitable for this type of test. The first test verified the kinetic behaviour of the fairing during separation and demonstrated safe operation of the HSS3. The minimal distance between the fairing and launcher was measured using an optical system that gives precise trajectory data for each critical point of the fairing. A second test in February 2008 will verify system margins during separation in degraded configuration to demonstrate its robustness. The HSS3 qualification board will meet in April 2008. First flight is scheduled for the autumn. ■ J actualité news De l’espace pour la mer L’aventure continue avec Véronique Loisel Défi relevé ! Fourbue mais ravie, Véronique Loisel, jeune ingénieur d’Arianespace, a bouclé la Mini- Transat 2007, se hissant à la 18 e place* à son arrivée à San Salvador de Bahia (Brésil). Avec cette performance, elle honore aussi ceux qui l’ont soutenue, le CNES, partenaire de la première heure, le conseil général de l’Essonne, la mairie d’Évry, les associations et entreprises qui les ont rejoints. Tout au long de sa traversée, la navigatrice a partagé ses émotions et ses observations avec une vingtaine de classes de l’Essonne, embarquées dans le programme pédagogique « De l’espace pour la mer », un des volets d’Argonautica. Au titre de ce projet, sur la base d’un kit pédagogique délivré par le CNES pour nourrir leurs travaux et ateliers animés par Planète Sciences, près de 500 élèves ont participé activement au suivi de la course. Le 11 décembre 2007, Véronique Loisel les rencontrait au Génocentre d’Évry. Sous des formes diverses, poèmes, pièces de théâtre, photos, ils ont confirmé l’intérêt du projet pour le développement des connaissances scientifiques et environnementales, des thématiques en lien avec l’actualité… l’émotion en plus. Aux côtés de la navigatrice, la spationaute Claudie Haigneré évoquait, pour sa part, ses vols spatiaux et le milieu confiné. Elle assurait ainsi la transition avec les missions spatiales en milieu extrême, le nouveau volet ouvert par Argonautica… Enthousiastes, les enseignants sont repartis avec un nouveau kit pour vivre et faire vivre aux élèves une nouvelle aventure, le suivi de la mission de Léopold Eyharts. ■ Space and the oceans The adventure continues with Véronique Loisel s Mission accomplished ! Exhausted but elated, Véronique Loisel—a young engineer at Arianespace—completed the Mini Transat 2007, arriving at San Salvador de Bahia, Brazil, in 18 th place 1. Her performance was also a credit to the organizations that supported her : CNES (partner from day 1), the Conseil Général de l’Essonne, the Mairie d’Evry and various associations and companies. Throughout the crossing, Véronique shared her excitement and observations with 20 classes in Essonne (south Paris) involved in the De l’Espace pour la Mer (space and the oceans) project, part of the Argonautica schools programme. Some 500 pupils tracked the race with the help of a special teaching/classwork kit provided by CNES and workshops led by Planète Sciences. On 11 December, Véronique met the pupils in person in Evry. Classes presented poems, short plays and photos reflecting their keen interest in this exciting project to develop their understanding of scientific and environmental issues in relation to current events. Astronaut Claudie Haigneré shared her experiences of space travel and life in a confined environment. Her talk served as an introduction to the next chapter in the Argonautica programme—space missions and extreme environments. Teachers were enthusiastic and came away with a new kit to support the next adventure, with Léopold Eyharts and his mission to the ISS. ■ 1 Véronique Loisel came 18 th out of 43 competitors in her category. * Véronique Loisel s’est classée 18 e sur 43 participants dans sa catégorie. CNES/C. DUPONT, 2007 Rencontre avec Véronique Loisel au Génocentre à Évry. Véronique Loisel meets a class at the Genocentre in Evry. 9 JANVIER 2008 u cnesmag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 1CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 2-3CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 4-5CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 6-7CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 8-9CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 10-11CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 12-13CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 14-15CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 16-17CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 18-19CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 20-21CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 22-23CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 24-25CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 26-27CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 28-29CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 30-31CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 32-33CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 34-35CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 36-37CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 38-39CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 40-41CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 42-43CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 44-45CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 46-47CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 48-49CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 50-51CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 52-53CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 54-55CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 56-57CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 58-59CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 60-61CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 62-63CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 64-65CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 66-67CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 68-69CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 70-71CNES Mag numéro 36 jan/fév/mar 2008 Page 72